Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Recommended Posts

Bonjour,

C'était effectivement un petit message ironique, certes...

Mais à vrai dire, je me demande réellement comment, d'une manière générale, et à cette station ENGIE de Valence en particulier, les conditions climatiques influent sur les pompes. Il ne faut pas oublier qu'on remplit nos réservoirs avec un gaz (contrairement au GPL qui est justement liquide comme les autres carburants).

Je ne suis pas absolument pas expert dans le domaine, mais à mon avis, et sur la base de l’équation classique des gaz parfaits pV = n RT :

  - La pression atmosphérique est peu de chose par rapport aux 200 bars de pression du remplissage ;

  - En revanche la chaleur joue sans aucun doute (on a d'ailleurs tous constaté qu'on mettait globalement moins de gaz par forte chaleur qu'en hiver) ;

  - Pour la pluie (surtout une pluie longue et /ou un orage), je ne peux pas en être certain, mais je pense que ça joue bel et bien sur la présence de vapeur d'eau dans tout ou partie de la chaine de distribution (arrivée de gaz / compresseur / réservoir ...), et donc in fine sur la compression du mélange méthane / vapeur. Les matériels mis en service récemment en tiennent sans doute compte, mais quid des vieilles stations ENGIE qui tombent souvent en panne partout en France !!

Bref, la "vieille" station de Valence me semble avoir une tendance à l'arthrite saisonnière... Cela ne va certainement pas dans le sens du développement de la filière GNV autour de Valence, sachant pourtant que c'est un aire urbaine de plus de 180 000 habitants tout de même, noyée sous la pollution de l'air, d'origine routière notamment (autoroutes A7 - A49 !!!).

Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

une station GNC comprimant du gaz par paliers successifs et avec une pression supérieure à la pression atmosphérique, il n' y a aucune entrée d'eau dans le gaz. Le gaz qui rentre dans le réservoir du véhicule est le même que celui du réseau.

Après, que la station GNC soit mal isolée de la pluie et que la présence de vapeur d'eau induise des problèmes électrique, ça peut s'envisager (surtout que ces stations old school de GNVert doivent avoir quelques années).

Concernant l'impact de la température extérieure sur la capacité de remplissage des véhicules, il me semble que le phénomène soit inverse: l'hiver le gaz est froid et dense. Pour ne pas risquer une forte dilatation dans le réservoir (par exemple lorsqu'on gare un véhicule dans un parking), la station limite volontairement la quantité de gaz ajoutée.  (exemple: gaz à 5°C en station, parking à 30°C -> Delta T: 25°C)

A contrario, en été, le delta de température est plus faible et ce risque est moins grand (exemple: gaz à 30°C en station, garé à 40°C -> Delta T: 10°C).

N'hésitez pas à confirmer/infirmer cette dernière info.

Bonne journée.

Alex

Modifié par Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Alex,

 

Pour l'eau dans le gaz, je n'ai aucune idée précise en la matière (à part que la station d'ENGIE n'est pas fiable... mais je radote !!).

Pour le reste, ahh la la ... il faudrait que je ressorte les cours de physique !! (C'est loin ;-) )

Pour la théorie, et sauf erreur (toujours délicat de s'avancer ;-) ), si la température (T) augmente, et afin de respecter l'équation pV = n RT, il faut :

  - augmenter le volume (V) => impossible dans un réservoir fermé

  - augmenter la pression (p) => capacité limitée de la pompe

  - baisser le n, soit la quantité de matière (et donc la masse de gaz) => hypothèse la plus logique.

Sinon, d'expérience, j'ai souvent constaté qu'il était plus facile d'obtenir un maximum de gaz (en masse) par temps plus frais voire froid que durant les périodes chaudes (et de canicule en particulier, comme en 2018).

La pression dans le réservoir en hiver suivant la température à l'intérieur de la voiture (exposition au soleil par exemple) ne me semble pas vraiment un problème, dans la mesure où :

  - les réservoirs sont conçus pour des pressions bien supérieures à celle de la pompe,

  - les réservoirs sont placés sous plancher (donc quand-même au contact de l'air ambiant),

  - la pression dans le réservoir évolue déjà au fur et à mesure de la circulation... puisqu'on consomme du gaz comprimé dans un volume fixe.

C'était l'instant "'C'est pas sorcier" (mais malheureusement sans Jamie pour les vérifications !).

Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Guillaume,

Si l'on fait le plein d'un véhicule GNC en hiver, le remplissage du gaz s'effectue dans le réservoir à une certaine température.

Si je viens avec mon réservoir quasiment plein dans un parking enterré (j'aime bien cet exemple) et en repartant de la loi des gaz parfaits:

Ma température va progressivement augmenter., donc le couple P*V aussi.

Le réservoir étant fermé, le volume reste constant. donc P augmente.

Si P augmente et atteint une pression supérieure à la pression de tarage de la soupape de sécurité, la soupape s'ouvre et relargue le gaz pour baisser la pression du réservoir. Le problème ici n'est pas la pression de rupture des réservoirs.

bien entendu, si le réservoir est remplis à moitié ou faiblement, ce risque est très improbable.

Concernant la gaz rempli en hiver ou été, la température plus faible en hiver induit une masse volumique du gaz plus importante et donc, pour un même volume de remplissage, une masse de gaz plus importante qu'en été.

Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Alex :

Il me semble donc qu'on est d'accord sur notre application de l'équation des gaz parfaits (sans eau ;-) ) !!

Pour la soupape de sécurité, je n'en ai effectivement pas tenu compte...

Mais ceci dit, j'ose espérer que ladite pression de tarage est bien au-delà des 200 bars de pression couramment évoquée pour les pompes en France (est-elle d'ailleurs identique partout en Europe ?).

Sinon, effectivement, avec un réservoir plein et une forte chaleur, on aurait des déperditions importantes...

Ce n'est pas bon pour le porte-feuille...

Mais surtout ce serait très problématique de développer les véhicules au GNV pour des questions climatiques. Il faut sans doute rappeler que le CH4 (méthane ou GNV) est un puissant gaz à effet de serre beaucoup plus réchauffant que le CO2 (25x environ), et que c'est déjà alarmant !! (Cf. par exemple : https://reporterre.net/Le-methane-croit-de-maniere-alarmante-dans-l-atmosphere).

Cordialement,

Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

La station de Valence est à nouveau en service (plein effectué le 19/06/19).

On verra jusqu'à quand !!

Cordialement,

Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Suite... et (peut-être) fin définitive de la station GNVert de Valence... au même moment où la station toute nouvelle toute belle (et destinée aux profitables PL) d'Aix-en-Provence est inaugurée (cf. Note de MiKl du 21/06...).

Je serais taquin d'y voir un lien 😉

Bref, voici la station de Valence le 21/06 au soir. J'apprécie toujours autant la qualité de la communication non signée.

Guillaume

20190621_184748.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Guillaume,

Aïe oui il semble que la station soir fermée. C'est déroutant d autant plus que rien ne précise exactement si c'est fermé définitivement ou panne provisoire. 

Tenez nous au courant. 

Bon dimanche. 

Amalia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aie... en tout cas je signale la station "en maintenance" sur le site.  

Dans l'idéal, j'aimerai vraiment arriver à choper des flux API avec les opérateurs  pour avoir des infos en temps réel sur la disponibilité des réseaux. Pour l'usager, tant pro que particulier, ce serait vraiment un plus ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Mikl ADMIN a dit :

Aie... en tout cas je signale la station "en maintenance" sur le site.  

Dans l'idéal, j'aimerai vraiment arriver à choper des flux API avec les opérateurs  pour avoir des infos en temps réel sur la disponibilité des réseaux. Pour l'usager, tant pro que particulier, ce serait vraiment un plus ! 

Ce serait une prérogative de service publique, de nature à être subventionnée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis passé hier à la station de Valence, sans grand espoir.

Et j'ai eu la surprise, la joie, que dis-je, le bonheur de faire UN plein de BioGNV d'Engie... Si si !!!! (Seule une pompe GNC peut procurer ce petit suspens... ce n'est pas comme ces fiables et donc tristes pompes de carburant liquide !!! ;-) )

Bref, et toujours jusqu'à la prochaine panne, la station de Valence est en service.

Attention, la quantité de gaz fournie m'a paru plutôt faible...

Ce n'est pas impossible que la pression de service ait été abaissée, surtout en raison des fortes chaleurs du moment...

Cordialement,

Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Guillaume,

Je ne suis pas certaine que la pression soit baissée . Mais ce que j'ai constaté lors de forte chaleur la quantité de gaz introduite dans les réservoirs est moindre. A contrario en basse température j'ai fait un plein de 19,5 kg. 

Contente pour vous que la station refonctionne. Je 🤞🤞pour vous. 

Belle fin de journée.

Amalia 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×