Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Claireomatic

Members
  • Compteur de contenus

    203
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    27

Messages posté(e)s par Claireomatic


  1. Bonjour Alberi, je posais cette question car pour les stations Air Liquide, beaucoup proposent du biogaz, mais quand on est particulier on ne peut accéder à ces stations qu'avec la carte Romac, et alors le choix du biogaz n'est pas proposé. Ce point avait été évoqué sur le forum.


  2. 1) véhicule avec dispositif GNV natif
    2) véhicule acheté d'occasion à un garage belge (importé de Suède)
    3) je n'ai pas la "carte verte" spéciale GNV / Je n'ai pas le certificat d’installation d'équipement GNC
    4) lors du contrôle technique demandé avant l'achat (fin 2020, chez Dekra, en France),
    aucune défaillance  0.6.1.a.1 ni 0.6.1.b.1 n'a été constatée dans le compte rendu.


  3. @Raistlin, pourquoi l'hydrogène vert serait-il plus vert que le bioGNV ? Ca me semble, a priori, la même problématique. L'hydrogène n'est qu'une manière de stocker de l'énergie (avec des pertes très significatives dans le processus), donc il ne sera vert que proportionnellement (avec comme facteur de proportionnalité le rendement de la transformation) à l'énergie utilisée pour le produire.

    Le plus probable est que l'hydrogène vert sera anecdotique par rapport à l'hydrogène produit à partir d'énergies fossiles. C'est d'ailleurs là-dessus que tablent les pétroliers. Et j'imagine qu'on pourra se procurer ce dernier verdi par des garanties d'origine, y'a pas de raison...

    • Like 1

  4. Pour répondre à Claude A. s'il est encore temps, j'avais été à la station de Wissous faire le plein le 31 mars, mais Endesa vient de publier ses prix pour avril, : à Wissous, 2,877 €/kg le GNV fossile et 2,937 €/kg le bioGNV.

    • Like 2

  5. C'est tellement n'importe quoi, entre le décalage temporel, les véhicules comparés qui ne sont pas les mêmes, la différence entre une charge électrique à la maison ou en voirie... que je ne suis pas sûre que ce comparatif ait un réel intérêt, malheureusement.

    J'en étais restée à la consommation des véhicules GNC qui semblait fantaisiste, peut-être avec une erreur d'unité, quelqu'un a pu vérifier si ça a été corrigé finalement ?

    Bon les versions étrangères semblent plus honnêtes dans la démarche, à première vue.


  6. En fait pour revenir à ta question si on n'a pas l'impression de "se faire avoir" par Enercoop, je pense que c'est juste compliqué dans un système où rien n'est fait pour eux et où ils ne sont qu'un tout petit acteur. Ils ne font pas le poids pour décider des règles du jeu, et il leur faut louvoyer pour essayer que notre argent serve le mieux possible à ce qu'on souhaite, ça n'a rien d'évident.

    Pour l'instant je pense toujours qu'ils font ce qu'ils peuvent, même si ça peut sembler dérisoire et que certains tachent d'en profiter...


  7. De retour avec un peu plus de disponibilité, je précise les commentaires de Gazor :

    Ce que tu dis des offres "vertes" d'électricité est effectivement la norme, mais ne concerne pas Enercoop, qui fournit de l'électricité renouvelable achetée sans la dissocier de sa garantie d'origine.

    Concernant l'effet du prix du méthane sur celui de l'électricité : si j'ai bien compris, le prix de l'électricité sur le marché de gros est défini par le prix de la technique la plus chère pour la produire, ça n'est pas moyenné. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est aberrant, et ça conduit effectivement à des prix de l'électricité qui s'envolent avec celui du méthane.

    Quant au fait de ne pas s'engager sur des prix stables à long terme, est-ce les fournisseurs qui y ont délibérément renoncé, ou les producteurs qui comptaient bien profiter des envolées quand elles se produiraient... ? Dans le cas d'Enercoop, je suspecte qu'ils ne font tout simplement pas le poids pour imposer le contrat de leur choix aux gros producteurs d'électricité renouvelable. Mais oui, c'est une erreur magistrale de la part des fournisseurs. Les plus gros avaient assurément moyen d'imposer les types de contrat de leur choix, et ils ne l'ont pas fait.

    • Like 1

  8. Petit retour sur la conso de ma Golf break TGI de 2017, pour confirmer les chiffres de Bac.

    Je ne suis pas un modèle d’éco-conduite, et en ville, avec le réservoir qui doit faire dans les 14 kg, il m’est arrivé de ne même pas atteindre les 300 km d'autonomie au gaz, mais globalement c'est le chiffre moyen pour de la ville.

    Sur autoroute, à 130 km/h réels ou un chouia plus (régulateur à 138 km/h), je parcours d'habitude 350 à 360 km.

     

    Ce week-end à l'aller, sur autoroute, un panneau a indiqué « pollution : moins 20 km/h », alors on a réglé le régulateur à 114 km/h indiqués, pour 108 km/h réels.
    Surprise : on y a pris goût, j’ai trouvé ça plus sécurisant quand ça freine soudain devant ou que les hommes en orange ouvrent leur portière, et au final j’étais moins fatiguée par le trajet.
    Résultat : Par trafic normal, fluide, conso stable à 3,2 kg / 100 km, pour une autonomie supérieure à 400 km (mais j'ai pas été au bout du plein, donc je peux pas dire combien).
     Et évidemment ça me fait plaisir de consommer moins, pour le porte-monnaie comme pour la planète.

     

    • Like 2

  9. Merci encore pour toutes tes recherches, @Alberi.

    Je suis rentrée hier en roulant doucement, si bien  que mon plein fait à la station de Beaune-les-Mines (15 kg tout rond) n'est pas du tout terminé, alors que d'habitude en roulant à un bon 130 il m'amène au pied de la station de Wissous.

    Je vais quand même aller y faire mon plein aujourd'hui.


  10. Alberi, personnellement je l'ai eu au téléphone, il m'a fait bon effet, mais c'est mon compagnon qui y a amené ma voiture GPL (pas GNV). Après avoir eu des déboires avec des GPListes plus proches, j'en ai enfin trouvé un qui m'a résolu le problème récurrent, cette fois définitivement j'espère (en tous cas depuis plusieurs années, plus de problème).

    Je n'ai pas eu l'occasion de faire appel à ses services pour le GNV, car je n'ai eu aucun déboire en 15 mois d'utilisation du GNV. Je l'avais contacté par téléphone quand j'avais trouvé sur le net la Golf GNV que j'ai achetée, pour lui demander son avis. Il m'avait indiqué que je pouvais m'attendre à ne pas avoir de problème avec le GNV (contrairement à ma Twingo GPL...), mais qu'en revanche quand un problème se présentait, c'était souvent cher. Je ne peux absolument pas m'en porter garante, mais pour ma part c'est là que j'irais en première intention, en cas de problème avec le GNV. Je crois que j'en ai déjà parlé sur ce forum, il m'avait dit qu'il s'occupait de la flotte GNV de plusieurs entreprises, donc je pense que c'est une partie significative de son activité.

    • Like 1

  11. @Alberi, mais même pour les flottes captives, si Engie dégoute ceux qui ont pris les décisions de passer leur flotte au GNV, à long terme ça ne durera pas. Certes la benne GNV ne partira pas à la poubelle direct, mais la prochaine à renouveler ne sera peut-être plus GNV... et là la perte pour Engie concernera toute la durée de vie du nouveau véhicule. A moins que les propriétaires de ces flottes captives bénéficient de contrats à des prix moins impactés que nous, ou que les aides à l'achat dont ils bénéficient compensent ces augmentations ?


  12. Oui @Alberi Engie n'a à se soucier que de ses actionnaires. Mais même ainsi, si tous les clients se détournent du GNV, il me semble qu'il ne sera pas gagnant au final. Réduire voire supprimer temporairement leur marge ne doit il pas être / a-t-il été envisagé pour ne pas voir disparaitre un marché ? Il est vrai que la courte vue est à la mode, cf les contrats de court terme qui nous ont exposés à ces variations...

×