Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 11/04/2021 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Bonjour et Bienvenus à nos deux nouveaux membres, Il est, selon moi, de plus en plus évident, malgré le battage médiatique, que la voiture électrique ne représentera pas, en 2030, l'essentiel des ventes. Par contre, comme le dit justement Yann, les politiques, eux, peuvent changer. Il ne faut jamais oublier qu'une loi peut toujours être modifiée. Rien n'est encore figé (on l'a bien vu avec les gilets jaunes). Alors, quand on voit, sans publicité et sans communication médiatique, le réseau de stations service GNV qui progresse plus vite que les prises électriques en fonctionnement réel sur les trottoirs, beaucoup de futurs automobilistes choisiront forcément, des modèles au GNV qui sera, lui, également de plus en plus renouvelable. Donc, rouler an GNV en 2030 dans une ZFE ne sera pas un problème mais une solution !
  2. 2 points
    Le discours du Président de l'AFGNV est très consensuel. Surtout lorsqu'il s'agit du diesel. Un peu trop à mon goût. Je comprends qu'il ne veuille pas s'attirer les foudres de certains lobbies très influents, mais objectivement je ne vois pas comment on peut justifier l'utilité de l'option GNV si l'on ne met pas en avant l'intérêt environnemental. Or il me semble que prétendre qu'il existerait des véhicules diesels "propres" aujourd'hui relève de l'hérésie lorsqu'on tient compte des émissions mesurées en situation réelle. Je pense qu'il est possible de promouvoir efficacement le GNV notamment pour ses qualités environnementales et économiques, tout en restant favorable au GPL pour ses aspects pratiques liés à la présence d'un réseau plus étoffé. En revanche si l'on commence à accepter l'idée de défendre le diesel, on se contredit de manière flagrante et l'on sème le doute dans l'esprit de l'interlocuteur. Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée. Si le consensus devient compromission le discrédit est proche. Si l'on n'accepte pas l'idée que le diesel est mort et enterré, cela signifie qu'on n'a rien compris au film qui s'est déroulé depuis les trois ou quatre dernières décennies. Faut-il rappeler que plus aucun moteur diesel n'est développé dans les bureaux d'études parce qu'ils ne passent plus les normes actuelles et encore moins celles à venir ? Les seuls moteurs thermiques développés aujourd'hui sont alimentés à l'essence ou au GNV. L'option GNV devrait être présentée comme l'alternative au véhicule électrique en mettant en avant son modèle économique unique, le bioGNV étant la cerise sur le gâteau. L'option GNV se suffit à elle-même tandis que le véhicule électrique n'existe que par les subventions. Pour finir je trouve que les propos qu'il tient sur l'hydrogène sont plutôt intéressants.
  3. 1 point
    Cela va dépendre des élus en place à ce moment là. Mais l'utilisation croissante du GNV correspond à un mouvement de fond que les élus, quels qu'ils soient, ne pourront que suivre.
  4. 1 point
    Bonjour, J'ai actuellement un véhicule essence Crit'Air 3, j'habite la ZFE du Grand Paris, en juillet 2022 maximum je vais devoir le remplacer, je fais ~15000kms/an. Je me suis renseigné sur les énergies alternatives, le GNV me semble le meilleur choix, bien plus que les véhicules électrique, hydrogène classifié Crit'Air 0 Je m'interroge sur l'avenir du GNV en 2030 classifié Crit'Air 1 en ZFE car je ne suis pas convaincu par les LLD et autre LOA, je ne veux donc pas me tromper.
  5. 1 point
    Bonjour Thierry .p, Le notion de transition énergétique suscite de nombreuses questions et fait naître un grand nombre de remèdes parfois pires que le mal. Objectivement le choix du véhicule GNV devrait être plébiscité en raison de sa simplicité, sa fiabilité, son modèle économique, et ses qualités environnementales reconnues dans le monde entier. Or il s'avère que dans ce pays, des lobbies très influents (CEA, constructeurs automobiles nationaux, ORANO ex AREVA, Air liq. et Cie), ont réussi l'exploit de capter l'attention des décideurs politiques pour mieux les orienter dans la direction voulue. A tel point qu'un ancien premier ministre, étant passé notamment par l'ENA et hypokhâgne, exerçait initialement au sein d'AREVA "pour principale activité de s'assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l'atome" ( à ne pas confondre avec la Tomme de Savoie qui est un fromage). C'est dire à quel point le ver est dans le fruit. Le résultat est qu'aujourd'hui nous sommes inondés de messages publicitaires à la faveur des véhicules électriques, tandis qu'au même moment, on entend des médias qui ne parlent du Gaz que lorsqu'une explosion survient dans un immeuble, comme si l'hydrogène n'était pas un gaz. Dans un tel contexte il est difficile de faire preuve discernement. La logique voudrait que les véhicules fonctionnant au GNV conservent leur vignette Crit'Air 1 sans limitation de durée eu égard à leurs faibles rejets en CO2, NOX et absence de particules. Et pour faire écho à Yann, je ne vois pas pourquoi des qualités environnementales seraient reconnues pour les autobus, les autocars et les tracteurs tandis que les véhicules légers en seraient dépourvus.
  6. 1 point
    Bonjour a tous , Je parcourrai le Bon coin et je me suis rendu qu'il y a des annonces concernant des véhicules GNV ( pas mal de polo une dizaine ) J'en ai vu aussi sur Tabor pour ceux qui connaissent ils sont à la frontière juxtaposant Strasbourg. https://www.autohaus-tabor.de/fr/tabor-mobile.html. Je me demandais s'il ne serait pas judicieux de créer une section ou un sujet pouvant proposer nos cheres voiture GNV. Ce qui pourrait donner une idée du prix a ceux que cela intéressent.
  7. 1 point
    Bonjour Thierry .p, Bienvenue parmi nous ! 2030 c’est loin et proche à la fois Je ne pense pas que tout francilien qu'il soit aura un véhicule électrique et encore moins hydrogène . Par contre les politiques changent vite , Peut être que la part du Biomethane pourrait inciter nos chers élus a reconsidérer le critair du véhicule GNV sachant que les camions sont le parc gnv le plus important de notre pays .
  8. 1 point
    Bonsoir, Vous pouvez dès à présent retrouver les stations GNC Belges dans l'application. N'oubliez pas de mettre à jour l'application vers la dernière version afin d'améliorer l'affichage de ces stations. Voici un aperçu de la densité des stations chez nos voisins. Ça fait rêver... Pour rappel, voici le lien pour télécharger l'application sur vos smartphones Android: https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.carburogaz.stations Toujours pas de version pour iOS malheureusement, désolé
  9. 1 point
    Bonjour à tous (et à toutes bien sûr), En consultant le site internet de la marque, je viens de voir que la Up au GNV est disponible en France à partir de 17 725 €. Il me semble, mais c'est peut-être une erreur de ma part, qu'elle ne l'était plus depuis un moment, probablement pour favoriser la Up électrique, bref, la voici de nouveau . Peut-être que bientôt, la Citigo chez Skoda et la Mii de Seat seront elles aussi de nouveau disponibles au GNV... Espérons le.
  10. 1 point
    Quant à l'amortissement du surcoût du GNV, personnellement je ne vois pas l'intérêt de se lancer dans des comptes d'apothicaires pour en justifier l'option. Il me semble juste évident que lorsqu'on fait le rapport entre le prix d'achat du véhicule, le prix au kilo du GNV et les consommations moyennes, il apparaît comme étant le carburant écologique le plus économique sans aucune aide de l'état.
  11. 1 point
    J'ai tendance à penser qu'une évaluation faite sur un seul trajet et un seul plein ne permet pas de calculer une consommation tout à fait exacte. Je préfère la méthode qui consiste à faire la moyenne d'au moins 3 pleins successifs sur un parcours d'environ 1500 km minimum. Cela permet de corriger les écarts liés aux éventuelles différences de pressions entre chaque plein de GNV.
  12. 0 point
    Le diesel condamné à disparaître (msn.com) Et ce n'est pas moi qui le dit. C'est Eric Gibory dans un article rédigé le 13 avril 2021, qui nous confirme que les véhicules diesel vont être remplacés par des véhicules électriques sans même passer par la case GNV. Peut-être en partie à cause du manque de clarté de l'AFGNV, ou tout simplement parce que ce dernier n'en a jamais entendu parler.
×