Aller au contenu

Stations GNV en Italie


Recommended Posts

L'Italie ouvre sa 1500e station GNV (gaz-mobilite.fr)

 

Liste de réacteurs nucléaires — Wikipédia (wikipedia.org)

 

La mise en perspective de ces 2 liens apporte un éclairage sur l'origine de la marginalisation du GNV dans notre pays. 

D'un côté il y a l'Italie qui fête sa 1 500 ème station GNV sur fond de sortie du nucléaire depuis 1987, plébiscitée par un référendum de 2011 à 95 %.

De l'autre côté la France pays minuscule venant se placer à la 2ème place après les Etats Unis pour ce qui concerne le nombre de réacteurs nucléaires (56).

Personnellement je trouve anormal le fait qu'à aucun moment on ait été consulté sur la question du nucléaire depuis les années 60.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'italie c'est le rêve pour le GNV (çà dépend des régions quand même)

Mais dans le pays,  la technologie ne fait (bizarrement pour moi) pas l’unanimité.

 

Ces détracteurs rappellent l'origine fossile du "metano" (c'est vrai qu’honnêtement j'ai vu très peu de BioGNV en Italie ) et aussi le sur-coût par rapport à l'essence.

 

La mode est aussi aux voitures électriques " plus écologiques" (sic) surtout dans les milieux urbains. Par exemple, à Bergame, les voitures électriques sont autorisées à circuler "citta alta" mais pas celles au méthane (?) !

 

Des dires qu'un ingénieur italien travaillant dans le domaine du nucléaire, certes l'Italie ne possède pas de centrales nucléaires mais ne se gêne pas (sans mauvais jeu de mot)  pour acheter ( à prix d'or) l'électricité française très largement issue du nucléaire ...

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Bac a dit :

L'italie c'est le rêve pour le GNV (çà dépend des régions quand même)

Mais dans le pays,  la technologie ne fait (bizarrement pour moi) pas l’unanimité.

 

Même en Italie il est difficile de faire l'unanimité. Là-bas comme ici, il y a des écologistes en devenir qui croient dur comme fer, que seule la fée électricité, même d'origine nucléaire peu sauver l'humanité. Cependant les chiffres parlent d'eux-mêmes :  95 % de non au référendum de 2011 sur l'ouverture de centrales nucléaires et 1500 stations GNV en 2021, c'est une autre conception du risque à venir. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 09/07/2021 à 23:42, Charybdis a dit :

Personnellement je trouve anormal le fait qu'à aucun moment on ait été consulté sur la question du nucléaire depuis les années 60.

Il me semble bien qu'en 2017 au moins certains candidats aux législatives et à la présidentielle proposaient un référendum... s'ils étaient élus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait faire preuve de témérité pour proposer un référendum sur la poursuite du nucléaire en France lors des prochaines présidentielles. Mais parmi les candidats potentiels connus je ne vois pas qui serait susceptible de le faire. Ce qui différencie la France de l'Italie, de l'Allemagne ou de l'Espagne, pour ne citer que ces pays, c'est une stratégie de défense fondée sur la dissuasion nucléaire. Or le nucléaire civil étant une extrapolation du nucléaire militaire, jusqu'à présent il s'est affranchi de l'approbation des citoyens au nom de la raison d'état. C'est pour cette raison que je pense que cela n'arrivera jamais dans ce pays.

 

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Créer...