Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Alberi

Members
  • Compteur de contenus

    76
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    17

Alberi a gagné pour la dernière fois le 29 août

Alberi a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

49 Excellent

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Alberi

    Bio Gaz de Whisky dechect

    Merci Suisse pour cet article, on peut retrouver un article sur le sujet en français dans la rubrique "Actualités" du site gaz-mobilite.fr (lien ici)
  2. Alberi

    La méthanisation ...

    Bonjour, Dans l'article initial du Monde cité par Bac, il est quand même révélateur qu'un éleveur ayant eu des responsabilités au sein de la FNSEA ait changé d'avis concernant d'avis concernant la méthanisation au vu du "développement rapide de la filière, sous perfusion d’argent public, et son impact sur le monde agricole". On imagine la réaction des autres citoyens plus éloignés de ce sujet, ils ne peuvent y voir que des nuisances. Si ces opérations n'apparaissent que comme des surfaces de terre qui disparaissent, productrices d'effluents désagréables, amenant un manège d'allers et retours de camions, et support de montages financiers aspirant des fonds publics, peu de chance de recevoir l'assentiment de la population concernée. Une étape de plus, vers de l'industrialisation agricole. Et une production de méthane pour quoi en faire ? Remplir le réservoir des camions pour du GNV ou GNL en substitution du diesel... Pourquoi ne pas prendre plus le temps de l'information sur la production et l'utilisation du méthane. Côté production, on peut montrer une production d'énergie locale remplaçant une énergie fossile, la diminution de certains effluents agricoles notamment en provenance des élevages. Côté utilisation, on peut montrer que le véhicule particulier peut fonctionner au GNV, permettant aux citoyens d'avoir un véhicule fonctionnant à une énergie produite localement, vers une indépendance des aléas mondiaux et que ce ne sont pas seulement les camions qui peuvent utiliser ce gaz. Côté planète, on peut s'appuyer sur les rapports du bureau d'études "Carbone 4" qui montrent que le véhicule roulant 100% au bioGNV est le moins mauvais véhicule en rapport avec les gaz à effet de serre devançant le véhicule électrique. Les acteurs institutionnels ont un rôle à jouer. L'AFGNV ne doit pas seulement parler du GNV ou GNL pour les poids lourds comme c'est le cas actuellement, et parler du bioGNV comme alternative valable à l'essence et diesel pour les particuliers et ne pas laisser le lobby électrique seul sur ce secteur. Le syndicat agricole FNSEA ne voit qu'une agriculture hyper-productive et exportatrice en ne souciant peu de l'apport citoyen et environnemental dans un territoire. Il ne faudrait pas que les avis positifs sur le bioGNV donné par l'association "France Nature Environnement" (lien ici) ou par le syndicat agricole La confédération paysanne (lien ici) ne se transforme en opposition à cause du gigantisme (voir article de l'Association des Amis de la Terre en lien ici). Cela est résumé dans une prise de parole issue de ce dernier article : « La méthanisation doit s’adapter aux moyens et à la taille de la ferme, et pas le contraire ». La production de cultures avec comme destination la production énergétique est un non-sens qui fera l'unanimité contre le biogaz. En prenant le temps de l'information et la concertation, il est sans doute possible d'avoir des projets soutenus par les citoyens. Ainsi dans le domaine de l'énergie renouvelable, il y a l'association "Énergie partagée" (lien ici) qui joue ce rôle. Voici un extrait de leur site pour résumer leur action "la vocation d’Énergie Partagée est d’accompagner une réappropriation de l’énergie par les citoyens, non seulement financièrement par leur implication au capital de ces projets de territoires, mais aussi par une participation active aux réflexions de fond qui composent une transition énergétique durable et partagée." Beaucoup de projets sont dans le solaire ou l'éolien, mais dans le domaine de la méthanisation, Énergie Partagée cofinance 6 projets : - un projet en développement à Maen Roch dans le Coglais en Ille-et-Vilaine (lien ici) - un projet en développement à Fossé près de Blois (Loir-et-Cher) (lien ici) - un projet en fonctionnement à Saint-Denis-sur-Coise dans les Monts du Lyonnais (Loire) (lien ici) - un projet en développement à Centrès (Aveyron) (lien ici) (si vous n'ouvrez qu'un lien, prenez celui-ci le plus détaillé) - un projet en fonctionnement à Préchacq-Navarrenx (Pyrénées-Atlantiques) (lien ici) - un projet en développement à Chalandry-Elaire (Ardennes) (lien ici) Après une lecture rapide, ces projets en développement ou déjà en fonctionnement injecte du méthane dans le réseau gaz ou pour la production d'électricité (!!), mais un projet station GNV pourrait aussi être possible. Comme quoi, une méthanisation locale impliquant les citoyens c'est possible.
  3. Bonjour, Voici en lien (https://unece.org/fileadmin/DAM/trans/main/wp29/wp29regs/2015/R110r3f.pdf) la version française du texte européen cité par Alexis plus haut. Ce texte date du 25 juin 2014, c'est la révision n°3 (209 pages) entrée en vigueur le 10 juin 2014, il est intitulé : "Prescriptions uniformes relatives à l’homologation: I. Des organes spéciaux pour l’alimentation du moteur au gaz naturel comprimé (GNC) et/ou au gaz naturel liquéfié (GNL) sur les véhicules II. Des véhicules munis d’organes spéciaux d’un type homologué pour l’alimentation du moteur au gaz naturel comprimé (GNC) et/ou au gaz naturel liquéfié (GNL) en ce qui concerne l’installation de ces organes " L'annexe 6 (page 208) est intitulée "Prescriptions relatives à la marque d’identification GNC pour les véhicules des catégories M2 et M3 et N2 et N3" Et comme, je sais peu de choses, j'ai vérifié les catégories des véhicules (extrait du code de la route https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006159577) et voilà ce que j'ai lu : M2 : véhicule conçu et construit pour le transport de personnes, comportant, outre le siège du conducteur, plus de huit places assises et ayant un poids maximal inférieur ou égal à 5 tonnes ; M3 : véhicule conçu et construit pour le transport de personnes, comportant, outre le siège du conducteur, plus de huit places assises et ayant un poids maximal supérieur à 5 tonnes ; N1 : véhicule conçu et construit pour le transport de marchandises ayant un poids maximal inférieur ou égal à 3,5 tonnes ; N2 : véhicule conçu et construit pour le transport de marchandises ayant un poids maximal supérieur à 3,5 tonnes et inférieur ou égal à 12 tonnes ; Rien de plus que ce qu'avait Alexis, Alexis l'avait dit de façon plu succincte, juste pour ceux qui veulent des références complètes.
  4. Alberi

    Clap de fin pour le GNV chez Volkswagen ?

    Bonjour Charybdis, Article et commentaire intéressants. En effet du point de vue, émission de gaz à effet de serre, l'énergie nucléaire et bioéthanol (comme énergie issue de la biomasse) sont faiblement carbonées (lien wikipedia énergie décarbonée ici). L'énergie nucléaire ne fait pas partie des énergies renouvelables, comme résumé dans cet article de 2013. La notion d'énergie verte ou propre est difficile à établir, car Charybdis l'indique avec raison, le nucléaire pose des problèmes de sécurité et de déchets, le bioéthanol détourne les terres agricoles de leur vocation : nourrir la population et non les véhicules. Le biogaz peut passer des limites si la production agricole s'oriente vers une production spéciale "méthaniseurs" plutôt que de reporter une partie de ses effluents vers les méthaniseurs. Le mix énergétique est à considérer, à condition d'être raisonnable... On le retrouve dans cet avis rédigé en mai 2018 par Loïk Le Floch-Prigent, ancien dirigeant d'Elf (lien ici)
  5. Alberi

    Clap de fin pour le GNV chez Volkswagen ?

    Bonjour Jef, Je ne vais pas être très consensuel, mais les SUV sont des aberrations du point de vue de l'impact des transports sur la pollution et les gaz à effet de serre. Ils sont plus lourds, entraînant une plus grande consommation et une plus grande pollution (pneu, plaquette freins, etc...). Le véhicule léger avec carburant GNV, dans sa version bioGNV sort premier en analyse de cycle de vie du véhicule selon le bureau d'étude Carbone4 (lien ici). On doit aller vers des véhicules légers et un carburant le moins polluant. Le SUV n'a pas sa place dans l'offre automobile sobre vers laquelle nous devons aller, selon moi. Alors un SUV en GNV, c'est un non-sens
  6. Alberi

    Fermeture pompe GNV Valence.

    Bonjour Caddy26, Il semble bien que la compagnie de transport a une autre station que celle de GNVert-Engie, suivant cet article de 1999 de la revue "Pollution Atmosphérique - Climat Santé Société" (lien ici), il y est écrit "À Valence, si la CTAV a opté pour le GNV, c'est en dehors du cadre habituel proposé par GNVert, filiale de GDF. Cette dernière reste très discrète sur le coût d'une station. « Le prix proposé par GNVert était exorbitant, s'exclame Jean Meurillon, directeur technique de la CTAV. Il était de 800 000 F (122 000 €) sur 15 ans. Nous avons fait un appel d'offres et nous avons obtenu des tarifs beaucoup plus intéressants »." Pour la mairie, je ne sais pas où les véhicules de voirie se ravitaille. Mais c'est très positif d'entendre l'intervention d'élus pour des aspects d'écologie et de services aux administrés.
  7. Alberi

    prodeval

    Bonjour herman, la même personne contactée fin avril 2021, espérait une mise en service début de l'été pour la future station de Saint Marcel-lès-Valence.
  8. Alberi

    Fermeture pompe GNV Valence.

    Le sujet concernant la station Prodeval de Valence est abordé dans un autre fil de discussion ( lien ici)
  9. Alberi

    Fermeture pompe GNV Valence.

    Bonjour Caddy26, il est intéressant de noter qu'une démarche auprès de la Mairie a fait relancer la maintenance de la station. C'est peut-être une démarche à retenir pour les autres stations qui ont des problèmes (souvent GNVert - Engie). Les mairies, du fait que certains véhicules municipaux de voirie se ravitaillent au gaz, sont peut-être en mesure de faire une pression efficace pour le rétablissement après dysfonctionnement ou mauvaise maintenance.
  10. Alberi

    Auxerre avec Romac

    Bonjour Suisse, D'après une réponse de Samuel Bodin (lien ici), la carte Romac fonctionnait avec la station Gazup d'Auxerre en février 2021. Mais en 2020, je ne sais pas si cette station fonctionnait déjà avec la carte Romac.
  11. Alberi

    Station SEVEN Pézenas

    Bonjour Zebulon, Pour l'obtention de la carte Romac, c'est facile, rapide et efficace, cf mon témoignage - lien ici , cf un autre témoignage de MattG lien ici
  12. Alberi

    Station Molgas

    Bonjour Patrick13, Pour la station Engie de Bondoufle, si tu constates que la CB ne marche pas, il faut leur signaler avec leur numéro pour les pannes placé sur le distributeur, sinon aucune chance que cela n'avance. Pour la station de Marcoussis, la panne de mi-mai a duré 3 semaines - voir le post sur le sujet lien ici.
  13. Alberi

    Romac / CB

    Je rajoute que dans ce cas-là, l'avantage de la carte Romac est certain, car les stations Air Liquide n'accepte pas la CB.
  14. Alberi

    Romac / CB

    Bonjour Samuel Bodin, On constate que dans le document de relevé initial et le document final porte sur les mêmes pleins, date et quantité correspondent. Il apparaît qu'au moment du passage, le prix du CNG était à 1,269€/kg mais sur la facture de fin de mois le prix facturé était de 1,0404€/kg, soit 18% en moins. Les questions qui se posent : - est-ce le relevé d'un client professionnel ? i.e. Romac accorde-t-il des réductions aux professionnels ? - les stations concernées sont Air Liquide ? Y-a-t-il un accord spécial Romac-Air Liquide En tous les cas, moi je n'ai pas eu cela pour ma 1ère facture Romac de mai 2021.
  15. Alberi

    AFGNV - J'accuse !

    Bonjour Raistlin, j'avais écrit au secrétaire général en avril. Pas de réponse.
×