Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Boris

Members
  • Compteur de contenus

    49
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Tout ce qui a été posté par Boris

  1. Suite déménagement dans une commune éloignée de toute station GNV, je vends à regret ma Seat Leon. https://www.leboncoin.fr/voitures/2027522910.htm
  2. L'étude de Transport & Environnement conclue que les camions au GNL issu de gaz fossile n'émettent pas moins de gaz nocifs et de particules, et n'on pas un impact climat moindre que les camions diesel: https://www.transportenvironment.org/press/des-essais-sur-route-démontrent-que-les-camions-au-gaz-sont-jusqu’à-5-fois-plus-nocifs-pour-la Ils ne précisent pas l'impact pour du biogaz. Cela tend à signifier que seul le biogaz est vertueux. Qu'en pensez-vous ?
  3. Je relaie le témoignage d'une société qui a choisi un Fiat Doblo par rapport à un VW caddie pour une question de prix. Le retour d'expérience fait apparaitre une forte déception pour le Fiat doblo : autonomie au gaz trop faible, et la jauge essence n'est pas numérique. Ce dernier aspect est important. En effet, sur ma Seat Leon (groupe VW), la jauge est numérique, je sais que j'ai 500 km d'autonomie au gaz + 210km d'autonomie essence. Je sais précisément l'autonomie restante, et donc en absence de gaz, je peux donc faire le plein d'essence tous les 200 km sereinement, à l'usage cela s'avère peu contraignant. Sur le Doblo, la jauge essence prend la forme d'une aiguille à l'ancienne. Le conducteur ne sait donc pas exactement l'autonomie qu'il lui reste. Par précaution, il est donc amené à faire le plein d'essence tous les 100km, ce qui pour le coup s'avère vraiment contraignant. Cet utilisateur témoigne également d'une puissance moindre à l'essence par rapport au gaz. Pas dramatique, mais bon, ce n'est pas très sérieux.
  4. Bonjour, Dans le GPS de la Seat Leon TGI, les stations essence sont pré-enregistrées, mais pas les stations GNV, c'est un peu paradoxal... Il serait intéressant de proposer une mise à jour avec la base de données des stations GNV. Comme il n'y en a pas tant que ça, ça devrait être possible De même, le GPS n'est toujours pas informé du changement de législation à 80km/h. Cela fait plus d'un an maintenant... + Témoignage conso : sur 10000km depuis l'acquisition, je suis à 3,5 Kgs aux 100 en moyenne. Autonomie réelle en conditions moyennes : 520 km au gaz + 200 km à l'essence. (520 km en été lorsque la capacité gaz est moindre et que l'on utilise la clim... donc il s'agit là de conditions non optimales).
  5. Toujours en panne depuis au moins 15 jours...
  6. Boris

    Application mobile - Carte des stations

    Je suis sur Androïd et candidat pour tester...
  7. http://www.carbone4.com/daimler-ne-croit-gnv-a-tort-a-raison/ Très instructif : "D’un côté, la consommation française de gaz naturel en 2018 est estimée à 430 TWh tous usages confondus [8], de l’autre les gisements de biométhane en France se limitent à environ 200 TWh/an [4]."
  8. Très intéressant, Mais donc si l'on en croit GRDF, le potentiel de production de biogaz en France est de 400 à 550 TWh. Si la consommation actuelle est de 430TWh, alors le biométhane peut théoriquement couvrir la consommation de 2018... Mais si l'on reporte massivement le secteur des transports sur le biométhane, alors la consommation va exploser, mais pas la capacité de production. Cela dit, cela n'a pas beaucoup de sens de raisonner en chiffres nationaux. Certains pays ont des capacités de production de biométhane nettement supérieures à la France, et d'autres pays ont au contraire une capacité inférieure et des besoins supérieurs. Bref, la meilleur énergie est toujours celle qu'on ne consomme pas.
  9. Boris

    L'alternative GNV

    Il serait intéressant de mettre un stagiaire sur le projet qui consisterait à dessiner des isochrones de 10km (10 minutes) autour de chaque station GNV existantes pour connaitre la population résidant à l'intérieur de ces isochrones. Instinctivement, je dirais que l'on a les 2/3 de la population française dispose d'une station dans ce périmètre... mais il faudrait vérifier.
  10. Boris

    Nouvelle Leon TGI

    Disons que le design transpire la testostérone. Ma femme dira que c'est "une voiture de trou du c..." mes enfants diront "une voiture de cake" Des goûts et des couleurs... Mais du coup la prochaine risque d'être plutôt une Golf TGI...
  11. Attention, il n'y a qu'une seule station sur cette commune (Station Providis accessible uniquement aux pros malheureusement) La carte des stations en montre trois dont deux sont inexistantes...
  12. Bonjour à tous, J'ai pris possession de ma nouvelle Seat Leon vendredi soir. Mon utilisation : principalement loisirs (week-end et vacances). Je choisis le gaz (bio) pour réduire le bilan carbone de mes loisirs. Premier trajet : Lyon - Agen, en passant par Le puy en Velay, le Cantal, le Lot... Plein à la station du Puy en Velay. Le réservoir est encore au 3/4 plein, mais c'est la seule station en Auvergne, donc avant de s'engager dans la diagonale du vide, il vaut mieux refaire un plein ici... Dans Luky Luke, cette station s'appellerait "la dernière chance" Station toute neuve toute propre, plein de biogaz qualité 100% parfait. Arrivée très large à Agen, plein à Agen dans une station plutôt digne de "La ville fantôme" (les lecteurs de Luky Luke comprendront...) : Je suis passé devant sans la voir, pas indiquée, perdue dans un terrain vague ... Mais bon, elle fonctionne aussi. Consommation moyenne sur l'ensemble du trajet : 3,5 Kg au 100. Calcul correspondant exactement à l'indication de l'ordinateur de bord. Voiture très agréable à conduire et confortable pour tous les passagers. La version Style est déjà dotée d'une quantité impressionnante d'options. Je l'ai pris en couleur blanche pour limiter la consommation de la climatisation en été (selon le concessionnaire qui laisse ses voitures sur le parking en été, la différence de température est très importante entre une voiture blanche et une voiture de couleur sombre). J'ai pris la version berline, et non break car j'ai besoin de la garer souvent en ville à Lyon. J'avais un peu peur de la réduction de volume du coffre, mais finalement, en retirant la plage arrière, le coffre de la Leon reste volumineux : il contient :3 sacs à dos, 4 duvets, une tente, deux grosses voiles de parapente... Bref, aucun regret. Cerise sur le gâteau : les enfants adorent dire à tout le monde que leur voiture fonctionne au "prout des animaux de la ferme". C'est rentré dans le langage usuel : "on va faire le plein de prout", beaycoup plus fun que de faire un plein d'essence
  13. Pas évidente à trouver : on dirait que ENGIE a chercher à la camoufler pour que personne ne la trouve ! Le paravent qui la masque la rend inaccessible aux poids lourds. Ils sont font chez GNVert ! Mais ne nous plaignons pas : elle fonctionne sans soucis.
  14. Mail reçu de GRDF ce jour : "Il y aura effectivement une station aux Gravanches autour du 01/07/20 et une autre vers le Valtom vers le 01/10/20" Viva !
  15. Boris

    Qui pollue et qui ne pollue pas ....

    +1 Croissance ou décroissance de quoi ? La croissance de certaines activités humaines est possible quasiment sans limite : la santé, l'éducation, la culture, le sport, le développement personnel, la mobilité douce de proximité, les cultures bio, etc. C'est ce qui fait que nous ne reviendrons pas aux conditions de vie du 18e siècle. Bien sûr certaines autres activités vont décroître de gré ou par nécessité : la consommation d'énergie, la mobilité motorisée, la consommation de viande, la production de biens divers (textile, électronique...), le streaming, etc. Cela dit quand on y pense, ça ne rend pas systématiquement plus heureux de passer du temps scotché sur son portable dans la queue du Mc drive...
  16. Boris

    Bio VS fossile

    Au mois de mars, 2019, la France était le premier importateur mondial de gaz de schiste. ...De l'intérêt de faire un petit effort en sélectionnant du bioGNV quand il est disponible...
  17. Boris

    Etude Transport & Environnement

    Merci pour ces éléments Alexis. Concernant le Bio méthane, certes sa combustion produit strictement le même CO2 que celle du méthane fossile, mais c'est l'éco-bilan global qui est avantageux : Dans tous les cas, il vaut mieux laisser le gaz fossile dans le sol, comme le pétrole ou le charbon (le méthane fossile est largement du gaz de schiste dont l'écobilan est catastrophique. Par contre, le méthane issu des boues d'épuration ou des déchets agricoles se dégagera de toutes façon dans l'atmosphère. Et là, pour le coup, son effet "de serre" sera moins puissant une fois brûlé et transformé en CO2. En conclusion le GNV n'a fondamentalement d'intérêt que s'il s'agit de biogaz. J'ai juste ?
  18. Testée et approuvée. (bonne compression) Manque plus que des toilettes et une poubelle, et ce serait absolument parfait !
  19. Boris

    Galère, galère GNvert

    Pour les Pros, GNVert s'engage à intervenir dans les 2 heures ouvrées après le signalement pour remettre la station en service. (En réalité, dans le contrat GNVert se donne une obligation de moyens mais pas une obligation de résultat : il n'y a pas de dédommagement de l'usager s'ils n'y parviennent pas). Mais il arrive quand même souvent que la station soit remise en service en quelques heures. Du coup, ce n'est pas possible de tenir à jour sur ce site l'état de fonctionnement des stations. Sauf à ce que les opérateurs transmettent automatiquement les données. Je pense qu'on en est encore très loin car GNVert semble ne pas connaitre en temps réel l'état de fonctionnement de ses propres stations... Engie a annoncé un programme de modernisation et de fiabilisation des station d'ici 2020... On verra... J'ai croisé un chauffeur poids lourd qui faisait le plein à Corbas : il a 300km d'autonomie et pas de réservoir d'essence. Donc encore nettement plus pénalisé par le manque de fiabilité des stations que nous, particuliers avec nos 450km d'autonomie et notre réservoir d'essence en appoint. Par contre, il était dithyrambique sur la puissance de son moteur à gaz quand chargé en montée, et par le silence par rapport au diesel. Enfin, il disait que certains clients de sa société exigent être livrés en camions GNV.
  20. Boris

    Boycott du GNV par les médias ?

    Avec l'avènement du web et des réseaux sociaux, les médias traditionnels sont acculés à une surenchère de production de contenu. Cela consomme toutes leurs ressource et se fait au détriment de l'investigation et entraîne une pauvreté des contenus : la presse se contente souvent de relooker des dépêches AFP et des communiqués de presse. Il n'y a pas à échafauder une quelconque théorie du complot. Pas de complot non plus du côté des pétroliers, ni de EDF contre le GNV qui expliquerait le retard de son développement en France. Fainéantise intellectuelle et conformisme suffisent à l'affaire. Merci donc à Michaël pour l'initiative de ce site, sans lequel j'aurais moi-même été ignorant de l'existence de cette alternative!
  21. Réponse "officielle" de GNVert : GNVert a publié un post sur LinkedIn pour annoncer l'ouverture prochaine d'une nouvelle station à Lyon : https://www.linkedin.com/company/gnvert/ J'avais réagi en suggérant à GNVert de s'atteler à la fiabilisation des stations avant de chercher à en développer le nombre. Réponse : "Monsieur [...], Votre post a retenu toute notre attention. Nous comprenons votre irritation et tenons à vous indiquer que nous avons lancé un plan de modernisation de nos installations qui sera étalé dans le temps et dont nous attendons les premiers résultats courant 2020. Les améliorations permettront de fiabiliser les données en temps réel des installations et répondre là aussi à la qualité de service attendue par nos Clients. Nous avons conscience que le succès des futurs projets tient en partie à la satisfaction des Clients actuels et donc soyez assuré que nous maintiendrons les efforts engagés. Nous nous tenons bien entendu à votre disposition. Cordialement."
  22. Boris

    GNV ou GPL ? ;-/

    Le code de la route et les aménagements urbains ont été construits pour l'automobile et sont encore largement inadaptés aux cyclistes. (y compris beaucoup d'aménagements cyclables qui ont été designés par des gens qui manifestement ne circulent jamais à vélo). Résultat des années Pompidou ou l'objectif était d'"adapter la ville à la voiture". Aux Pays Bas, au Danemark, en Allemagne, on s'est rendu compte 20 ans avant la France que "adapter la ville à la voiture" impliquait tant de routes et de parkings que cela nécessiterait de raser les villes. Du coup, ils ont aménagé les voiries des villes pour le vélo, les piétons, les transports en commun. Les cyclistes n'ont pas "tous les droits" mais ils ont bien plus de place. Ils ne sont plus consignés dans un carcan spatial et législatif qui les amène à enfreindre régulièrement les règles. Les automobiles n'y sont que tolérées et tout le monde ne s'en porte que mieux.
  23. Boris

    GNV ou GPL ? ;-/

    Pour des consommateurs uniquement orientés prix, alors oui, on peut dire que "les gens" ne voient que le prix. Mais attention au biais de généralisation ultra répandu : ce n'est pas parce que j'ai un point de vue que l'ensemble "des gens" pensent la même chose que moi. En réalité, le prix est un facteur de choix, mais très loin d'être le seul, et j'irai même jusqu'à dire qu'il n'est pas prépondérant. Pourquoi est-ce qu'un certains nombre de consommateurs achètent des Audi, Mercedes, ou autres voitures haut de gamme alors qu'une Dacia Sandero fait parfaitement le job de transporter 4 personnes à 130 sur autoroute pour un prix considérablement moindre ? -> tout simplement parce que d'autres considérations que le prix entrent en jeu : l'orgueil, le confort, la sécurité, l'amour du design, etc... Et si l'on regarde le parc automobile, eh bien on se rend compte qu'il n'y a pas que des Dacia sur les routes de France, on peut affirmer sans avoir peur d'être trop péremptoire que : non, "les gens" ne voient pas que le prix. Alors pour le Bio-GNV : Il y a de très nombreux automobilistes prêts à payer plus cher le coût du km pour peu que leur mobilité soit moins impactante pour l'environnement. Et si avec du GNV fossile, cette mobilité est un peu moins impactante, elle est radicalement moins impactante avec du bio-GNV. La différence de prix du carburant est très faible dans le coût total au km. Je pense qu'un nombre significatif de gens (et moi le premier mais certes, pas tous "les gens") sont prêts à payer un peu plus cher pour avoir une mobilité beaucoup moins impactante.
  24. Boris

    GNV ou GPL ? ;-/

    Sur la Leon TGI le coffre est de 275 litres contre 380 litres en version essence ou diesel, il reste donc 72% du volume de coffre disponible Si l'on transporte souvent beaucoup de bagages, il y a la version ST break , si l'on transporte occasionnellement des bagages, on peut utiliser un coffre de toit.
  25. Boris

    GNV ou GPL ? ;-/

    Bonjour Alain, 1 litre de gazole pèse 0,85 kgs. Donc si le prix au litre de gazole est de 1,38€ (hypothèse basse), alors le Kg de gazole coûte 1,62€. Soit plus cher que le bio-GNV chez Engie à 1,56€ prix public. Mais et quand bien même le bio GNV serait plus cher que le gazole (ce qui n'est pas le cas)... Pourquoi la demande en produits bio explose alors que le bio est plus cher que le conventionnel ? -> Tout simplement parce que le prix n'est pas l'alpha et l'oméga des choix de consommation. Certes une frange de la population éprouve des difficultés à joindre les deux bouts. Cependant la grande majorité de la population française a la capacité financière d'arbitrer des choix de consommation. C'est essentiellement une question d'arbitrage personnel. (Ex : Manger bio ne coûte pas plus cher que manger "conventionnel" si l'on achète en circuit court et que l'on mange moins de viande. Tous ceux qui n'en sont pas à pointer aux restos du cœur sont en position de choix) Les comportements vertueux sont accessibles à (presque) tous. C'est une question de choix personnel. Le prix n'est pas le seul critère. (C'est bien de poster des sujets polémiques car ça produit du référencement et les réponses sont susceptibles d'éclairer le quidam.)
×