Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr
Thierry.p

GNV ZFE Crit'Air 1 en 2030

Recommended Posts

Que va t'il se passer en 2030 dans les zones à faibles émissions (ZFE) pour le particulier qui aura fait le choix du GNV pour son véhicule léger classifié Crit'Air 1 ? Merci
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une bonne question.

Le problème est que la France a décidé de diaboliser le moteur thermique sans distinction de carburant, pour mieux  enjoliver le véhicule électrique, notamment dans le but de défendre le soi-disant bienfondé du choix de l'électricité nucléaire présentée comme étant le modèle à suivre pour réduire le CO2. Or le drame est que nos élites tentent de défendre ce postulat à la fois dans notre pays mais également à l'échelle de l'union européenne où les avis sont heureusement plus partagés que chez nous.

Je pense qu'il y a un lien étroit entre d'une part, la volonté d'interdire le chauffage au gaz et les moteurs thermiques de manière exhaustive, pour les remplacer par des pompes à chaleur (subventionnées) et des véhicules électriques (subventionnés). 

Alors que tous les pays tentent de réduire leur consommation électrique dans la recherche d'une hypothétique autosuffisance énergétique, seule la France met tout en oeuvre pour augmenter la demande en électricité. 

Il me semble que la diabolisation du moteur thermique tous azymuts au nom de la réduction du CO2 constitue le fondement d'une stratégie énergétique axée essentiellement sur le tout électrique visant à justifier le tout nucléaire.

Je n'ai pas répondu à la question posée ? C'est normal.

Il faudrait poser la question au "Salvator mundi".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela va dépendre des élus en place à ce moment là. Mais l'utilisation croissante du GNV correspond à un mouvement de fond que les élus, quels qu'ils soient, ne pourront que suivre.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gazor a raison dans une certaine mesure. Car si l'engouement constaté pour le GNV hors de nos frontière était reproduit en France, on pourrait espérer une évolution de la part des élus. Mais si les élus en question conservent le même schéma de pensée qui consiste à reproduire les même erreurs grossières, le GNV continuera d'être ignoré par le plus grand nombre. 

Sauf erreur, s'il est vrai que le nombre de réacteurs nucléaires présents sur notre sol est au nombre de 56 tandis qu'il doit en exister environ 450 dans le monde, alors notre pays représenterait plus de 10 % de la production d'électricité nucléaire mondiale ce qui est énorme au regard de la taille du pays. Pour tout ce qui concerne le nucléaire, on fait comme avec la dette : on refile le bébé aux générations futures pour mieux profiter de l'instant présent. 

Or si j'ai bien suivi, les voitures GNV vendues en France ont été au nombre de 376 en 2020 contre 55 688 pour l'Europe soit 0,675 % du marché européen. C'est pas seulement ridicule c'est carrément "craignos" en terme d'image.

A ce stade, il me semble qu' il ne s'agit plus d'une question de clivage gauche/droite, mais bien d'un problème à la fois culturel, sociétal et probablement philosophique de conception de l'écologie et d'une perception altérée de la notion d'énergie renouvelable.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Merci pour ces réponses 🙂

Nous sommes donc à la merci des technocrates et des lobbies...

Modifié par Thierry.p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exactement. Et moins il se vendra de véhicules GNV dans notre pays, moins on aura de chance d'être crédibles et d'être même entendus. Tant que les ventes ne décollent pas on n'existe pas. Tant qu'on ne représentera qu'une quantité négligeable face aux lobbies qui orientent les décisions prises par les technocrates on continuera de se faire écraser par le rouleau compresseur de l'électromobilité, de la même  manière que le fît jadis le lobby du diesel avant qu'il ne devienne persona non grata.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une bonne idée de comparer le phénomène de la voiture électrique à celui du diesel. Cela montre que la réalité finit toujours par l'emporter.

Alors, effectivement, nous partons, pour le moment, avec de lourds handicaps: pas de bonus, encore peu de stations service et peu de modèles de voitures neuves à la vente (même SEAT France ne les propose qu'en milieu/haut de gamme sur quelques modèles, ce qui n'aide pas les ventes contrairement à ce qui se passe dans des pays limitrophes). Mais s'il faut rester réaliste, il ne faut pas tomber dans le défaitisme.

Ainsi, si même Total se met à installer des stations sur le périphérique parisien comme actuellement, ce n'est pas pour rien. Thierry.p, vous ne ferez pas une erreur en achetant un véhicule au GNV, surtout à l'horizon 2030. Alors, réfléchissez bien, vous avez encore du temps. Ces prochains mois fournirons de bonnes surprises.         

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Je pense au demeurant que les déclarations des élus pèsent de moins en moins. Les gens s'informent par eux-mêmes aujourd'hui grâce à la Toile et tombent donc sur des sites comme celui-ci. Les achats de véhicules de GNV dépendront donc de ces recherches, et d'initiatives locales, publiques ou privées, et non à mon sens d'une volonté politique  gouvernementale.

Mais sur le nucléaire, rien ne dit qu'on est prisonnier ad vitam eternam. Les déboires de l'EPR et les coûts d'entretien des centrales actuelles, qui augmentent, rendent les investissements dans les énergies renouvelables, y compris les recherches pour conserver l'électricité quand il n'y a ni vent ni soleil, compétitifs pour ne pas dire raisonnables.

Modifié par Raistlin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a des signes qui ne trompent peu, dimanche dernier sur le JT de 20h de TF1 il y avait un sujet sur le futur des transports de frets sur les réseaux routiers, l’énergie mis en avant pour les PL est l’électrique, jamais le GNV n'a été évoqué et ce malgré les perceptives de déploiement par l'association AFGNV et du document GNV-Etude Infrastructures France.pdf
Hier soir, rebelote, JT même chaine,  même heure, un sujet sur le BIOGNV avec des gens pour et des gens contre et une animation 3D pour expliquer aux téléspectateurs le principe de la méthanisation, mais comme finalité la possibilité de générer de électricité grace au gaz généré. Ils ne communiquent pas que des voitures, des PL, des bus peuvent se mouvoir avec cette énergie.
Il y a donc une vraie volonté des médias et donc des pouvoirs publics de minimiser au maximum la communication autour du GNV.


Raistlin, les gens s'informent par eux-mêmes certes, mais moutonnent pas mal. Si dimanche prochain au JT ils entendent que toutes les plus grosses sociétés font le choix du GNV pour leurs flottes de véhicules de toutes tailles, en dépit de la volonté des pouvoirs publics, alors ils commenceront à ce dire que peut être c'est une solution crédible.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les journaux télévisé et leur reportage sont souvent mal conçu  . il n y a pas de fond  et on oublie souvent de montrer les tenants et les aboutissant .

C'est comme le vaccin astrazeneca on en parle pour des cas de thrombose mais on oublie le pfizer qui provoque des cas de surtensions on en parle pas mais le problème est identique au 2 vaccins.

Les médias font de l'info sélective après on va nous dire que c’était pas bien après nous avoir martelé pendant x temps l'inverse.

Pour le Gnv je n'ai vu qu'un seul sujet correct c’était Turbo.

Pourtant il y a plein de media traitant de l'automobile ( tv ,journaux)

Ah j'oubliai on est même passé a l’hydrogène et çà c'est la meilleur du siècle peu de voiture pas de station et surtout pour fabriquer de l’hydrogène  faut du méthane, on va transformer le méthane pour l'obteni sans compter la difficulté d'approvisionnement des stations hydrogène.

Ça c'est tout notre pays plein de contradiction on oublie souvent de nous dire les mauvais coté . cf diesel  

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×