Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Baudouin

Members
  • Compteur de contenus

    3
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Baudouin a gagné pour la dernière fois le 21 novembre 2018

Baudouin a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 Neutral

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Baudouin

    Voyager en France avec une voiture au GNV

    Merci à Yann pour cette info !
  2. Je vis en Belgique et je suis l'heureux propriétaire d'une SKODA OCTAVIA bi-carburation (essence/GNV). Je pars en vacances dans les Landes à la fin de ce mois pendant trois semaines, et j'ai repéré deux stations GNV sur mon trajet : celle de Marcoussis (en Ile-de-France), et celle de Saint-Vincent-de-Tyrosse, dans les Landes. Quelqu'un pourrait-il me renseigner si ces stations sont opérationnelles, accessibles aux véhicules particuliers 24h/24 et si les cartes de crédit (VISA, MASTER-CARD, etc) sont acceptées ? Me déplaçant souvent dans l'hexagone, j'ai régulièrement la mauvaise surprise de tomber sur des pompes et/ou terminaux de paiement hors service ou défectueux. D'avance merci pour vos réponses. Baudouin.
  3. Baudouin

    Adepte du CNG

    Depuis un an déjà, je suis l'heureux propriétaire en Belgique d'un véhicule SKODA OCTAVIA fonctionnant au gaz naturel compressé (CNG chez nous, ou GNV en France), et je rentre d'un voyage dans le sud de la France. Grâce au site internet de Gaz-Mobilité.fr et à l'application qui recherche des stations délivrant du CNG sur le GPS de mon véhicule, j'ai pu adapter mon itinéraire en fonction de ces stations d'avitaillement en gaz naturel. J'ai du malheureusement constater que plusieurs de ces stations ne fonctionnaient pas (pas de lecteur de cartes de crédit, ou encore dysfonctionnement des pistolets, voire carrément des stations en panne), sans que le site internet ne mentionne ces indisponibilités. Par conséquent, j'ai du parcourir une bonne partie de mes déplacements en France grâce à mon réservoir complémentaire d'essence. D'autre part, je me dis aussi que si d'aventure de nombreux véhicules devaient circuler au GNV en France, quelles ne seraient pas les files d'attente devant les rares stations opérationnelles. Je déplore également que beaucoup de ces points d'approvisionnement soient situés en dehors des grands axes routiers, mais plutôt dans des centres villes difficiles d'accès et souvent fort encombrés. Ils ne sont pas très accueillants non plus (pas de poubelles, éclairage insuffisant, aucune infrastructure comparable à une vraie station-service, pas de places de parking, etc). Convaincu par l'efficacité du gaz naturel pour véhicules et par ses atouts en matière d'écologie et d'économie à l'utilisation, j'espère que ce carburant alternatif sera amené à se développer et à se généraliser, et non pas à rester marginal voire anecdotique en France, alors que d'autres pays européens, comme l'Italie, l'Allemagne et la Belgique, oeuvrent (timidement, je le reconnais) à sa promotion depuis déjà quelques années. Conscient d'être un peu, à l'instar des membres de ce forum, un "pionnier" en matière de carburant alternatif, force est de constater que circuler en Europe, et singulièrement en France, avec ce genre de véhicule relève un peu du parcours du combattant, et ce constat n'encourage guère les automobilistes à changer de comportement, hélas. Je déplore également que les sites internets qui évoquent le GNV ne se concentrent que sur les transports publics et les collectivités locales, et ne parlent quasiment jamais des véhicules pour particuliers. Aucun constructeur français, comme RENAULT et PSA, n'évoque d'ailleurs le gaz naturel comme carburant du futur pour leurs voitures particulières. Pourquoi nos gouvernements européens restent-ils si frileux à promouvoir le gaz naturel pour véhicules à l'ère des changements d'habitudes à cause des dérèglements climatiques et de la pollution de l'air ? Et si une grande partie du parc automobile européen devait basculer vers le gaz naturel, nos gouvernants seraient-ils tentés de les frapper de taxes et accises, comme ils le font pour l'essence et le diesel ? Au plaisir de lire vos avis éclairés sur la question.
×