Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Recommended Posts

Bonjour,

Bruno Bourgeois a écrit récemment dans le post "Qui pollue et qui ne pollue pas ...." le message suivant :

image.png.9cad41ddf1e29dc57b7b4197ffecd8ee.png

Au-delà de Peugeot, l'engagement de l'ensemble du Groupe PSA dans les technologies GNV peut en effet poser question dans l'hypothèse d'une fusion des groupes PSA et FCA (dont FIAT bien sûr).

En fait, on a malheureusement déjà une partie de la réponse : ça sent l'abandon pur et simple,, quoiqu'il arrive !

D'abord, on ne peut pas dire que PSA a été très intéressé par l'étude et l'industrialisation d'une version GNV du 1.2 Puretech utilisée à toutes les sauces par toutes les marques du groupe ... Elle aurait avantageusement permis de donner une suite au vieux 1.4 70 chevaux de ma brave C3 de 2009 (PSA connait déjà le GNV, si si !!!).

Ensuite et surtout, PSA n'a pas semblé porté un intérêt quelconque à la technologie OPEL suite à son rachat en 2017... Or, OPEL disposait juste avant son acquisition d'au moins 3 motorisations abreuvées au méthane différentes (à ma connaissance en tout cas) :

  - 1.4 110 chevaux sur l'Astra => motorisation semblant abandonnée lors du restylage de cette année. J'ai fait une rapide vérification sur les configurateurs opel.de et opel.be et la motorisation n'existe plus... Le site opel.it présente encore les anciennes motorisations apparemment - Amalia pourrait peut-être nous en dire plus ! Dommage pour cette motorisation : elle semblait tout à fait à la page et comparable aux moteurs VAG (voir par exemple https://it.motor1.com/reviews/251096/opel-astra-sports-tourer-metano-prova-consumi/).

  - 1.6 150 chevaux sur le ZAFIRA Tourer : j'ai eu l'occasion d'en essayer un en 2018. Trop gros et cher pour mon usage / budget, mais très intéressant ! Le modèle a disparu (enfin, a été remplacé par un brave utilitaire...), et le moteur sous licence GM a dû faire de même...

  - et 1.4 120 chevaux d'origine... FIAT, tiens tiens ! (Ancien Combo).

Bref, le groupe PSA connait d'ores et déjà bien la technologie, et visiblement n'en veut pas, avec ou sans OPEL / FIAT !

Monsieur TAVARES : plutôt que de pleurer à longueur d'interview sur les méchants politiques qui vous "forcent" à faire de l'électrique sans que les bornes ne suivent, il serait peut-être utile de vous pencher sur votre propre patrimoine technologique pour proposer des alternatives ! Et si une même plateforme CMP peut recevoir toutes les motorisations essence / gazole / électrique (avec 300 kg de batteries dans le plancher !!!), je n'ai pas trop de doute sur votre capacité à y placer quelques réservoirs de gaz !!!

Voilà peut-être un sujet d'enquête supplémentaire pour nos chouettes auteurs de ce site !!

Guillaume

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Guillaume,

je suis en accord avec ce que vous écrivez.

Mais PSA n'est pas à une incohérence près: lui qui était intéressé par les actifs Hydrogène d'Opel sortira un utilitaire avec une pile à combustible Symbio.  Techno GM finalement pas mature d'après quelques indiscrétions...

Mais attendons de voir dans les prochaines années, lorsque l'ACV complète du véhicule sera prise en compte, comment sera positionné le GNV.

Autre point à ne pas oublier, les constructeurs auto sont des fainéants:

ils ne font que le strict nécessaire demandé en termes d'optimisation énergétique ou d'émission de polluants. Ils préfèrent se concentrer sur le marketing, mettre du plastique moussé et du bluetooth que de faire les améliorations nécessaires pour réduire la consommation de leurs véhicules. Et la mode du SUV est là pour me conforter dans mon idée.

M. Tavares, qui a démontré ces immenses qualités de gestionnaire, pourrait aller plus loin dans la démarche en signant des accords avec des producteurs de Biogaz et des exploitants de station service pour mailler l'Hexagone d'infrastructures de distribution de carburant alternatif (ce qu'il appelle de ses vœux). Il aura ainsi l'écosystème pour passer le cap au lieu de s'épandre dans les médias comme une pleureuse en ne voulant pas être accusé dans le futur d'avoir poussé la mobilité électrique en cas de survenu d'un nouveau scandale.

Seat le fait actuellement en Espagne et ce modèle est intéressant mais chez nous, il semble que les groupes auto attendent que les infrastructures aient été déployés par d'autres acteurs (Total, les syndicats d'énergie...) avant d'y aller.

Cordialement,

Alex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×