Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Recommended Posts

Oui, comme partout, l’essence à aussi augmenter près de chez moi.

Mais à l'heure actuelle, et rapporter au Prix par kilomètre, le SP95 me revient moins cher.

1.886 le kg de gaz (contrat GNvert) au mois de septembre

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Raistlin a dit :

Heu le prix de l'essence n'a pas augmenté par chez toi ?

Oui, comme partout, l’essence à aussi augmenter près de chez moi.

Mais à l'heure actuelle, et rapporter au Prix par kilomètre, le SP95 me revient moins cher.

1.886 le kg de gaz (contrat GNvert) au mois de septembre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Vianney VS a dit :

Engie m'a indiqué que les tarifs affichés a la pompe ne sont pas régulièrement mis à jour (tous les trimestre au mieux!) ce qui fait qu'actuellement, et au vu des cours du gaz, il peut parfois être plus intéressant de payer en CB plutôt qu'avec le badge (selon station).

 

Merci de l'éclaircissement ... et comment savoir "en temps réel"  le prix du gaz?

 

Pour le calcul sur Golf TGI,

 

hier -  prix du gaz 2,25€/km, conso 4kg/100km ; prix au 100 km : 10 € 😲

            - prix du SP 95  1,65€/L (normalement je mets du 98 mais pour le calcul, je fais faire exception ) 

6 L /100 km :  prix au 100 km 9,9€ 🙄

 

C'est vrai que l'essence devient vraiment compétitive même si environnementalement beaucoup plus critiquable

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Bac a dit :

Pour le calcul sur Golf TGI,

hier -  prix du gaz 2,25€/km, conso 4kg/100km ; prix au 100 km : 10 € 😲

            - prix du SP 95  1,65€/L (normalement je mets du 98 mais pour le calcul, je fais faire exception ) 

6 L /100 km :  prix au 100 km 9,9€ 🙄

C'est vrai que l'essence devient vraiment compétitive même si environnementalement beaucoup plus critiquable

 

 

Malheureusemnt, même le commercial GNvert ne connais pas les tarif appliqué en tps réel. Il m'a dit que "ça dépend de la bourse".

A réception de mes dernières factures, j'ai fait un Excel afin de déterminer le prix de revient et de pouvoir le comparer au prix du SP95. Et oui, financièrement (pour ma golf TGI) l'essence est à ce jour plus rentable.

De ce fait je commence à prendre des renseignements sur d'autres motorisations propres, durables et rentable.

Même si, il est vrai, les prix du Gaz peuvent aussi baissés d'ici quelques mois.

 

=> estimation que j'ai faite des révisions de prix pour décembre, avec +12% entre sept et déc :

image.thumb.png.f77d297c3721280d657efb9c3bc3e5f4.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Bac a dit :

 

 

Pour le calcul sur Golf TGI,

 

hier -  prix du gaz 2,25€/km, conso 4kg/100km ; prix au 100 km : 10 € 😲

       

Je me suis bien évidemment trompé dans le calcul 4 x 2,25 = 9€

Cà fait encore un différentiel d'un euro au 100 km...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Marc

Merci pour cette contribution.
Mais quand vous parlez de fournisseur avec un prix indexé sur le PEG MI, d'autres indexés sur le prix du pétrole (Brent), vous parlez de l'indexation de quel prix ? Le prix du gaz de ville (cuisine ou chauffage) ou le prix du GNV en station ?
Car les courbes d'augmentation du prix du gaz de ville et celle du prix du GNV ne sont pas du tout les mêmes. D'ailleurs le prix du gaz de ville est fixe depuis septembre ou octobre (décision gouvernementale) alors que le prix du GNV s'envole depuis cette date.

 

Il y a 9 heures, Marc a dit :

A titre d'info, le prix de la molécule de gaz sur le marché énergétique français est à 92,366€/MWh HTT (indice PEG MI https://www.powernext.com/fr/donnees-de-marche-sur-les-produits-futures). 

Tous les fournisseurs qui sont indexés sur cet indice subissent cette hausse. 

(....)

Certains sont indexés directement sur le prix du gaz (PEG) et donc appliquent les hausses comme les baisses liées à cet indice. D'autre sont indexés sur le prix du pétrole (par exemple Brent) et celui ci à beaucoup moins augmenté que le gaz.

Moi, je ne suis pas spécialiste de ces questions, mais cela me semble un peu surprenant que les prix du GNV soient reliés à ces indices boursiers et non au contrat d'approvisionnement que ces fournisseurs ont. Car quand même à la fin, au-delà d'indice boursier, les fournisseurs doivent mettre du gaz concret dans les tuyaux et dans les pompes des stations. Or ils ne sont pas que transporteurs et fournisseurs de gaz, ils ont aussi leur propre production. Alors, certes, cela ne couvre peut-être pas tout le gaz distribué mais une partie quand même. Et donc sur leur coût de production, ils ont la main dessus. Et dans les contrats d'approvisionnement de gaz, le coût ne doit pas dépendre que de l'indice PEG-MI du jour, mais d'un prix fixé dans le contrat. Okay, lors du renouvellement d'un contrat, les termes du contrat vont dépendre du marché actuel, mais tous leurs contrats ne sont pas renouvelés au même moment pile quand les cours du gaz s'envole.

Enfin voici quelques réflexions de néophyte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, Alberi a dit :

@Suisse

Selon moi, les tarifs de la station de Saint-Égrève ne sont pas à jour sur le site gaz-mobilité en ce qui concerne le bioGNV. En effet avoir 2,305€/kg pour le GNV et seulement 1,253€/kg pour le bioGNV, cela me parait très bizarre.
Je souhaiterai que cela soit vrai, mais je doute. Si c'est le cas, cela serait révolutionnaire !!!
N'y aurait-il pas un gazonaute dans le coin pour nous vérifier cela sur place ?

Bonjour,

 

Voila les tarifs de la station de Saint-Egreve au 10/10 :

GNV 1.82€/kg

BioGNV 1.94€/kg

 

Au 19/11 :

GNV 2.309€/kg

BioGNV pas relevé

 

Le prix du BioGNV a toujours suivi la tendance du GNV, on doit être certainement au delà de 2.50€/kg.

A noter que le prix du gaz va flamber (sans jeu de mots) en décembre https://www.bfmtv.com/economie/sans-le-gel-des-prix-le-gaz-aurait-ete-42-plus-cher-en-decembre_AV-202111230302.html

Modifié par Matt.G

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Alberi

On va rentrer dans des choses plus complexes  😉

Je parle de l'indexation de la molécule de gaz que se soit dans le gaz de ville ou dans le prix du GNV. 

Les prix du "gaz de ville", fixés depuis novembre par l'Etat concerne  uniquement les tarifs réglementé d'Engie (qui sont par ailleurs interdit par l'Europe et disparaitront complètement en 2023 de mémoire). Tous les contrats "gaz de ville" qui sont "à prix marché" ne sont pas concerné par cette mesure de l'Etat. Soit votre prix de molécule est fixe et vous n'êtes pas concerné par cette hausse jusqu'à la date anniversaire de votre contrat, soit vous êtes totalement indexé et là vous êtes 100% impacté par la hausse.  D'ailleurs, l'état a fixé le prix mais un rattrapage est prévu pour le mois de juillet il me semble. Donc quand les prix redescendront, les tarifs réglementés eux ne bougeront pas. 

Un fournisseur de gaz s'approvisionne majoritairement sur le marché énergétique (le PEG) et c'est donc logique qu'il répercute le même indice sur son prix de vente que sur ces approvisionnement. Les contrats "long termes" avec les pays producteurs, majoritairement indexé sur le prix du pétrole sont de plus en plus rare (c'est d'ailleurs un de point de tension entre la Russie et l'Europe). 

Dite vous bien que personne ne peut prévoir si telle ou telle indexation est mieux qu'une autre et en ce moment, il est vrai que l'indexation PEG MI fait "mal", mais personne n'a critiqué cet indice l'année dernière quand le PEG était à 4€/MWh... 

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Marc

 x 0,01475 (coefficient permettant de passer de €/MWh à €/kg)
Pourriez-vous donner les liens ou les sources pour le calcul de ce coefficient ?
Je souhaiterais comprendre.
Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Alberi

Non je ne peux pas car il s'agit du PCS (pouvoir calorifique supérieur) qui est mesuré par GRDF. C'est une donnée que GRDF donne tous les mois au fournisseur pour qu'il puisse effectué la conversion. Ce coefficient n'est donc pas "stable" et peux varier (en gros entre 0,01450 et 0,01515 environ). Pour faire simple, plus le gaz est de bonne qualité, plus le coef sera élevé, plus il sera cher et moins vous consommerez. Moins le gaz est de bonne qualité, moins il sera cher mais plus vous consommerez.  Peut être en reprenant la définition "physique" du PCS il est possible de retrouver la valeur du coef ... En terme de budget, la variation de ce coefficient est donc neutre.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gazup dire 1,28 euros ht ou 1,536 euros ttc 

airliquide dire GNLC est à 2,194€ TTC

en Suisse romandie le Prix plus Pettit et 1.44 sfr dire 1.48€ 😎 Suisse Cher ? Non pas toutjiur !! Ok ici je pai 1.7 sfr , 1.75€!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le coefficient de conversion €/MWh en €/kg, j'ai consulté le document le document des Douanes Françaises issu de la loi de Finances 2019 (lien ici https://www.douane.gouv.fr/sites/default/files/bod/src/dana/da_annexes/Energie-environnement-loi de finances_19-019_1.pdf) en voici des extraits copié/collé et commentaires.

Définition :
Nm3 (normal ou normo mètre cube) : unité usuelle correspondant au contenu d'un volume d'un mètre cube d’un gaz se trouvant dans les conditions normales de température et de pression (0° C et 1,01325 bar) ;
la masse volumique du gaz naturel comprimé (GNC) varie selon l’origine du gaz entre 0,75 kg/m³ et 0,83 kg/m³. Est retenue dans la présente circulaire une masse volumique moyenne du GNC de 0,79 kg/m³ ;
A 15°C et à pression atmosphérique de 1,01325 bar (1013,25 hPa) ◦ 1 m³ de gaz = 0,948 Nm3 (évolution attendue, car la loi des gaz parfaits PV=nRT avec P la pression, V, le volume, n nombre de moles, i.e, nombre de particules de gaz, R constante dite des Gaz Parfait, T température. Par conséquent, quand la température passe de 0°C à 15°C, le produit PV augmente, donc à pression constante, le Volume augmente, c'est à dire le volume de gaz à 0°C occupe un volume plus important quand il est à 15°C, ou vice-versa, le m3 de gaz à 15°C occupe un volume moins important quand il est à 0°C d'où la relation entre m3 et Nm3)
MWh et m3 : Il arrive que les compteurs indiquent les quantités de gaz livrées en MWh. En cas de contrôles des services des quantités reçues de GNC par un site, il peut être nécessaire de convertir les MWh en m³. Dans ce cas, il convient d’utiliser le pouvoir calorifique supérieur (PCS) du gaz naturel. Le PCS du GNC varie selon sa composition entre 10,33 et 12,22. Est retenu dans la présente circulaire un PCS moyen de 11,27 kWh/m³.

 

Alors si on prend les conditions de l'annexe des douanes à 15°C, on a :

1 kg de GNV ou GNC -> volume de 1/0,79 m3 -> 1/0,79*11,27/1000 MWh
Donc 1kg GNV -> 0,0142658 MWh

Mais comme indiqué dans l'annexe, cela dépend de la valeur de la masse volumique du gaz entre 0,75 kg/m³ et 0,83 kg/m³ et du pouvoir calorifique supérieur (PCS) qui varie 10,33 et 12,22

Et comme indiqué par @Marc, ces valeurs dépendent de la composition et de la qualité du gaz. Donc la valeur du coefficient de conversion kg de GNV en MWH de GNV varie.

 

@Marc

En tant que professionnel, quand vous obtenez votre relevé de consommation aux stations GNV, Engie vous donne quelques informations ?
Le PCS ? La masse volumique du gaz ? Le prix au kg ou le prix au Mwh ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Je ne comprenais déjà pas pourquoi le prix du Biognv était plus élevé que le gaz naturel. Je comprends d'autant moins qu'en Allemagne, où j'habite, la logique est inverse.

Le coût de production du bioGNV est plus cher que le prix de revient du gaz naturel, donc c'est logique qu'il soit vendu plus cher. Aussi, dans le cas inverse, tout le monde achèterait du biogaz, et je ne suis pas sûre que la production française serait suffisante...

La situation allemande est très différente, l'Allemagne a voulu développer à fond le biogaz, en encourageant les cultures dédiées, alors que la France les limite à 15% (pour ne pas transformer les agriculteurs en producteurs de lisiers). Je ne sais pas quel est le lien, mais disons qu'en tous cas il y a des politiques différentes qui peuvent peut-être expliquer cette différence.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/11/2021 à 21:00, Alberi a dit :

@Marc

En tant que professionnel, quand vous obtenez votre relevé de consommation aux stations GNV, Engie vous donne quelques informations ?
Le PCS ? La masse volumique du gaz ? Le prix au kg ou le prix au Mwh ?

 

Je ne sais pas ce que fais Engie... Par contre je sais que plusieurs typologie de tarifications (pour les professionnels abonnés) sont proposées dans la filières. En tout cas la majorités des factures sont en €/kg. Les autres informations ne sont pas communiquées car sans intérêt (seul le PEG MI peut avoir un intérêt mais l'indice est public et facilement consultable). Une fois que vous connaissez le PCS moyen pour faire votre conversion avec l'indice PEG MI, cela ne jouera que très faiblement sur le prix (peut etre +/- 1 cts). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,
Je serai intéressé de voir (et de comprendre) comment se présente la facture d'un professionnel qui fonctionne avec badge dans les stations Engie (ex GNVert), quelles informations sont données ?

@Vianney VS

Je ne comprends pas bien la simulation qui est faite ?

Pourriez-vous nous détailler la signification des lignes et le détail des formules ?

Merci d'avance

Le 23/11/2021 à 16:13, Vianney VS a dit :

=> estimation que j'ai faite des révisions de prix pour décembre, avec +12% entre sept et déc :

image.thumb.png.f77d297c3721280d657efb9c3bc3e5f4.png

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je trouve que ces augmentations exponentielles, disparates et dérégulées du prix du GNC sont un véritable scandale ! Le bio GNC plus cher que le Gazole et le SP...on marche sur la tête...N'y a-t-il aucune régulation au niveau nationale ?  Les opérateurs privés profitent évidemment de cette situation.  La mobilté GNV pour les véhicules légers souffrant déjà suffisamment d'un déficit de visibilité et d'intérêt auprès du grand public, cela tire la filière vers le bas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Questions idiotes pour certain, mais étant néophyte :   à l'heure actuelle :

. Quel organisme, quel ministère, quel établissement public, à la charge de la régulation du prix du GNC, du Bio GNC, GNL au niveau national ?

. Cette régulation s'effectue-t-elle au niveau régional ? départemental ?

. Cette régulation s'effectue-t-elle uniquement au niveau des stations publiques ( Syndicat d'énergie, SEM, GIP, départements, Régions,...)  ?

. La législation ( Marchés publiques)  actuelle n'impose-t-elle aucune régulation auprès des opérateurs privés dans leur politique commerciale ?

. L'AFGNV dispose t-elle de leviers d'actions ou est-elle cantonnée à son rôle d'organisation interprofessionnelle ?

 

Merci d'avance pour vos contributions.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Takeo, je n'ai pas connaissance d'une régulation. Ca ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas, hein, mais je n'en sais rien.

Ce que je sais, c'est que les prix des carburants doivent obligatoirement être affichés en station pour le diesel, le SP95 et 98, le GPL et l'E85, mais pas pour le GNV (Voir le site https://www.prix-carburants.gouv.fr/). Le totem de ma station de Wissous est ainsi resté en rade pendant plusieurs mois (c'est réparé maintenant), et je découvrais le tarif en commençant le plein. Le GNC n'est pas considéré par les pouvoirs publics français comme un carburant grand public...

Je ne suis pas étonnée que nous n'ayons pas de réponse à nos questions. En revanche les gros transporteurs doivent avoir une meilleure écoute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/11/2021 à 23:35, Alberi a dit :

Bonjour,
Je serai intéressé de voir (et de comprendre) comment se présente la facture d'un professionnel qui fonctionne avec badge dans les stations Engie (ex GNVert), quelles informations sont données ?

@Vianney VS

Je ne comprends pas bien la simulation qui est faite ?

Pourriez-vous nous détailler la signification des lignes et le détail des formules ?

Merci d'avance

 

Bonjour,

Les informations indiquées sur les factures ne sont pas très lisibles. Même le commercial a du mal à m'expliquer ce qui y est inscrit.

Lorsque les factures ont commencé à augmenter,  j'ai demander à faire un point sur le mode de calcul et il m'a expliqué le principe de variable d'ajustement (qui est désormais très dommageable du fait des fortes variations de la bourse).

- Ma simulation reprends les prix que Engie m'a facturé et avait pour objectif de déterminé le prix de revient et ainsi le point de "non-rentabilité" par rapport au SP-95.

 

- Ci-joint une capture fait pour un passage en station :

* à noter que les montants indiqués s'additionnent et sont hors TVA

image.thumb.png.dcfbb42a74f100a3709d2872006c0440.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Claireomatic pour avoir signalé cet article de la rubrique Actualité du site (rubrique qu'il faut toujours lire).

Mais cet article m'a bien énervé !

 

Alors, les facteurs conjoncturels sont bien expliqués :
- la reprise d'activité mondiale à la sortie (si on peut dire) du Covid, notamment la demande chinoise
- la réduction de l'approvisionnement venant de la Norvège et la Russie (56% du gaz pour la France, selon ce lien https://www.connaissancedesenergies.org/le-gaz-consomme-en-france-vient-principalement-de-russie-120222)
- les stocks européens bas au sortir de l'hiver 2020/2021 qui n'ont pas laissé de marge de manœuvre

 

Okay pour tout cela. On nous dit qu'il en résulte un prix qui dépasse 2€ dans certaines stations. Hé oui, certes, mais pas un dépassement de 2,01 ou 2,02€, on a franchement déjà dépassé les 2€ en Ile-de-France sur le GNV fossile (je ne parle pas du bioGNV), on a les stations Engie (Marcoussis) à 2,15€, Endesa (Antony en novembre) à 2,522€ , Endesa(Bonneuil-sur-Marne et Marolles-sur-Seine) à 2,515€ (Endesa qui a cessé d'ailleurs de publier leur prix sur leur site web) Total (Orly) à 2,300€. Il semble qu'il y ait encore certains lieux de France qui résistent sous les 2€ mais pour combien de temps ?

 

Ensuite, un couplet disant que cette hausse n'est pas si grave pour les entreprises, qui, dans un plan pluri-annuel, on fait basculer une partie de leur parc en GNV, cette épisode ne remet pas en cause leur stratégie et notamment le fait qu'avec le GNV, ils ont accès à la vignette Crit'air 1 et l'accès au centre ville sans restriction avec les électriques (l'article oublie les véhicules GPL qui ont aussi la vignette Crit'Air 1).
 

Et encore une fois, on oublie les particuliers qui roulent au GNV.
QU'ON SE LE DISE, MESSIEURS LES DÉCIDEURS (et MESSIEURS DE l'AFGNV), IL N'Y A PAS QUE DES PROFESSIONNELS QUI ROULENT AU GNV, MAIS AUSSI DES PARTICULIERS!!!!

Et pour moi particulier, avec ma voiture unique, c'est 100% de ma flotte automobile qui est concerné par la hausse de 100% du GNV en quelques mois. Ainsi la phrase de l'article "Si la hausse du prix du gaz inquiète naturellement les professionnels qui ont fait le choix du GNV, la solution reste compétitive.", cela n'est plus vrai pour le particulier.

 

Et pour cette augmentation de 100% en un semestre sur le GNV, pendant ce même temps, le même gaz appelé gaz de ville pour alimenter le chauffage et les gazinières, là on le bloque car beaucoup de monde est concerné (avec en compensation un retour ralenti dans le futur vers le prix normal). Et même, le carburant GPL, si on regarde la page wikipedia du carburant (lien ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_pétrole_liquéfié), il est indiqué qu'il vient à 40% du raffinage du pétrole et à 60% du traitement du gaz naturel. Alors pour sa partie à 60%, le prix du GPL devrait subir cette hausse du gaz. En effet dans ce lien (https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/consommation/electricite_gaz/prix-gaz-gpl-citerne/index.html), il est précisé que l'achat du produit gaz représente 50 à 55% du prix du GPL. Dans ce lien (https://www.afgnv.org/stations/#:~:text=Comprendre le prix à la,avec 1 litre de diesel), il est précisé que la molécule gaz représente 45 à 50% du prix du GNV. Bien sûr ces proportions étaient celles avant la phase d'augmentation actuelle. Par conséquent, le GPL aurait dû augmenter 2 fois moins vite que le GNV à cause du prix du gaz, mais ce n'est pas du tout le cas.

 

Après ces constats, j'échafaude cette opinion. Les fournisseurs et l'AFGNV font le forcing pour promouvoir le carburant GNV auprès des professionnels sans se soucier des particuliers. Peu à peu les entreprises font basculer un peu de leur flotte en GNV pour diverses raisons dans un investissement de long terme. Cette clientèle en carburant est donc un peu captive bien que le GNV ne soit qu'une partie de leur carburant. Du coup, répercuter plein pot la hausse sur le GNV ne va pas modifier les flux à long terme sur le nombre de professionnels venant se ravitailler aux pompes. Et donc voici les fameuses augmentations mises de façon caractérisée (et amplifiée ?) sur le GNV.
Et tant pis sur les petits particuliers, et leur voiture GNV. Tous ceux qui ont acheté une voiture GNV en 2021 se mordent les doigts (j'en fais partie), car ils commencent à faire les pleins successifs en pleine pente de prix, loin des prévisions faites au moment de l'achat....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×