Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr
Alexis

Clap de fin pour le GNV chez Volkswagen ?

Recommended Posts

C'est certain. Cela dit les version TGI entre les marques Seat, Skoda et Audi couvrent déjà un certain nombre de véhicules et pendant ce temps là les autres constructeurs proposent quoi d'autre que le vide sidéral ? 

On peut toujours en  demander plus à celui qui fait quelque chose pendant que les autres ne font rien, mais est-ce bien raisonnable ?

Je précise que je ne travaille pas chez VAG.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que l'initiative de Dacia a du sens pour ses modèles au GPL (d'ailleurs Renault propose des Clio GPL!!! dorénavant).

Dacia fais de la pub sur cette techno .

Je pense qu'en France on est lobotomisé par électrique  et on ne veut pas voir les autres alternatives.

Aucun plan national sur d'autre carburant bio .

prix d'un paris Marseille en électrique on est pas loin du prix d'un plein d'essence mais avec les delai d'attentes au rechargement .

bref tout est question de marketing et de pub aussi bien des pouvoirs public que des constructeurs .

Qu'est ce qui empêche le groupe VW et Fiat de communiquer plus sur le Gnv la c'est le grand mystère alors qu'ils auraient un bénéfice en terme d'image et il passerait pour des constructeurs plus vertueux.

Je ne suis pas contre électrique mais pour l'instant cela a des limites en agglomération peu de bornes temps de rechargement long et manque de puissance .

et partout on nous vante "électrique" avec subvention .

A noter que les initiatives locales régionales et départementales avance plus vite sur le gnv que pour les initiatives d’État quasi inexistante.et inversement quand les constructeurs ont cette technologie il ne font pas de pub !!

tout le monde ne va pas dans le même sens ce qui pour moi est insensé .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je réponds à Yann avec un certain retard.

https://www.gaz-mobilite.fr/voiture-gnv/skoda-scala-g-tec-caracteristiques-technique-131.html

Je suppose que l'absence de version Polo TGI est stratégique. Au sein du groupe VAG, les véhicules équivalents à la Polo sont, chez Seat  :  l'Ibiza (qui existe en version TGI en Espagne et en Belgique), l'Arona (pour laquelle la version TGI est très médiatisée en France) et  chez Skoda : la toute dernière Scala G-Tec qui est décrite dans l'article ci-joint. Cela fait donc trois modèles proposés en version GNV pour une même plate-forme au sein du même groupe. La notion de clap de fin est relative.

Le fait que la Polo électrique soit mise en avant à la place du GNV n'est pas un drame en soit, dès lors que l'Arona et la Scala sont déclinés en France en version GNV.  

L'électrique étant à la mode, je trouve normal qu'un grand constructeur s'y intéresse, même si je pense que l'électro mobilité d'origine nucléaire  est une hérésie. 

Après il est normal d'en demander toujours plus à celui qui en fait beaucoup, mais je pense qu'il est bon aussi de rappeler que pendant ce temps là, les autres constructeurs ne font rien de concret en matière de GNV, du moins en Europe.

J'ai surtout le sentiment que le groupe VAG cherche à garder une longueur d'avance dans le domaine du GNV pour ne pas être largué lorsque la future concurrence chinoise débarquera en Europe.

Si l'on considère qu'aujourd'hui la Chine dispose d'un monopole sur tous les véhicules électriques, on peut craindre qu'elle occupe demain la même place sur les moteurs thermiques fonctionnant au GNV.  

Lorsqu'on apprend que le constructeur chinois Yutong va livrer 760 bus GNV au Kazakhstan, on a probablement du soucis à se faire avec les futures importations en provenance d'Asie y compris en matière de véhicules fonctionnant GNV.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Volkswagen Polo TGI : la citadine au gaz naturel arrive en version restylée (gaz-mobilite.fr)

 

Voilà qui me conforte dans l'idée que ce clap de fin n'était qu'une intox pour faire parler de la marque et peut-être même désorienter la concurrence sur la stratégie du groupe.

Un peu comme le changement de la marque Volkwagen en Voltswagen annoncée juste avant le 1er avril. 🐟

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/05/2021 à 19:28, Charybdis a dit :

Volkswagen Polo TGI : la citadine au gaz naturel arrive en version restylée (gaz-mobilite.fr)

 

Voilà qui me conforte dans l'idée que ce clap de fin n'était qu'une intox pour faire parler de la marque et peut-être même désorienter la concurrence sur la stratégie du groupe.

Un peu comme le changement de la marque Volkwagen en Voltswagen annoncée juste avant le 1er avril. 🐟

Le groupe VW suspend le développement des moteurs GNV , ils n'arrêtent pas la vente de véhicule GNV .

Je pense qu'il regarde l'évolution des ventes sur le marché avant de proposer des nouveaux moteurs .

Je continue à penser que les prochaines évolutions de leur part serait de proposer ces moteurs sur les suv .

Je vois bien dans le futur,un Tiguan ou un Ateca avec le moteur 1.5 TGI,

D'ailleurs plus vite le groupe Renault arrive sur le GNV meilleur développement du GNV.

Maintenant il faudrait aussi des annonces du côté de Stellantis.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jef,

Je ne vais pas être très consensuel, mais les SUV sont des aberrations du point de vue de l'impact des transports sur la pollution et les gaz à effet de serre.

Ils sont plus lourds, entraînant une plus grande consommation et une plus grande pollution (pneu, plaquette freins, etc...).
Le véhicule léger avec carburant GNV, dans sa version bioGNV sort premier en analyse de cycle de vie du véhicule selon le bureau d'étude Carbone4 (lien ici).

On doit aller vers des véhicules légers et un carburant le moins polluant.

Le SUV n'a pas sa place dans l'offre automobile sobre vers laquelle nous devons aller, selon moi.

Alors un SUV en GNV, c'est un non-sens 😫

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout l'effort de conversion que je saluais.

Lors de l'achat, j'ai dû tirer Madame vers la Polo en concession, car les T-Cross et autres lui faisaient des clins d'oeil... Mais j'avais bien préparé mon objectif réduction de coût.

 

Je voudrais rendre ma Mégane Grandtour essence pour mieux/grand. Le problème est la désertification du vrai segment familial par les constructeurs... Je préférerais moi-même un véhicule avec 5 VRAIES places qu'un 5+2 bidon actuel... 

C'est le casse-tête quand on a 2 jeunes enfants avec des sièges-auto aux normes, c'est-à-dire body-buildés, et qu'on envisage un 3e. Vient assez rapidement la question simple: où est-ce qu'on va mettre le petit !?

Mon ajout "à défaut d'un Touran" n'était pas anodin 😄

La dernière version du Touran propose même des sièges "compatibles enfants" d'origine, très bien pensé... Mais VW a déjà annoncé la fin de vie prochaine du modèle 🥺.

Par ailleurs, même une Passat ou Superb, on n'en trouve pas au CNG 😕.

Oui, il y a peut-être le Caddy, mais le veto esthétique de Madame joue à chaque fois (avec le Caddy 2021 le mien a sauté).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jef,

Tu as la Skoda Octavia  qui plus est tu a la version break .

Mais bon c'est pas le même budget .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Allemagne et quatre autres pays de l'UE refusent de classer le nucléaire en énergie "verte" (latribune.fr)

Lorsque j'ai lu cet article, il m'a semblé qu'il symbolisait assez bien les courants de pensée qui s'opposent en Europe sur les moyens de lutter efficacement contre le dérèglement climatique. Il y a d'un côté la France qui ne veut rien lâcher sur la question du nucléaire, sur fond de diabolisation des éoliennes, et qui s'évertue à promouvoir l'électromobilité quoi qu'il en coûte, sur fond de production de batteries chinoises. De l'autre côté, il y a notamment l'Allemagne et l'Espagne qui on décidé de tourner le dos au nucléaire en raison du principe de précaution lié à sa dangerosité, l'impossibilité de gérer efficacement les déchets, et son coût exorbitant. Ces pays se tournent naturellement vers le GNV et les vraies énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques, bio méthane) tout en essayant de limiter la consommation d'énergie électrique. 

Il est clair que la stratégie du groupe VW dépendra des futures décisions prises par les pays membres de l'UE sur la notion de qualification d'énergie verte.

Pour ma part, j'ai tendance à penser que le nucléaire et le bioéthanol devraient être exclus du champs des énergies vertes parce qu'ils n'offrent pas les garanties nécessaires. Lorsqu'on considère les choses sous cet angle, le GNV apparaît comme l'alternative.

En résumé il y a VW, Seat, Skoda, Man, Scania, Iveco, plus loin le groupe Renault Dacia qui propose du GPL, puis à l'autre bout il y a Stellantis (100 % électrique).

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Stellantis produit des véhicules gnv  (fiat iveco), a savoir si pour eux il est judicieux de poursuivre dans cette voie .

Et n'oublions pas les États-Unis qui sont premier producteur de gaz de schiste, j'ai écouté de France Culture sur le gaz en 5 épisodes de 60mn. très intéressant .

D'ailleurs cela pourrait devenir une alternative forte pour les US.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Charybdis,

Article et commentaire intéressants.
En effet du point de vue, émission de gaz à effet de serre, l'énergie nucléaire et bioéthanol (comme énergie issue de la biomasse) sont faiblement carbonées (lien wikipedia énergie décarbonée ici). L'énergie nucléaire ne fait pas partie des énergies renouvelables, comme résumé dans cet article de 2013.
La notion d'énergie verte ou propre est difficile à établir, car Charybdis l'indique avec raison, le nucléaire pose des problèmes de sécurité et de déchets, le bioéthanol détourne les terres agricoles de leur vocation : nourrir la population et non les véhicules. Le biogaz peut passer des limites si la production agricole s'oriente vers une production spéciale "méthaniseurs" plutôt que de reporter une partie de ses effluents vers les méthaniseurs.
Le mix énergétique est à considérer, à condition d'être raisonnable... On le retrouve dans cet avis rédigé en mai 2018 par Loïk Le Floch-Prigent, ancien dirigeant d'Elf (lien ici)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Yann a dit :

Stellantis produit des véhicules gnv  (fiat iveco), a savoir si pour eux il est judicieux de poursuivre dans cette voie .

Si mes sources sont exactes la filiale dont dépend IVECO n'a pas de lien avec Stellantis. Elle reste majoritairement  la propriété de la famille Agnelli. Stellantis ne figure pas dans le capital de CHN Industial auquel se trouve rattachée la branche IVECO. Et c'est tant mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Yann a dit :

Et n'oublions pas les États-Unis qui sont premier producteur de gaz de schiste, j'ai écouté de France Culture sur le gaz en 5 épisodes de 60mn. très intéressant .

Je ne pense pas qu'en Europe on soit concerné par l'exploitation des gaz de schiste. Il s'agit d'une forme d'exploitation qui sévit surtout aux USA et qui est au gaz ce que les sables bitumineux du Canada sont au pétrole. Ils ont ceci en commun qu'ils dénaturent sérieusement l'environnement, consomment énormément d'eau, polluent abondamment et ne présentent pas un grand intérêt économique lorsque les cours sont au plus bas.

Il serait regrettable de réduire la production de gaz, aux gaz de schiste alors que celle-ci elle est relativement marginale, tandis que l'avenir du gaz passe par la valorisation des déchets ménagers et des eaux usée par le biais de la méthanisation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Yann a dit :

Stellantis produit des véhicules gnv  (fiat iveco), a savoir si pour eux il est judicieux de poursuivre dans cette voie .

Il existe bien une usine française qui fabrique des moteurs dédiés au GNV pour IVECO. 

L'usine FPT Industrial de Bourbon-Lancy a produit son 10 000e moteur GNV Cursor 13 (gaz-mobilite.fr)

Mais d'après mes recherches, FPT industrial qui dépend de CNH Industrial n'a aucun lien juridique avec Stellantis.

C'est ce qui me fait dire que, sous réserve de preuve du contraire, Stellantis ne produit strictement rien dans le domaine du GNV.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/07/2021 à 00:31, Charybdis a dit :

 Ces pays se tournent naturellement vers le GNV et les vraies énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques, bio méthane) tout en essayant de limiter la consommation d'énergie électrique. 

 

L'éolien, les panneaux solaires et photovoltaïques doivent-ils être mis dans le même sac que le biogaz quand on sait le "coût" écologique, économique (générale)  et géopolitique des ces technologies ?!

L'adage "consommer moins"  est peut être plus défendable ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/07/2021 à 07:58, Bac a dit :

L'éolien, les panneaux solaires et photovoltaïques doivent-ils être mis dans le même sac que le biogaz quand on sait le "coût" écologique, économique (générale)  et géopolitique des ces technologies ?!

Je ne mets pas le biogaz dans le même sac que l'éolien et les panneaux solaires, je constate juste que les pays qui favorisent le développement de l'éolien et des panneaux solaires sont également ceux qui sont favorables au GNV. Et je déplore surtout que la France n'en fasse pas partie.

Je le déplore d'autant plus que le rejet de ces technologies s'accompagne ici d'une augmentation de la consommation d'électricité, encouragée par les aides dévolues à l'électromobilité et aux pompes à chaleurs, avec comme seule variable d'ajustement le projet des futurs EPR malgré l'absence de résultats probants et des dépassements budgétaires inouïs.

L'article qui suit illustre mon propos qui vise à établir un lien de causalité entre la stratégie du tout électrique (d'origine nucléaire) propre à la France et le principe du mix énergétique incluant notamment le GNV.

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/finance-verte-europeenne-bras-de-fer-entre-la-france-et-l-allemagne-sur-le-gaz-et-le-nucleaire_AV-2021

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, autant je suis pour exclure le gaz de schiste et el nucléaire du renouvelable, autant, si on exclut le solaire et le photovoltaïque du renouvelable, j'ai peur que renouvelable = décroissance ce qui ne plaira pas non plus à tout le monde.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon positionnement est la synthèse de Bac et Raistlin. Je retiens l'idée qu'il faut absolument consommer moins d'énergie en chauffant moins, en isolant mieux, et en limitant nos déplacements, de même que je retiens le principe d'un mix énergétique incluant notamment des éoliennes, du photovoltaïque et du biogaz pour favoriser la transition énergétique si l'on veut éviter une multiplication des réacteurs nucléaires visant à remplacer les anciens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comment ce groupe de concessionnaires favorise la mobilité GNV (gaz-mobilite.fr)

 

Cet article de gaz-mobilité a retenu  toute mon attention parce qu'il abonde dans le sens de mes précédents propos. Il démontre d'une part que les concessions rattachées au groupe Volkswagen sont bien les seules à promouvoir la diffusion de véhicules de tourisme fonctionnant au GNV, et qu'à l'inverse le Groupe Stellantis s'attache à être le fossoyeur des options GNV tourisme comme utilitaire qui faisaient partie de l'ADN de la marque FIAT.  Il s'agit bien de deux conceptions différentes, l'une fondée sur une  mixité énergétique jugée nécessaire pour VAG, l'autre visant à privilégier les statistiques nationales pour déterminer une stratégie à court terme en ce qui concerne Carlos T. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant Stellantis, je vous invite à réagir à chaque post sur réseaux sociaux de Peugeot, Citroën, Opel, Fiat, Lancia... Les pubs pour de nouveaux modèles qui sortent sur le marché : demandez une version GNC systématiquement 😄

Avec tout ce matériel dans un seul groupe, il va bien falloir qu'ils travaillent la différenciation sous peine de voir disparaître des marques/usines...

En Italie Snam remet un petit boost dans GNC on dirait. Des parts de marché que Fiat ne devrait pas laisser filer à VAG comme cela devient le cas...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×