Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Recommended Posts

Je regardais des vidéos chez POA et Essai Libte  sur des présentations de nouveau véhicule .

Il y a une chose qui m'a frappé c'est le volume des coffres .

La dernière Mercedes EQA perd 80 litres et la Clio E-Tech perd 50 litres .

Curieusement les gens ne s'offusque pas de cette spécificité mais quand il s'agit du gaz alors oui c'est une contrainte .

D'après vous est-ce de la mauvaise foi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Yann,

Si l'état donnait 6000 euros par véhicules GNC, les gens s'en accommoderaient plus facilement 😉

J'avais posé la question à des collègues, pourtant gaziers, quel était le problème avec les véhicules GNC pour qu'ils n'en achètent pas et quel véhicule à faible émission choisiraient-ils plus tard ?

J'ai eu droit concernant au GNC: 

  • Stations en faible nombre,
  • le temps de remplissage
  • l'autonomie

Et pour leur choix de véhicule propre:

  • Hybride pour avoir beaucoup d'autonomie, surtout sur autoroute,
  • Electrique, qui pourtant en termes de présence de points de recharge, de temps de recharge et d'autonomie, ce n'est pas vraiment la panacée...

Les ravages du marketing en mode greenwashing ...

Bonne journée

Alex

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu vois c'est ce qu'il y a de plus drôle ce sont des gaziers .

Le temps de chargement c'est équivalent à l'essence .

Après je constate seulement le manque de point d'avitaillement .

Donc ils préfèrent  payer plus polluer plus pour perdre moins de temps .

Bizarre 🙄

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Alex a dit :
  • Stations en faible nombre,

C'est de moins en moins vrai aujourd'hui (il y a presque une station qui ouvre chaque semaine !). En revanche posent problème :

- le fait qu'elles soient peu facilement accessibles peu en rebuter certains, notamment pour les longs trajets lorsq'uon ne veut pas sortir de l'autoroute et se perdre dans une zone industrielle. Mais les stations autoroutières finiront par arriver

- l'interopérabilité, c'est-àdire le faible nombre de stations accessibles via la carte bleue et à la rigueur la carte romac.

Il y a 3 heures, Alex a dit :
  • le temps de remplissage

Bof. Je dirai plutôt le coup de main à avoir, pas nécessairement évident car les distributeurs semblent loin d'avoir harmonisé le matos.

Il y a 3 heures, Alex a dit :
  • l'autonomie

Oui mais encore une fois cela permet de se conformer aux prescriptions de la sécurité routière (toutes les deux heures la pause s'impose). Pouvoir faire un Paris-Rome d'une traite comme avec un diesel me semble tout de même pas très souhaitable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Raistlin,

tu as parfaitement raison.

Je suis convaincu que les interlocuteurs que j'ai eu en face de moi n'étaient de toute manière par intéressés par le GNC.

Et que par conséquent, toute raison était bonne pour dire que c'était nul.

Mais c'est juste pour démontrer que le GNC, personne ne connait et personne ne sait ce que cela implique vraiment de rouler avec ce carburant.

Et à côté, d'autres technologies se retrouvent parées de toutes les vertus, bien aidé par les primes et les articles à tire larigot .

Je ne sais pas si vous avez pu vous plonger dans l'étude well to wheel de carbone 4 sur la comparaison entre les différents carburants pour les véhicules (yc le véhicule particulier), c'est très intéressant.

Et le bioGNC (pas GNC) y est magnifiquement mis en valeur.

Bonne après-midi.

Alex

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que la majorité de nos concitoyens ne réfléchissent pas par eux-mêmes par peur du regard d'autrui.

L'option GNV ne leur semble pas pertinente parce qu'elle n'est pas partagée par leurs voisins, leur belle mère et les guignols de foire qui présentent Turbo ou Auto moto.

Or dans un contexte qui fait l'apologie du véhicule électrique et la ringardisation de tous les moteurs thermiques sans distinction, la raison s'efface devant l'avis général.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Alex, j'ai trouvé l'étude "du puits à la roue" dont tu parles, je me permets d'en mettre le lien : C'est là (ou en pièce jointe ci-dessous).

A noter que Carbone 4, le bureau d'étude de Jean-Marc Jancovici, est connu pour ses sympathies pro-nucléaires (il me donne des boutons avec ça, alors que par ailleurs il est réputé pour son sérieux). En fait c'est simplement que son approche est purement "effet de serre" (c'est son coeur de métier), et il ne se préoccupe pas du reste.

Bref, il s'agit là d'une étude du cycle de vie complet des véhicules (y compris particuliers) purement "effet de serre", mais qui sur cet aspect est très sérieuse. Et comme le dit Alex, les véhicules au bioGNV arrivent en tête de tous les classements, devant les voitures électriques, même avec le mix électrique français très nucléarisé. En revanche, ce n'est pas le cas des voitures roulant au GNV d'origine fossile.

Transport-Routier-Motorisations-Alternatives-Publication-Carbone-4.pdf

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×