Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

bruno bourgeois

Members
  • Compteur de contenus

    81
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

bruno bourgeois a gagné pour la dernière fois le 5 février

bruno bourgeois a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

23 Excellent

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Bonjour, Ca a l'air d'une bonne nouvelle. Je suis un peu charrette jusqu'à la fin du mois (je suis en cours de vente de mon fonds de commerce), mais c'est promis dès que j'ai l'occase, je vais faire un tour à Morlaix. Salut à tous Bruno
  2. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Salut J'ai une question pour toi. Toi qui a utilisé la station de Ploufragan, si tu as fait le plein complet de ton réservoir. As-tu eu une différence de remplissage viv à vis de d'habitude?
  3. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Le différentiel de compression, même si il peut paraitre anodin a son importance, notemment dans des zones peu couvertes au niveau des stations, car si on considère le multipla, avec 28.34 kg, je devrais pouvoir faire entre 515 et 550 km , donc une augmentation significative de l'autonomie .......... information à confirmer dans le futur Salut
  4. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    La voila Notre station
  5. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Bonjour, Je suis allé faire un petit plein de gaz à la station air liquide de St Brieuc (Ploufragan). J'ai été très agréablement surpris par la puissance des compresseurs. En effet, à 14° de température, j'ai pu mettre 28.34Kg dans le Multipla pour une capacité théorique de 26.4kg et un plein traditionnel se situant plus souvent aux alentours de 24kg. Affaire à suivre. Une station moderne avec un cout de 1.11€/kg. Visiblement pas de bio gaz, mais pour le momentn nous n'allons pas faire les difficiles car nous ne sommes pas vraiment équipés au niveau stations.
  6. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Merci de l'information tant attendue. On va enfin pouvoir bruler du Gaz. Mon petit Multipla commençait à s'impatienter. A Plus. GAZZZZZZZZZZZZZZ!!!!!!!!!
  7. bruno bourgeois

    Hybride GNC : le meilleur des 2 mondes

    Il y avait aussi la Skoda vision X Skoda Vision X : un SUV hybride GNV à Genève 28/02/2018 Michael TORREGROSSA Voiture GNV Aucun commentaire Version PDF Révélant son programme pour Genève, Skoda annonce la présentation du concept Vision X, un SUV hybride 48 volts associant motorisation électrique et GNV. Annonçant le futur SUV urbain de la marque tchèque, propriété du groupe Volkswagen, le concept Skoda Vision X intègrera un système hybride 48 volts inédit associant un moteur au gaz naturel à un petit moteur électrique. Le meilleur des deux mondes Sous le capot, on retrouve le nouveau bloc 1.5 TSI de 130 chevaux et 250 Nm de couple. Déjà disponible sur la d’autres modèles du groupe Volkswagen, dont la dernière Golf, celui fonctionne aussi bien à l’essence qu’au gaz naturel et s’alimente à partir de deux réservoirs GNV intégrés à l'arrière. Sur la partie électrique, c’est un système « light » qui a été choisi avec deux moteurs électriques alimentés par une petite batterie de 1.5 kWh. Sur son communiqué, le constructeur annonce environ 2 kilomètres d’autonomie électrique. On regrette presque que le concept n’aille pas plus loin en intégrant une batterie à plus forte capacité et capable de se recharger sur le réseau. Mais l’avantage d’une telle configuration est de rester attractive en termes de coûts tout en proposant des performances plus qu’intéressantes avec une autonomie de 650 km et des émissions de CO2 estimées à 89 g par kilomètre. Si la technologie hybride GNV ne devrait pas être proposée lors de la sortie du modèle, prévue en 2019, elle donne une belle piste sur les réflexions en cours au sein du groupe Volkswagen. Dans certains pays comme l’Allemagne, la République Tchèque ou l’Espagne, le constructeur mise qui mise de plus en plus sur le GNV et multiplie les actions de promotion. Susceptible de compléter son offre électrique et GNV classique, cette solution hybride-gaz permettrait en partie de répondre aux ambitions de la commission européenne qui imposera aux constructeurs un seuil d’émissions de 95 g CO2/km à compter de 2021. SkodaSalon de Genève 2018Skoda Vision X Partager cette page
  8. bruno bourgeois

    Hybride GNC : le meilleur des 2 mondes

    Il y avait déjà la VW passat PHEV Volkswagen Passat CNG-PHEV : l'hybride rechargeable GNV en démo 25/07/2019 Michael TORREGROSSA Voiture GNV Aucun commentaire Version PDF Discrètement présentée à l’occasion de la 3ème édition des journées GNV organisée en juin dernier à Berlin, cette Volkswagen Passat CNG-PHEV combine un moteur 100 % gaz à une batterie autorisant plus de 40 kilomètres d’autonomie en une seule charge. Le meilleur des deux mondes ? Pour certains, les moteurs au gaz naturel ne pourront à terme échapper à une hybridation déjà de plus en plus présente sur les technologies essence et diesel. Après avoir présenté en 2018 un concept hybride-gaz via le démonstrateur Skoda Vision X, le groupe allemand Volkswagen va encore plus loin en intégrant sa technologie GNV au sein d’un système hybride rechargeable. Motorisation 100 % gaz Développé par Volkswagen Group Research, la branche R&D du groupe allemand, cette Passat CNG-PHEV intègre deux réservoirs GNC d’une capacité unitaire de 7,5 kilos. Contrairement aux autres modèles commercialisés par le groupe, la motorisation 1,4 l TGI est 100 % gaz. C’est-à-dire que l’on ne retrouve pas de réservoir essence additionnel. De quoi éviter les inévitables compromis des systèmes bicarburation et ainsi optimiser le moteur dans son usage gaz pour une moindre consommation. En mode gaz, le constructeur communique sur une autonomie WLTP de 373 kilomètres. A cela s’ajoutent 43 kilomètres d’autonomie en usage électrique, cette Passat CNG-PHEV reprenant vraisemblablement l’architecture de la précédente génération de la Passat GTE dont la batterie totalise 9,9 kWh de capacité énergétique. Cumulées, les deux motorisations développent jusqu’à 171 chevaux de puissance pour une vitesse de pointe annoncée à 180 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 9 secondes. 20 % de CO2 en moins Pour Volkswagen, l’intégration du GNV à une technologie hybride rechargeable présente de sérieux atouts sur le plan environnemental. Par rapport à une classique Passat GTE, le constructeur estime à 20 % la réduction des émissions de CO2. « La VW Passat GNV-PHEV montre à quel point les futurs modèles GNV peuvent être attrayants », déclare Stephen Neumann. Reste maintenant à savoir à quel horizon cette technologie hybride gaz pourrait débarquer au sein des différents modèles du groupe. Pour l’heure, Volkswagen ne fait aucune annonce sur le sujet. Volkswagen
  9. Moteur Monovalent avec assistance électrique Colloque d'Aix-la-Chapelle: IAV présente un concept visionnaire CNG! Le «Colloque d'Aix-la-Chapelle sur la mobilité durable» est un espace de présentation des technologies et concepts de mobilité d'avenir. Des spécialistes internationaux de différents domaines se réunissent ici depuis de nombreuses années pour discuter des derniers résultats de recherche et des développements en matière de mobilité durable. Lors de la 29ème édition, IAV GmbH présente maintenant l'avenir passionnant pour les véhicules avec entraînement au GNC avec "METAMAX". Il n’existe guère de forum plus complet sur la mobilité durable que le colloque d’Aix-la-Chapelle. C'est là que sont présentés les développements et les technologies qui ouvrent la voie à l'avenir pour l'ensemble de l'industrie automobile. Les entreprises qui souhaitent bénéficier des idées, des innovations ou des résultats de recherche et développement qui y sont présentés y trouveront les bons contacts et adresses. Dans le domaine des véhicules au GNC, IAV GmbH présente cette année le concept d'une voiture de milieu de gamme qui combine le meilleur de plusieurs mondes et, en tant que modèle de série, devrait signifier une percée pour la mobilité au GNC, mais aussi pour le «retournement du trafic» .Une technologie qui exciteRéduire la demande d'énergie. Optimiser la chaîne de mobilité. Passer à un transport climatiquement neutre. Trois conditions essentielles pour un retournement de trafic réussi. La solution pour le point 1 et le point 3 est maintenant prête sur la table. Avec «METAMAX», IAV présente un prototype de GNC monovalent pour le segment de milieu de gamme qui établit des normes complètement nouvelles en matière d'efficacité et remplace le complément d'essence supplémentaire qui était auparavant commun avec la technologie hybride légère sophistiquée. Le moteur à combustion très efficace d'environ 156 CV (115 kW) est soutenu par 2 moteurs électriques de 40 kW et une petite batterie d'entraînement. Cela garantit un mouvement confiant dans la plage de charge optimale dans chaque situation de conduite, fournit des réserves de puissance spontanées et évite les pics de consommation de carburant., pour lequel le véhicule est carrément prédestiné.Le dessin en coupe montre les avantages de l'élimination complète de la technologie de l'essence: un total de cinq réservoirs de GNC cylindriques s'insèrent maintenant dans le bac de plancher, car le réservoir de carburant liquide malléable mais encombrant est absent. Grâce à l'approvisionnement en GNC d'un bon 27 kg, à une combustion hautement efficace et au support hybride supplémentaire, des autonomie sans précédent sont possibles: plus de 900 km selon la norme WLTP sont fixés pour la voiture de milieu de gamme - une performance absolument propre à tous égards.Enregistrer les valeurs de la routePas seulement classique, mais vraiment génial: le concept de moteur innovant, basé sur une technologie de combustion éprouvée, optimise les performances et l'efficacité dans tous les domaines. Le résultat est un rendement de plus de 45% jamais atteint auparavant avec les moteurs à essence! Les valeurs de consommation, l'équilibre climatique et environnemental sont également suspects. Par défaut, la consommation moyenne selon WLTP tombe ici à environ 3 kg aux 100 km, soit seulement 5 g / km en fonctionnement avec 100% BioCNG - classe mondiale pour un moteur thermique!C'est là que le futur conduit - très réel!Ceux qui comptent sur des véhicules durables et climatiquement neutres obtiendront un concept idéal avec la technologie IAV qui n'aura à se cacher d'aucune autre «technologie future». Au contraire. En termes de coûts, de technologie de production et de disponibilité, il surpasse de loin toutes les alternatives de l'électricité au H2! Même l'infrastructure est disponible dans toute l'Europe, car les points blancs restants dans l'infrastructure de la station-service perdent toute horreur avec la gamme confortable. Un argument convaincant également dans la salle de vente.Concept idéal pour une décarbonisation réussiePour réussir à décarboner le trafic, un changement de direction doit être opéré - et le plus rapidement possible. Cela seul ne peut pas être fait avec les «nouveaux» entraînements à l'électricité ou à l'hydrogène, il manque encore de nombreux coins depuis longtemps. Une solution immédiate et le meilleur moyen pour une transformation efficace à long terme n'est offerte que par un passage stratégique à des carburants climatiquement neutres. Le moyen le plus simple et le meilleur pour ce faire est d'utiliser du méthane, c'est-à-dire du biométhane fabriqué à partir de matières résiduelles et de déchets, qui en tant que BioCNG garantit une réduction de plus de 90% de CO2. Uniquement avec ce carburant, qui propulse sans problème chaque véhicule au GNC / gaz naturel,Les véhicules avec le concept IAV, quant à eux, promettent des prix commercialisables: par rapport à un moteur thermique monovalent classique, les surcoûts sont de - 8% après 200 tkm! - et rapidement "rentré" à nouveau. Un nouvel avenir radieux pour l'automobile - si vous voulez monter à bord , vous devez contacter «IAV» à temps ! Auteur: gibgas exclusive_Birgit Maria Wöber
  10. bruno bourgeois

    Station Air Liquide Zone de St Brieuc

    Suite à contact avec Mr Gueutier Air Liquide, l'ouverture de Ploufragan est prévue pour mi décembre ; il reste les tests à faire . Patience patience.....
  11. bruno bourgeois

    Station Vendée GNV - Fontenay-le-Comte (85)

    En effet, ça marche nickel, très accessible je l'ai utilisée pour faire l'aller retour Bretagne nord, Espagne Costa brava. Le GNV est à 1.05€ et le BioGNV à 1.10€. La station est très accessible. Paiemant CB disponible. Le maillage s'améliore ; Avec le multipla Natural Power, avec un arrèt à Locminé chez Kargreen (Bio GNV 0.988€), un arrêt à Fontenay le comte, un arrêt à la pompe Naturgy Bordeaux ( GNV 1.011) et un arrêt à la Junquera Station HAM (GNV 0.78€) . 1200km à 5,5kg/100km à 1€ du kg = 66€ de carburant. La consommation un peu élevée comparée à celle des nouveaux moteurs est compensée par la faiblesse de l'investissement de départ (Multipla 2010 acheté en Italie 5000€) Il ne nous manque plus qu'une pompe aux alentours de Lannion et le bonheur sera parfait.
  12. bruno bourgeois

    Evolution consommation GNV France

    A 1.56€ le kg de bio GNV chez Engie, le gaz naturel fossile a encore de beaux jours devant lui........ soit 0.99€/kg au lieu de 1.26, voire 1.56€ chez Engie pour du Bio GNV , soit quand même 57% d'augmentation de prix pour des installations qui pour le moment, ne sont pas localisées non plus , dans les endroits de passages des véhicules légers. C'est pourquoi il est très important, pour les emplois non délocalisables et l'économie circulaire locale, d'avoir, production, distribution et consommation gérées au niveau local ou régional. C'est aussi la seule solution pour faire basculer la consommation : cumuler l'avantage économique avec l'avantage écologique. C'est pourquoi l'autonomie est si importante car un Caddy avec 700 ou 800 km d'autonomie au GNV te permettra de gérer et de privilégier les pleins à moindre cout chez les producteurs de biométhane.
  13. bruno bourgeois

    Evolution consommation GNV France

    Salut, Merci pour l'éclaircissement ; c'est marrant je n'étais pas du tout parti sur cette hypothèse là, mais plutôt sur le fait de producteurs de biogaz par méthanisation qui pourraient revendre du bio GNV, sans passer par le réseau de distribution de gaz de ville. Je ne sais pas si c'est faisable, je ne sais pas si des gens comme kargreen ou agribiométhane par exemple, ont la possibilité de ne pas transiter par le réseau quand ils revendent leur GNV dans leurs stations (ce qui pour moi aurait pu faire écho aux propos de kargreen quand il parlait de leur réseau de 150 stations pour vendre du bioGNV sans CO2 et sans intermédiaires (soit pour moi un bio GNV local produit localement et vendu localement à un prix de fait moins élevé : qui pourrait expliquer les 0.99€/kg de prix kargreen et agribiométhane). Quid de cette hypothèse? Celà représente réellement la solution d'avenir, si l'on en croit le rapport de l'Agence Internationale de l'Energie (sité sur le site) qui précise que le potentiel de biogaz mondial croit au fur et à mesure que le biogaz devient plus compétitif au niveau tarif que le gaz fossile et relève pour ce faire deux atouts, 1) la taxation du gaz fossile pour son coté peu écologique 2)la production de biogaz par des matières premières résiduelles peu couteuses ou gratuites, et locales , pour produire un biogaz qui sera lui aussi consommé localement. Ils insistent aussi sur le coté économie circulaire de traitement des déchets d'élevages, des déchets de l'industrie agroalimentaire voire des déchets organiques des ménages (que nous allons être obligés de trier dès 2024) et de la réutilisation du digestat comme engrais de culture. En ces temps de confinement, et de possible relocalisations pour cause d'indépendance, je pense que cette économie circulaire et cette possibilité d'autonomie locale ou régionale énergétique, qui plus est écologique est réellement LA SOLUTION. De plus, convaincre les gens de passer au GNV , avec un réseau satisfaisant et un prix de revient entre 4 et 5€ les 100km, me paraît beaucoup plyus envisageable. A méditer (si quelqu'un à les infos sur l'appro des stations kargreen et Agribiométhane , je suis preneur). PS : Autre avantage non négligeable, la création d'emplois locaux non délocalisables.
  14. bruno bourgeois

    Evolution consommation GNV France

    La part de bioGNC en nette hausse « En 2019, le taux d’incorporation de bioGNV était de 16,7% du GNV distribué en France à partir de stations raccordées au réseau » chiffre la plateforme Open Data. Par rapport à 2018, le taux d’incorporation du bioGNC progresse ainsi de plus de 4,4 points et représente l’équivalent de 250 millions de kWh. Bonjour, J'ai une petite question a qui voudras bien éclairer ma lanterne : Dans cet article on nous parle de 16.7% de bio GNV dans le gaz naturel voiture distribué en France à partir des stations raccordées au réseau ........ aussi ma question Y-a-t-il des stations GNV qui ne sont pas raccordées au réseau ? Si oui lesquelles ? Différences notoires ? Merci d'avance Bruno
  15. Peut-être le digestat, sous produit de la méthanisation, sera le meilleur atout du GNV car permettant de réduire de nombreuses partcicules fines polluant la région parisienne , même dans ces périodes sans voitures (confinement) Peut-être pouvons nous rouler au Bio GNV (gaz naturel comprimé produit par méthanisation de nos déchets organiques) . Cette pratique est moins polluante que la voiture électrique si on tient compte de l'intégralité de la voiture depuis sa construction jusqu'à son utilisation. D'autre part elle est le point de départ d'une économie circulaire puisque la méthanisation transforme des déchets organiques en carburant écologique et que le résidu de cette méthanisation est un dige… Afficher la suite Pic de pollution en Ile-de-France et dans le grand Est le week-end dernier. Et cela malgré un trafic automobile et aérien réduit à presque zéro. Cette fois, il faudra trouver d’autres coupables… Et remettre la rationalité au cœur de l’écologie. CARADISIAC.COM Pollution : la preuve par Covid 19 Pic de pollution en Ile-de-France et dans le grand Est le week-end dernier. Et cela malgré un trafic automobile et aérien réduit à presque zéro. Cette fois, il faudra trouver d’autres coupables… Et remettre la rationalité au cœur de l’écologie.
×