Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Nouveau procédé: Méthane liquide a partir du biogaz.


Davidb
 Share

Recommended Posts

Bonsoir,

C'est un nouveau procédé d'obtention de biogaz liquide afin de convertir les véhicules thermiques essence, hybride essence et électrique, avec beaucoup d'avantages, a suivre....

http://arm-engineering.fr/

https://www.ladepeche.fr/2022/01/24/cette-decouverte-tarnaise-pourrait-changer-la-face-de-lindustrie-automobile-10065520.php

https://www.lejournaltoulousain.fr/occitanie/tarn/tarn-nouveau-biocarburant-vert-arm-engineering-140753/

Cordialement.

G-H3.png

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 @Davidb, article intéressant. Je n'ai pas bien compris la composition, du méthanol ?
L'avantage est qu'il est en phase liquide ce qui est plus simple à manipuler et est source de moins de perte qu'un carburant gazeux.
Mais vu qu'il est produit à partir de méthane et que toute étape supplémentaire dans la production d'un carburant entraîne une dépense d'énergie et des pertes, dans l'analyse de cycle de vie du carburant, il va émettre plus de gC02 que le bioGNV.
Maintenant, si cela permet une adaptation plus économique des moteurs thermiques essence ou diesel, pourquoi pas !
Il faut voir les bilans complets, mais il peut s'agir là d'une piste intéressante.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut mesurer les émissions de manière précise et exhaustive car il s'agit tout de même d'un carburant toxique.

Ensuite parler de biogaz liquide me semble inapproprié. Il me semble qu'il s'agit d'un alcool plus que d'un gaz.

En d'autres termes il me semble que le méthanol n'a pas grand chose en commun avec le méthane.

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 @Davidb, merci pour cet article complémentaire, car à partir de l'article d'origine, j'avais vaguement compris qu'il y avait un lien avec le méthanol, mais cet article complémentaire montre qu'il s'agit bien en fait du méthanol.
Pour alors donner un nom spécifique G-H3, que l'on ne retrouve nul part ailleurs me semble-t-il (j'ai passé du temps à chercher). Ils mettent en avant une voie de synthèse particulière à partir du biogaz, mais qui était déjà une des voies possibles de synthèse du méthanol.  L'enjeu est le coût de production du méthanol (voir cet article de vulgarisation de 2013 lien ici https://www.e-periodica.ch/cntmng?pid=sev-003%3A2013%3A104%3A%3A1900). 7892.gif
Le méthanol pur M100 a déjà été testé comme carburant automobile, les inconvénients signalés sont : la consommation de la voiture augmente d’environ 50 %;  le méthanol est un produit corrosif risquant à terme d’endommager certaines pièces du véhicule ; certaines particules entrant dans sa composition sont potentiellement cancérigènes; son taux de toxicité est élevé par rapport à l’essence sans plomb. (lien ici https://www.auto-moto.com/pratique/methanol-guise-de-carburant-mode-de-fonctionnement-fp-164191.html).
Le méthanol dans la pile à combustible a été étudié (lien ici https://www.techno-science.net/glossaire-definition/Pile-a-combustible-page-3.html), le principe est décrit dans cet article de 2001 de la revue des ingénieurs (lien ici https://www.mines-paris.org/docs/2013183946_pac2001_17.pdf).

2 sites font la promotion du méthanol au niveau industriel (https://www.methanex.com  et https://www.methanol.org/)

Mais pourquoi pas, si le méthanol s'impose dans les énergies renouvelables avec des coûts de production intéressants, son avantage de carburant liquide pourrait convenir à la place de l'essence, et avec des émissions globalement comparable au GNV et pourrait peut-être compenser les pertes liés aux étapes supplémentaires du processus de production par rapport au bioGNV. Sans compter le côté pile à combustible, où là je ne sais que dire.


Mais tout ce qui permettrait l'utilisation de véhicules thermiques directement ou via retrofit et qui éviterait la mise au rebut de tous ces véhicules pour faire place nette aux véhicules électriques est à encourager. Car sous prétexte d'une émission zéro au tuyau d'échappement pour les voitures électriques, la mise au rebut de tant de véhicules thermiques reste une injure aux ressources primaires utilisées pour un bilan écologique global très discutable. 6212.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

@Alberi merci pour les informations complémentaires,  ça concerne bien le méthanol au final. 

Avec un moyen d'obtention a  partir du méthane, comme indiqué dans votre premier document.

Et effectivement on ne pas dire  biogaz liquide,  mea culpa :classic_biggrin:!

Cdl.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Créer...