Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr
Boris

Potentiel d'impact du BioGNV dans les transports par Carbone4

Recommended Posts

Comme d'habitude, en matière de chiffresn , il suffit de choisir tes sources : donc si l'on se fit aux chiffres publiés par GRDF sur un de leur site concernant le potentiel de biométhane en France , on lit :

Quelles perspectives pour les années à venir ?

Compte tenu de la demande actuelle en énergie, le gaz naturel fait partie intégrante de l’écosystème énergétique. Il est indispensable pour couvrir les besoins des Français. Et dans quelques années, il pourrait bien être totalement vert !

En effet, la France pourrait produire 100% de gaz renouvelable en 2050(1). De plus, le potentiel technique des différentes filières de production de gaz renouvelable en France est largement supérieur à la consommation de gaz sur notre territoire et permettrait donc de couvrir 100% des besoins(2).

Ce sont des perspectives prometteuses pour tenir les objectifs de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte. Rappelons que la LTECV fixe un objectif de 10% de gaz renouvelable dans les réseaux d’ici 2030 quand les ambitions de GRDF sont d’atteindre ces 10% en 2025, pour arriver à 30% cinq ans plus tard.

Autant de points positifs qui démontrent que le biométhane est aujourd’hui une solution économique et écologique réelle et concrète pour aller vers un monde plus vert.

Le biométhane en chiffres

  • 58 sites d’injection de biométhane sur l’ensemble des réseaux
  • 50 sites raccordés au réseau de distribution exploité par GRDF
  • 871 GWh/an* de biométhane injectable dans le réseau de gaz naturel, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près de 72 577 foyers ou 3402 bus
  • Jusqu’à 2000 à 3000 emplois directs créés à horizon 2020 sur l’ensemble du territoire grâce à la filière biométhane(3)
  • 90 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (GES) évitées grâce au biométhane en 2017... et 1 740 000 en 2023 !(3)
  • - 40% d’émission de GES en 2030 par rapport à 1990. 

Production de gaz vert GrDF

Donc on note un potentiel de 400 à 550 TWh de potentiel qui diverge légèrement des chiffres produits par Daimler pour justifier de l'arrêt du GNV dans ses productions.  En même temps , si c'est pour développer des solutions électriques, celà pourra servir à faire tourner les centrales à charbon allemandes qui seront la variable d'ajustement de toutes nos brillantes énergies renouvelables intermittentes et non pilotables (ingérables) ............ Bonjour l'écologie et la lutte contre l'oxyde de carbone!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant,

Mais donc si l'on en croit GRDF, le potentiel de production de biogaz en France est de 400 à 550 TWh.

Si la consommation actuelle est de 430TWh, alors le biométhane peut théoriquement couvrir la consommation de 2018...

Mais si l'on reporte massivement le secteur des transports sur le biométhane, alors la consommation va exploser, mais pas la capacité de production.

Cela dit, cela n'a pas beaucoup de sens de raisonner en chiffres nationaux. Certains pays ont des capacités de production de biométhane nettement supérieures à la France, et d'autres pays ont au contraire une capacité inférieure et des besoins supérieurs.

Bref, la meilleur énergie est toujours celle qu'on ne consomme pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Visiblement, on est encore assez loin d'utiliser tout le potentiel biogaz.

Voici par exemple les chiffres de la production de biométhane de janvier: https://opendata.reseaux-energies.fr/explore/dataset/production-mensuelle-biomethane/table/?sort=-mois

 
2020
Janvier 2020
128
142 640
12
23 904

 Il ne faut pas oublier qu'il y a aussi une part du biométhane qui n'est pas réinjectée mais est utilisée autrement (génération d'électricité, etc...).  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans tous les cas le Pourcentage de bio GNV augmente, même si il est encore très minoritaire. Je pense qu'il faudra attendre le développement des réseaux de producteurs bio GNV comme Kargreen ou agribiométhane pour éradiquer le GNV classique. Quand le BioGNV sera vendu à un prix plus raisonnable ou équivalent au GNV classique, çà ira mieux.

 

En 2019, le taux d’incorporation de bioGNV était de 16,7% du GNV distribué en France à partir de stations raccordées au réseau.

Une part qui progresse tous les ans !

En 2018, 12,30% du GNC consommé en France était du bioGNC.

Sur tout le territoire, plus d’une centaine de sites de méthanisation produisent du biométhane. Il est injecté dans les réseaux de gaz pour être utilisé notamment comme carburant sous forme de bioGNV. Ainsi, le GNV offre la perspective d’un carburant renouvelable, le bioGNV, produit à partir de la valorisation des déchets agricoles et industriels ainsi que des boues de station d’épuration. Le développement de la mobilité GNV sera un moteur pour la filière de production de biométhane grâce au développement d’usages de proximité, dans une logique d’économie circulaire. Le BioGNV produit en France à partir de déchets permet de réduire de 80% les émissions de CO2 par rapport au Diesel.

Ce chiffre en progression est donc un bon signal pour la filière !

Source : Observatoire https://gnv-grtgaz.opendatasoft.com/

Cécile Lagadec

Cécile a exercé pendant 8 ans dans l’implantation d’entreprises et le renforcement de l’attractivité économique des territoires. Conseillère innovation au sein du CEEI Créativ, elle sait jongler entre territoires et entreprises, projets et accompagnements.

www.linkedin.com/in/cecilelagadec/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pour revenir sur le potentiel de production de biogaz dont nous parlions dernièrement, d'après le copieux rapport en anglais de l'International Energy Agency (IEA), le potentiel de production de biogaz et biométhane est énorme au niveau mondial et ce sont l'évolution des couts comparés du gaz naturel et du biogaz, qui va rendre cette source d'énergie incontournable.

Une étude ascendante détaillée du monde entier disponibilité de matières premières durables pour biogaz et biométhane, réalisée pour cette rapport, montre que le potentiel technique de produire ces gaz est énorme et largement inexploité. Ces matières premières comprennent la récolte résidus, fumier animal, déchets solides municipaux, eaux usées et - pour la production directe de biométhane par gazéification - résidus forestiers. Cette évaluation ne prend en compte que les matières premières qui ne sont pas en concurrence avec la nourriture pour terre agricole. Biogaz et biométhane la production en 2018 était d'environ 35 millions de tonnes d'équivalent pétrole (Mtep), seulement une fraction du potentiel global estimé. Pleine utilisation du potentiel durable pourrait couvrir environ 20% des la demande mondiale actuelle en gaz.

img270.thumb.jpg.2f80706a6eeb93052362c978e5be331b.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être le digestat, sous produit de la méthanisation, sera le meilleur atout du GNV car permettant de réduire de nombreuses partcicules fines polluant la région parisienne , même dans ces périodes sans voitures (confinement)

 

Peut-être pouvons nous rouler au Bio GNV (gaz naturel comprimé produit par méthanisation de
nos déchets organiques) . Cette pratique est moins polluante que la voiture électrique si on tient compte
de l'intégralité de la voiture depuis sa construction jusqu'à son utilisation. D'autre part elle est le point de départ
d'une économie circulaire puisque la méthanisation transforme des déchets organiques en carburant
écologique et que le résidu de cette méthanisation est un dige

Afficher la suite
CARADISIAC.COM
 
Pic de pollution en Ile-de-France et dans le grand Est le week-end dernier. Et cela malgré un trafic automobile et aérien réduit à presque zéro. Cette fois, il faudra trouver d’autres coupables… Et remettre la rationalité au cœur de l’écologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×