Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Charybdis

Members
  • Compteur de contenus

    270
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    48

Tout ce qui a été posté par Charybdis

  1. Charybdis

    Reportage Parigo

    https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/la-voiture-à-hydrogène-n-est-pas-une-solution-miracle-face-aux-défis-de-la-transition-énergétique Il est rare que je sois d'accord avec un sénateur LR, mais sur la question de l'hydrogène je pense comme lui qu'il serait bon de rappeler que financièrement parlant ça risque de coûter très cher. Non seulement le coût de revient est très élevé, quel que soit le mode utilisé, mais c'est surtout le stockage et la distribution qui présentent certaines difficultés qui sur le plan de la sécurité rendent l'exploitation de cet élément hors de prix en raison de ses propriétés physiques. D'ailleurs on est en droit de se demander si au lieu de gaspiller du GNV dans le processus de fabrication de l'hydrogène servant à recharger une pile à combustible, pourquoi n'est-il pas plus généralement admis, que de l'utiliser directement dans des moteurs thermiques adaptés à cet effet n'est pas plus vertueux ?
  2. Charybdis

    on parle gnv par ici

    https://www.msn.com/fr-fr/finance/entreprises/comment-grt-gaz-va-remplacer-le-gaz-naturel-par-du-biogaz/ar-BB1gMsM0?li=BBkG5 L'avenir du GNV à horizon 2050 se prépare aujourd'hui.
  3. Charybdis

    Reportage Parigo

    Merci Alexis, Ce reportage est très intéressant parce qu'il est présenté par un journaliste qui a pris la peine de réunir plusieurs interlocuteurs et de leur poser des questions précises. Je trouve judicieux de démarrer le sujet par un véhicule léger fonctionnant au GNV et qui appartient à un particulier. Cela permet de mettre clairement en évidence l'anomalie française qui statistiquement nous place en queue de peloton des pays européens pour ce qui concerne le faible nombre de véhicules de tourisme fonctionnant au GNV. Je trouve édifiant que le secrétaire général de l'AFGNV puisse se réfugier derrière l'excuse du maillage insuffisant de stations d'avitaillement pour justifier cet écueil, un peu comme s'il n'était pas concerné par le sujet. Je considère qu'il y a une contradiction entre le nombre de stations GNV qui progresse et la mévente des véhicules neufs qui s'explique en partie par un discours exclusivement accès sur les poids-lourds, comme si l'offre des véhicules de tourismes n'était pas crédible. Je trouve par ailleurs tout aussi édifiant qu'un membre du directoire Transport & mobilité durable de FNE soit plus loquace que le secrétaire général de l'AFGNV lorsqu'il s'agit d'argumenter en faveur du GNV. En outre j'ai la confirmation qu'il est inutile qu'un véhicule alimenté au GNV soit équipé d'un FAP.
  4. Bonjour, Le prix du GNV de la station Defa où je m'approvisionne a augmenté depuis, pour être maintenant à 1,176€/kg TTC avec un taux de TVA à 20%.
  5. Charybdis

    Renault vers la fin du Diesel

    Renault dévoile de nouveaux détails sur sa stratégie GNV (gaz-mobilite.fr) Bonjour Alberi, J'ignore si cela débouchera sur du concret, mais l'utilisation du terme GNV dans la communication du groupe Renault traduit un intérêt inespéré après toutes ces années de léthargie dans ce domaine.
  6. Charybdis

    Etude Transport & Environnement

    J'ai trouvé ce document qui est un comparatif en situation réelle des émissions de CO2 & de Nox mesurées sur des tracteurs routiers 44 tonnes GNV & diesel pour illustrer mon propos. 2021-05-04 projet équilibre comparatif GNV VS GO.pdf
  7. Charybdis

    Clap de fin pour le GNV chez Volkswagen ?

    Volkswagen Polo TGI : la citadine au gaz naturel arrive en version restylée (gaz-mobilite.fr) Voilà qui me conforte dans l'idée que ce clap de fin n'était qu'une intox pour faire parler de la marque et peut-être même désorienter la concurrence sur la stratégie du groupe. Un peu comme le changement de la marque Volkwagen en Voltswagen annoncée juste avant le 1er avril.
  8. Charybdis

    Enfin des journalistes parlent GNV

    Les voitures GNV de Seat s'invitent au Tour de Romandie (gaz-mobilite.fr) Belle initiative des suisses.
  9. Charybdis

    Renault vers la fin du Diesel

    En effet c'est une bonne nouvelle qu'un constructeur français annonce la fin du développement des moteurs diesel, même si cela arrive tardivement. Théoriquement , la présence de Lucas De Meo devrait favoriser le développement de la branche GNV au sein du groupe, mais jusque là on ne peut pas dire que les annonces faites dans le cadre de la stratégie "Renaulution" aient été orientées dans cette direction. Je les sens tellement tournés vers l'électromobilité qu'il n'est pas dit que l'option GNV soit prévue au programme.
  10. Charybdis

    Carte Romac Fuels

    L'AFGNV ne pèse pas lourd et semble ignorer l'existence des véhicules légers fonctionnant au GNV. De son côté ENGIE tente de changer de stratégie en projetant la création de nouvelles stations GNV pouvant recevoir des poids-lourds, ce qui n'était pas le cas avec les plus anciennes. Dans les deux cas on est confronté à des positionnements qui consistent à naviguer en fonction de la direction du vent au lieu de maintenir un cap clairement défini au départ. Cette succession de tâtonnements pathétiques n'a hélas rien à voir avec le dynamisme des intervenants espagnols et italiens lorsqu'il s'agit de défendre le consortium du gaz.
  11. Charybdis

    Etude Transport & Environnement

    Pourtant je n'invente rien. Lorsqu'on mesure les émissions produites par un moteur thermique alimenté au GNV, on constate qu'il pollue moins que s'il était alimenté à l'essence, et beaucoup moins qu'un moteur diesel (en terme de toxicité). Car s'il est vrai qu'un moteur diésel peut être considéré comme le champion de l'économie de carburant, grâce à un mélange pauvre et à des rejets de CO2 relativement bas, en contrepartie, il rejette un cocktail d'éléments toxiques dont on a caché la dangerosité en France jusqu'au diéselgate.
  12. En effet, les propos que tient ce représentant de FNE sont favorables au bio GNV, mais les avis sont extrêmement partagés au sein de cette ONG. Il se trouve que le positionnement radical de certains membres proches du lobby de l'électromobilité est aujourd'hui responsable de l'exclusion dont souffre le GNV auprès des pouvoirs publics dans notre pays, tandis cela n'est pas le cas au sein des pays voisins tel l'Italie, l'Espagne, la Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Unis, la Scandinavie, la Slovénie (pour ne citer qu'eux), et encore moins dans le reste du monde. Il me semble évident que le tapage médiatique fait autour de la fabrication des batteries et ce nouvel engouement surjoué à l'égard de l'hydrogène sont voulus par le consortium civil et militaire du nucléaire qui constitue à lui seul un état dans l'état. Quant à l'actuel Président de l'AFGNV (plus passionné par les arts martiaux), je constate une fois de plus que son discours approximatif ne mentionne pas les véhicules légers. Non seulement il réagit après la bataille, mais il me fait surtout penser à quelqu'un qui défendrait le véganisme sans conviction en se délectant d'un steak frites.
  13. Charybdis

    L'IBIZA TGI disponible en France, c'est pour quand ?

    On ne va quand même pas accuser Seat France d'être responsable de la mévente des voitures fonctionnant au GNV dans notre cher pays au seul motif que l'Ibiza n'y est pas commercialisée dans sa version GNV. Je trouve cela un peu réducteur. J'aurais préféré qu'elle le soit bien évidemment. Mais ce qui manque le plus dans ce pays, c'est surtout que plus de gens s'intéressent au GNV. S'il est vrai que les points d'avitaillement en GNV sont équivalents à ceux qui existent déjà en Espagne, cela prouve surtout que le problème vient des français eux-mêmes plutôt que de Seat France. Si on était plus nombreux à savoir compter on serait plus nombreux à rouler au GNV.
  14. Charybdis

    Le BioGNV dangereux pour l'envirronement ?

    2022: Xavier Bertrand défend le nucléaire, "énergie d'avenir" - Le Point https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/vent-debout-contre-les-eoliennes-en-hauts-de-france-xavier-bertrand-s-affirme- Un énergumène qui se voit futur président et qui part en guerre contre les éoliennes, tel Don Quichotte, pour mieux justifier les futures centrales nucléaires, cela illustre tout à fait l'ambiguïté de l'exception culturelle française poussée à son paroxysme. Certes nous n'avons pas tous la même perception du risque d'une part, et de la notion de transition énergétique, mais de là à opposer frontalement l'éolien et les centrales nucléaires, je trouve la démarche électoraliste simpliste et on ne peut plus pathétique. Il va de soi que lorsqu'on raisonne de la sorte, la probabilité de s'intéresser au GNV est quasiment nulle.
  15. Charybdis

    Moteur GNV Cursor 13 par FPT

    L'usine FPT Industrial de Bourbon-Lancy a produit son 10 000e moteur GNV Cursor 13 (gaz-mobilite.fr) FPT Industrial (Fiat Powertrain Technologies) est le motoriste d'IVECO. Or IVECO est particulièrement présent sur le marché français des poids-lourds alimentés au GNV. Je ne sais pas si l'entité FPT lndustrial est rattachée au Groupe STELLANTIS. Pourvu que ce succès ne soit pas jeté aux orties par la tyrannie de l'électromobilité.
  16. Charybdis

    GNV ZFE Crit'Air 1 en 2030

    Exactement. Et moins il se vendra de véhicules GNV dans notre pays, moins on aura de chance d'être crédibles et d'être même entendus. Tant que les ventes ne décollent pas on n'existe pas. Tant qu'on ne représentera qu'une quantité négligeable face aux lobbies qui orientent les décisions prises par les technocrates on continuera de se faire écraser par le rouleau compresseur de l'électromobilité, de la même manière que le fît jadis le lobby du diesel avant qu'il ne devienne persona non grata.
  17. Charybdis

    GNV ZFE Crit'Air 1 en 2030

    Gazor a raison dans une certaine mesure. Car si l'engouement constaté pour le GNV hors de nos frontière était reproduit en France, on pourrait espérer une évolution de la part des élus. Mais si les élus en question conservent le même schéma de pensée qui consiste à reproduire les même erreurs grossières, le GNV continuera d'être ignoré par le plus grand nombre. Sauf erreur, s'il est vrai que le nombre de réacteurs nucléaires présents sur notre sol est au nombre de 56 tandis qu'il doit en exister environ 450 dans le monde, alors notre pays représenterait plus de 10 % de la production d'électricité nucléaire mondiale ce qui est énorme au regard de la taille du pays. Pour tout ce qui concerne le nucléaire, on fait comme avec la dette : on refile le bébé aux générations futures pour mieux profiter de l'instant présent. Or si j'ai bien suivi, les voitures GNV vendues en France ont été au nombre de 376 en 2020 contre 55 688 pour l'Europe soit 0,675 % du marché européen. C'est pas seulement ridicule c'est carrément "craignos" en terme d'image. A ce stade, il me semble qu' il ne s'agit plus d'une question de clivage gauche/droite, mais bien d'un problème à la fois culturel, sociétal et probablement philosophique de conception de l'écologie et d'une perception altérée de la notion d'énergie renouvelable.
  18. Charybdis

    Prez

    Bonjour Thierry .p, Le notion de transition énergétique suscite de nombreuses questions et fait naître un grand nombre de remèdes parfois pires que le mal. Objectivement le choix du véhicule GNV devrait être plébiscité en raison de sa simplicité, sa fiabilité, son modèle économique, et ses qualités environnementales reconnues dans le monde entier. Or il s'avère que dans ce pays, des lobbies très influents (CEA, constructeurs automobiles nationaux, ORANO ex AREVA, Air liq. et Cie), ont réussi l'exploit de capter l'attention des décideurs politiques pour mieux les orienter dans la direction voulue. A tel point qu'un ancien premier ministre, étant passé notamment par l'ENA et hypokhâgne, exerçait initialement au sein d'AREVA "pour principale activité de s'assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l'atome" ( à ne pas confondre avec la Tomme de Savoie qui est un fromage). C'est dire à quel point le ver est dans le fruit. Le résultat est qu'aujourd'hui nous sommes inondés de messages publicitaires à la faveur des véhicules électriques, tandis qu'au même moment, on entend des médias qui ne parlent du Gaz que lorsqu'une explosion survient dans un immeuble, comme si l'hydrogène n'était pas un gaz. Dans un tel contexte il est difficile de faire preuve discernement. La logique voudrait que les véhicules fonctionnant au GNV conservent leur vignette Crit'Air 1 sans limitation de durée eu égard à leurs faibles rejets en CO2, NOX et absence de particules. Et pour faire écho à Yann, je ne vois pas pourquoi des qualités environnementales seraient reconnues pour les autobus, les autocars et les tracteurs tandis que les véhicules légers en seraient dépourvus.
  19. Charybdis

    GNV ZFE Crit'Air 1 en 2030

    C'est une bonne question. Le problème est que la France a décidé de diaboliser le moteur thermique sans distinction de carburant, pour mieux enjoliver le véhicule électrique, notamment dans le but de défendre le soi-disant bienfondé du choix de l'électricité nucléaire présentée comme étant le modèle à suivre pour réduire le CO2. Or le drame est que nos élites tentent de défendre ce postulat à la fois dans notre pays mais également à l'échelle de l'union européenne où les avis sont heureusement plus partagés que chez nous. Je pense qu'il y a un lien étroit entre d'une part, la volonté d'interdire le chauffage au gaz et les moteurs thermiques de manière exhaustive, pour les remplacer par des pompes à chaleur (subventionnées) et des véhicules électriques (subventionnés). Alors que tous les pays tentent de réduire leur consommation électrique dans la recherche d'une hypothétique autosuffisance énergétique, seule la France met tout en oeuvre pour augmenter la demande en électricité. Il me semble que la diabolisation du moteur thermique tous azymuts au nom de la réduction du CO2 constitue le fondement d'une stratégie énergétique axée essentiellement sur le tout électrique visant à justifier le tout nucléaire. Je n'ai pas répondu à la question posée ? C'est normal. Il faudrait poser la question au "Salvator mundi".
  20. Charybdis

    on parle gnv par ici

    Le diesel condamné à disparaître (msn.com) Et ce n'est pas moi qui le dit. C'est Eric Gibory dans un article rédigé le 13 avril 2021, qui nous confirme que les véhicules diesel vont être remplacés par des véhicules électriques sans même passer par la case GNV. Peut-être en partie à cause du manque de clarté de l'AFGNV, ou tout simplement parce que ce dernier n'en a jamais entendu parler.
  21. Charybdis

    Article MoteurNature - SEAT Arona

    L'Arona TGI étant doté d'un moteur 1.0 TSI, elle doit comporter une courroie de distribution dont la préconisation de remplacement peut être avant 90 000 km ou 6 ans au premier des 2 termes.
  22. Charybdis

    nouveau membre MartinS

    Bonjour MartinS et bienvenu, La France est terriblement en retard en effet, mais il y a un espoir. Même si les français dans leur immense majorité ne s'intéressent pas au GNV, il y a dans le domaine des transports de marchandises et des personnes de nombreuses initiatives tournées vers le GNV. C'est cela qui entraîne l'ouverture de nouveaux points d'avitaillement en GNV un peu partout pour créer les chaînons manquants. Tu fais bien de citer la station GNV de Saint-Girons (en Ariège), car c'est probablement l'une des plus anciennes de France, qui plus est, toujours ouverte et qui contribue activement au maillage du GNV en Nouvelle Aquitaine. Bientôt le pays pourra être traversé par des allemands, des belges, des italiens, des espagnols, des hollandais, des suisses, brefs par tous les voyageurs d'Europe et d'ailleurs sans craindre la panne sèche.
  23. Charybdis

    L'IBIZA TGI disponible en France, c'est pour quand ?

    Le site Caradisiac est toujours égal à lui-même : pas plus d'une ligne sur le GNV.
  24. Charybdis

    L'IBIZA TGI disponible en France, c'est pour quand ?

    Je compare l'Ibiza MPI de 2020 avec l'Arona TGI de 2021 qui, bien qu'ayant la même plateforme ne procurent pas tout à fait le même confort avec un avantage pour l'Arona. Je suis curieux de voir les futures versions re stylées.
  25. Charybdis

    Moteur GNV Cursor 13 par FPT

    En fait je craignais que CNH Industrial, l'entité à laquelle est rattaché FTP Industrial (qui fabrique les moteurs pour la marque IVECO) se retrouve dépendante du rouleau compresseur STELLANTIS. Après un examen plus approfondi de la composition des principaux actionnaires, il est possible que la division GNV en question ne soit pas aux ordres de Carlos T. L'histoire de l'automobile a connu des fusions acquisitions qui ont vu disparaître des marques ou des branches d'activités jugées non essentielles par des nouveaux venus désireux de privilégier la stratégie à court terme.
×