Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Recommended Posts

Depuis un an déjà, je suis l'heureux propriétaire en Belgique d'un véhicule SKODA OCTAVIA fonctionnant au gaz naturel compressé (CNG chez nous, ou GNV en France), et je rentre d'un voyage dans le sud de la France. Grâce au site internet de Gaz-Mobilité.fr et à l'application qui recherche des stations délivrant du CNG sur le GPS de mon véhicule, j'ai pu adapter mon itinéraire en fonction de ces stations d'avitaillement en gaz naturel.

J'ai du malheureusement constater que plusieurs de ces stations ne fonctionnaient pas (pas de lecteur de cartes de crédit, ou encore dysfonctionnement des pistolets, voire carrément des stations en panne), sans que le site internet ne mentionne ces indisponibilités. Par conséquent, j'ai du parcourir une bonne partie de mes déplacements en France grâce à mon réservoir complémentaire d'essence.

D'autre part, je me dis aussi que si d'aventure de nombreux véhicules devaient circuler au GNV en France, quelles ne seraient pas les files d'attente devant les rares stations opérationnelles.

Je déplore également que beaucoup de ces points d'approvisionnement soient situés en dehors des grands axes routiers, mais plutôt dans des centres villes difficiles d'accès et souvent fort encombrés. Ils ne sont pas très accueillants non plus (pas de poubelles, éclairage insuffisant, aucune infrastructure comparable à une vraie station-service, pas de places de parking, etc).

Convaincu par l'efficacité du gaz naturel pour véhicules et par ses atouts en matière d'écologie et d'économie à l'utilisation, j'espère que ce carburant alternatif sera amené à se développer et à se généraliser, et non pas à rester marginal voire anecdotique en France, alors que d'autres pays européens, comme l'Italie, l'Allemagne et la Belgique, oeuvrent (timidement, je le reconnais) à sa promotion depuis déjà quelques années.

Conscient d'être un peu, à l'instar des membres de ce forum, un "pionnier" en matière de carburant alternatif, force est de constater que circuler en Europe, et singulièrement en France, avec ce genre de véhicule relève un peu du parcours du combattant, et ce constat n'encourage guère les automobilistes à changer de comportement, hélas.

Je déplore également que les sites internets qui évoquent le GNV ne se concentrent que sur les transports publics et les collectivités locales, et ne parlent quasiment jamais des véhicules pour particuliers. Aucun constructeur français, comme RENAULT et PSA, n'évoque d'ailleurs le gaz naturel comme carburant du futur pour leurs voitures particulières.

Pourquoi nos gouvernements européens restent-ils si frileux à promouvoir le gaz naturel pour véhicules à l'ère des changements d'habitudes à cause des dérèglements climatiques et de la pollution de l'air ? Et si une grande partie du parc automobile européen devait basculer vers le gaz naturel, nos gouvernants seraient-ils tentés de les frapper de taxes et accises, comme ils le font pour l'essence et le diesel ?

Au plaisir de lire vos avis éclairés sur la question.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Beaudoin,,

Vous faites un très bon résumé de la situation des stations GNV en France.

Effectivement, la majeure partie des points d'approvisionnement on l'air à l’abondant, les gestionnaires semblent délaisser les lecteurs de CB au profit du lecteur de carte PRO.

Selon moi, cette frilosité des gouvernements au sujet du GNV est une question de dépendance énergétique (ou de dépendance à un principal acteur). En effet, l'Europe importe en majorité (40%) du gaz provenant de Russie.

Pour la France c'est : la Norvège (43% des entrées brutes de gaz en France en 2016) ; la Russie (21%) ; les Pays-Bas (11%) ; l’Algérie (10%).

Malheureusement pour le GNV, les initiatives de site de méthanisation qui vont développer le réseau, à l'instar de wwww.agribiomethane.fr, sont encore rares mais représentent un grand axe de développement et de valorisation des déchets.

Je pense que la meilleure solution serait qu'il y ait un plus grand nombre de véhicules hybrides et bi-carburant, permettant ainsi de plus diversifier les énergies automobiles (gaz, hydrogène, électricité, ...).

Bien cordialement,

sources :  https://www.connaissancedesenergies.org/le-gaz-consomme-en-france-vient-principalement-de-russie-120222     https://www.touteleurope.eu/actualite/la-dependance-energetique-europeenne.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×