Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 23/04/2022 dans toutes les zones

  1. 3 points
    Boujour, Retour sur les prix d'Avril 2022 @Claude A., le bilan du mois d'avril est une augmentation des prix du GNV , comme prévu en répercussion de l'augmentation de la cotation du gaz naturel sur les marchés (guerre Ukraine). Il y a eu, certes, la mesure gouvernementale de la remise à la pompe de 25cts à 26cts/kg (voir fil de discussion https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/application-de-la-remise-gouvernementale-avril-juillet-2022-871/?tab=comments#comment-4561). Mais cette mesure n'a pas compensé la hausse. Notons que cette mesure reste en vigueur jusqu'au 31 juillet 2022. Le prix de cotation PEG du Gaz Naturel est passé (en moyenne mensuelle) de 79,841 €/MWh pour février 2022 à 127,367 €/MWh à mars 2022, soit une augmentation de 59,5%. Or cet indice est souvent un élément de calcul des opérateurs pour fixer leur prix. S'en est suivi sur les pompes la situation suivante : Globalement les opérateurs ont augmenté leurs prix de 30 à 40% (hors de remise de l'État), donc dans les faits, avec les 25-26cts/kg de remise, cela a fait une augmentation de 18 à 27%. Dans ces grands opérateurs, il y a l'exception notable de Vgas (Providiris) pour lequel le prix hors remise a très peu augmenté et donc a baissé en tenant compte de la remise. Tous les opérateurs sauf Vgas, ont reproduit la hausse du PEG avec un facteur d'atténuation comme annoncé dans le post du 30 mars 2022 (lien ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/prix-du-gnv-625/?do=findComment&comment=4505), selon la formule @Vianney VS, qui était globalement la bonne (moi j'étais encore plus pessimiste à 10cts près). Par contre Vgas a une autre démarche, et là je serai curieux de comprendre comment Vgas fixe ses prix. Si vous avez des informations ou des indices, je suis preneur. [PS : J'ai eu l'impression (via l'application CarburOgaz @Alexis) que certaines stations Engie ont répercuté leur hausse de façon décalée dans le temps, comme cela s'est déjà passé dans les hausses précédentes chez Engie pour lequel les pompes se mettaient à jour au fur et à mesure, si j'en crois les confirmations des prix d'utilisateurs sur certaines pompe (Valence 2,15€ au 02/04, Rungis 2,567€ au 15/04). Je ne sais pas s'il s'agissait des mises à jour erronées, car comment ces stations ont pu laisser leurs prix inchangés tout en appliquant la remise obligatoire au 1er avril... D'ailleurs les prix Engie sur la liste des stations de gaz-mobilité étaient quasiment tous passés au 31-03 à 3,046€/kg... Alors que les prix de cette liste sont rarement à jour ... énigmatique pour moi] Et comme annoncé dans le post du 30 mars, les petits opérateurs ont globalement maintenu leur prix hors remise. Il en résulte donc quelquefois une baisse des prix avec la remise de l'État : AgribioMéthane (Mortagne-sur-Sèvre) à 0,960€/kg Biogaz des Monts (St Denis-sur-Coise) 1,388€/kg (eux ont augmenté pas mal) Gaz d'Ici (Breuvannes-en-Bassigny) 1,200€/kg Gazie (Arques) 1,266€/kg (Saumur) 1,166€/kg KarrGreen mais je n'ai pas trouvé les prix d'avril Vendée GNV (Challans, Essarts-en-Bocage, Fontenay-le-Comte, La Chaize-le-Vicomte, La Roche-sur-Yon) 1,166€/kg Mais pour ces opérateurs, la situation est celle évoquée dans le post du 18 mars 2022 de ce fil de discussion : ces opérateurs ont fait des contrats à prix fixe souvent de 3 ans en fourniture de gaz avec GRDF qui les couvrent des hausses. Cela est confirmé d'ailleurs dans l'article du journal Sud-Ouest écrit par Christophe Massenot du 11 mars 2022, intitulé "Carburants : du biogaz produit localement devient une alternative sérieuse à la flambée des prix" (lien ici https://www.sudouest.fr/economie/energie/carburants-du-biogaz-produit-localement-devient-une-alternative-serieuse-a-la-flambee-des-prix-9604539.php). Cet article contient une vidéo (durée 3min03s lien ici https://www.youtube.com/watch?v=zMlm2l9FoW8) qui mentionne à propos de la station de Damazan (BioGNV du Confluent) le contrat de 3 ans à prix fixe avec GRDF qui permet de maintenir le prix de 1,200€/kg (hors remise de l'État). Prévisions pour le moi de Mai 2022 Pour cela, il faut regarder le PEG mensuel. Pour mars, il était donc à 127,367 €/MWh, mais pour avril, on ne sait pas encore, le mois n'est pas terminé, pour l'instant, la moyenne mensuelle est à 95,473€/MWh, mais il reste encore une semaine avec peut-être des décisions européennes sur le gaz russe, suite aux élections présidentielles françaises, qui pourrait faire varier l'indice. Si on en restait là, on aurait une baisse de 25% de l'indice PEG, ce qui se traduirait par une baisse de 40 à 50 cts des prix (Avia Primagaz un peu moins 35 cts, et pour Vgas, je ne sais pas). Les éventuels soubresauts de l'indice ne pourraient pas modifier considérablement la moyenne. Donc la baisse sera là, son ampleur est encore à ajuster. Donc @Claireomatic, si c'est possible, il vaut mieux attendre la remise à jour des prix de mai 2022 dans les stations pour faire le plein GNV
  2. 2 points
    @cloudres, quand on est habitué en Italie d'avoir un employé de station pour servir le GNV, il faut se préparer à faire le plein soi-même (fai-da-te) en France et en Suisse. Quand on a pris l'habitude, c'est facile, mais la première fois, c'est toujours un peu difficile. J'ai essayé de faire un descriptif complet - c'est long - mais j'espère que cela pourra être utile Le principe est le suivant : En France : description en 10 étapes 1) Il y a une borne-automate qui invite à introduire sa carte (carte Romac ou carte bancaire ou carte de crédit). Attention une même borne-automate peut gérer plusieurs pompes à la fois. Cette borne-automate peut être située à 5 - 10 mètres de la pompe ou sur un côté de la station. 2) Après avoir introduit sa carte, il y a en général un écran pour le choix du carburant : GNC, bioGNC et quelquefois Mix (mélange GNC et bioGNC) et GNL. Choisir son carburant. 3) Suivant la configuration de la station, il peut y avoir un écran pour le numéro de choix de la pompe. Le numéro de la pompe est indiqué en général à côté de l'emplacement du pistolet de remplissage du gaz. 4) Il peut y avoir aussi un autre écran qui demande si le client veut ou non un ticket en fin de transaction. 5) La borne-automate invite à enlever la carte (Romac, bancaire ou de crédit) de son encoche. 6) La sélection du carburant et la borne est donc faite. Il faut se diriger vers le véhicule, il faut décrocher le pistolet de la pompe (il y a souvent une languette sur laquelle appuyer pour libérer le pistolet) et l'insérer dans l'embout de remplissage du GNV de la voiture. Il y a ensuite à manœuvrer une petite manivelle en la faisant tourner d'un quart de tour pour la mettre perpendiculaire au tuyau. On entend alors un pschitt d'échange gazeux qui confirme que le tuyau est correctement inséré dans l'embout de remplissage de la voiture. C'est cette phase qui est délicate quand on n'a pas l'habitude. Il n'y aucun risque de sécurité. Mais quelquefois l'embout de remplissage du véhicule dans la trappe n'est pas disposé de la meilleure façon. Il arrive qu'on insère le tuyau mais qu'ensuite on ne réussisse pas à tourner la manivelle car elle tape dans la trappe du réservoir du véhicule. Il faut alors ré-insérer le tuyau de façon légèrement tournée pour être sûr d'avoir la place de tourner la manivelle. Cela dépend de la configuration de la trappe à carburant du véhicule. Mais il n'y a pas de risque de sécurité car si le tuyau est mal connecté, la phase suivante de remplissage ne sera pas lancée. 7) Ensuite se diriger vers la pompe pour appuyer sur le bouton vert "Start". Il faut maintenir ce bouton vert appuyé pendant tout le remplissage. Au moindre relâchement du bouton vert, l'avitaillement cesse. NB: dans certaines stations, pendant le remplissage, on peut avoir l'impression que la pompe s'arrête puis repart. Il peut y avoir ces mini-pauses de recompression de la pompe au cours du plein. Il faut maintenir le bouton vert appuyé pendant ces moments. C'est tout simplement la façon de travailler de la pompe. Lors de cette mini-pause, cela ne signifie pas que le réservoir du véhicule est plein. Quand le réservoir est plein (suivant les pompes, il est indiqué sur l'écran "End", "Terminé", ou tout simplement, on entend que le gaz n'arrive plus ou que les chiffres ne défilent plus sur la pompe). Il faut tourner la manivelle du pistolet dans l'autre sens pour la remettre en position initiale. On entend un pschitt d'échange gazeux de relâchement de la pression du gaz. Il faut enlever le tuyau de l'embout GNV de la voiture et le replacer à sa position initiale là où il y avait la languette. Quelquefois, c'est un peu difficile d'enlever le pistolet de l'embout GNV du véhicule, mais en remuant doucement et en restant dans l'axe de l'embout, le tuyau s'enlève normalement sans difficulté. Il faut ensuite raccrocher le pistolet. 9) Se diriger de nouveau vers la borne-automate pour récupérer le ticket-facturette, preuve de l'achat. Suivant les bornes, il peut y avoir un écran qui demande pour quel numéro de pompe, le ticket est demandé. Ou pour d'autres bornes-automates, il faut insérer de nouveau sa carte (Romac, bancaire, crédit) pour que le système reconnaisse le ticket à délivrer. Attention, si vous demandez le ticket avant d'avoir enlever et raccrocher le pistolet à l a pompe, le ticket ne sera pas fourni. Il faut avoir raccrocher le pistolet pour obtenir son ticket. 10) N'oubliez pas de refermer la trappe à carburant de votre véhicule. Bravo , vous avez réussi votre plein GNV. La prochaine fois, ce sera plus facile. L'opération n'est pas salissante et sans odeur d'essence ou de gazole ! Commentaires a) Ah j'oubliais, suivant les stations, il y a en général (mais pas toujours) une série de pictogrammes et dessin sur les pompes qui donne les explications que je viens de donner de façon plus ou moins explicite. Souvent ces dessins ne sont pas assez détaillés quand on fait le plein pour la 1ère fois, et sont ensuite inutiles quand on connait. (C'est d'ailleurs souvent le cas des modes d'emploi en général). b) Maintenir le bouton vert "start" appuyé pendant tout le remplissage est légèrement pénible. Et pourtant, vous n'avez que 13 à 20 kg à mettre dans votre réservoir GNV de votre véhicule. Donc pensez aux camionneurs qui doivent mettre 300 kg de GNV dans leur réservoir, cela relativise rapidement la pénibilité. Cela explique que l'on trouve quelquefois des morceaux de scoth qui maintiennent le bouton vert "start" enfoncé. Cela n'est évidemment pas recommandé, mais on peut comprendre la situation des routiers. Dans une telle situation, avec du scoth maintenant le bouton vert appuyé, quand vous faites l'étape 6), le remplissage se lance automatiquement sans avoir besoin d'appuyer sur le bouton vert qui est déjà enfoncé. Vous pouvez alors passer à l'étape 8 ) quand le plein est fait. c) ou étape 7 bis) Si pour une raison quelconque, vous avez relâché le bouton vert, le remplissage est terminé, réservoir plein ou pas plein. Il faut donc faire l'étape 8 ) de raccrochage du pistolet, l'étape 9) de récupération du ticket et ensuite reprendre à l'étape 1) pour faire de nouveau toute la procédure et réussir à finir son plein. Anecdote : quand j'ai acheté mon véhicule d'occasion GNV dans un garage, j'avais 600 km à faire en pleine pandémie et confinement pour rentrer chez moi (le soir). Lors de mon 1er avitaillement dans la station Avia GNV de Simandres, j'ai eu des difficultés à l'étape 6) pour insérer le pistolet dans l'embout de remplissage et j'ai appuyé sur le bouton vert "start" alors que le pistolet n'était pas correctement raccordé. Evidemment, il ne s'est rien passé. J'ai donc essayé de remettre correctement le pistolet dans l'embout GNV du véhicule puis d'appuyer de nouveau sur le bouton vert, et rien ne se passait. J'ai renouvelé ce manège de multiples fois : ajustement du pistolet dans l'embout et bouton vert, mais toujours rien. Et ceci avec désespoir après un certain temps en maudissant l'idée saugrenue que j'avais eue d'acheter un véhicule GNV . Après un certain temps, un routier de la compagnie "Jacky Perrenot" est arrivé pour faire le plein GNV et il m'a donné rapidement la raison de mon échec : dès que j'avais relâché le bouton vert "start" la procédure était arrêtée. Je devais retourner à la borne-automate pour relancer la procédure de paiement avec la carte. Donc même si pendant mes multiples itérations, j'avais bien connecté le pistolet de remplissage, comme je n'étais pas retourné à la borne pour relancer toute la procédure, le remplissage ne pouvait se faire . J'avais pourtant regarder des vidéos avant de partir, personne ne m'avait dit qu'en cas de relâchement de la main sur le bouton vert, il fallait tout recommencer. Et moi j'avais le fonctionnement de la pompe à gazole en tête pour laquelle, je peux relâcher la gâchette du pistolet puis reprendre et le gazole revient aussitôt. d) Un préalable non évoqué, il ne faut pas confondre la borne GNV pour le GNC ou CNG (la version comprimée du gaz pour nos voitures) avec la borne GNV pour le GNL ou LNG (la version liquide pour les camions équipés en réservoir adapté). Pour ceux qui n'ont jamais vu une pompe GNL en action, regardez cette vidéo n°1 de 02min17s, cela se passe dans une station Vgas : https://www.youtube.com/watch?v=NTK8mE28SRw. C'est assez impressionnant, et on est alors bien content d'avoir une voiture au GNC et que les voitures au GNL n'existent pas. Vidéo de démonstration : Voici la vidéo n°2 de 1min11s (station de Damazan) qui reprend certaines étapes décrites précédemment : https://www.youtube.com/watch?v=yZNPwhE5R_g On a l'étape 1) d'insertion de la carte (là il s'agit d'un badge spécifique du distributeur). Il n'y a pas d'étape 2) de choix de carburant, car cette station ne délivre que du bioGNV. Pas d'étape 3), 4) et 5), On retrouve les étapes 6) à 10). La difficulté est de bien tourner la manivelle (34s dans la vidéo), enfoncer puis tourner la manivelle d'un demi-tour. Ensuite, il faut bien maintenir appuyé le bouton vert pendant tout le remplissage. On voit qu'à l'étape 9) il faut insérer sa carte pour obtenir le ticket. Une autre vidéo n°3 de 2min46s https://www.youtube.com/watch?v=z2vAW-upFaQ. Il s'agit du plein d'un camion, mais la procédure est la même (mais l'insertion du pistolet est plus facile). Après l'étape 1), il y a l'étape 3) du choix de pompe puis l'étape 2) de choix du carburant via l'écran tactile. La configuration du bouton vert "Start" est un peu différente, mais il faut le maintenir appuyé. Pour bien comprendre, encore une autre vidéo n°4 de 1min34s dans une station KarGreen https://www.youtube.com/watch?v=XcO36hXf46o, il s'agit aussi d'un camion. Les différences : dans l'étape 6), la position de la manivelle est cette fois dans l'axe du tuyau, alors que dans les autres vidéos, la position finale était perpendiculaire au tuyau ! Mais l'idée est de tourner complètement la manivelle jusqu'à sa position finale (perpendiculaire ou dans l'axe, cela dépend du système de tuyau). Ici c'est un tuyau Staüser. On voit bien également la gâchette sur laquelle il faut appuyer pour décrocher le pistolet de la pompe. On voit également que le fameux bouton vert "start" est en fait un bouton noir. Mais on peut le reconnaître, il est indiqué "Marche / arrêt". Voici une vidéo n°5 de 1min23s pour une station Vgas, la logique de la position de la manivelle est mieux expliquée https://www.youtube.com/watch?v=9UR3OAPmU-g. Pour cette pompe, on voit un "End" sur l'affichage quand le plein est fini. Voici une vidéo n°6 de 11min17s, mais il ne faut regarder que les 2 premières minutes, il s'agit d'une station Engie pour lequel le routier a mis un scoth pour éviter d'appuyer. Cela permet de comprendre comment cela se passe dans ce cas-là : https://www.youtube.com/watch?v=P5C1EIH3p9s On peut voir, dans ces vidéos ,qu'elles sont bien dans le contexte français du GNV vu en priorité comme carburant pour les poids lourds, car la plupart de ces vidéos mette en scène un camion..... En Suisse : En effet, si votre trajet vous amène, en quittant l'Italie de passer d'abord en Suisse, l'étape 6) décrite précédemment est différente, car le pistolet est de forme différente et ressemble un peu plus à la situation de l'essence. Et lors de l'Étape 7), pas besoin de maintenir le bouton enfoncé. Il y a un bouton "Start" et un bouton "Stop" à la fin du remplissage ou avant la fin, si on ne veut pas faire le plein. Voici une vidéo n°7 de présentation de 00min54s : https://www.youtube.com/watch?v=nGVC8RDwMio. Voici une vidéo n°8 datant du 20 avril 2022 de 01min34s, très pédagogique tournée dans les cantons de Vaud ou de Valais sur la façon de faire le plein : https://www.youtube.com/watch?v=Ax8HJNiHVaI. Voici, dans cette vidéo n°9 de 01min43s, un zoom sur le pistolet de marque Weh. On a l'impression que c'est un robot qui parle, mais on voit bien en détail la manipulation du pistolet : https://www.youtube.com/watch?v=6U9MKCH-vbc. Une autre vidéo n°10 de présentation de 01min56s : https://www.youtube.com/watch?v=GI1hX8-tb2A qui présente le système en Belgique mais qui doit correspondre au système en Suisse. La façon de faire le plein est décrite entre les instants suivant de 00min49s à 01min14s. Une autre vidéo n°11 de présentation de 03min08s un peu plus amateur dans l'image tournée, mais c'est en conditions réelles (et en Belgique) https://www.youtube.com/watch?v=KVU0YHIqa68. On peut aussi rencontrer en France des pistolets ressemblant aux pistolets de Suisse et Belgique, voici par exemple, le plein dans la station Air Liquide de Blyes-Saint Vulbas dans l'Ain (01) une vidéo n°12 de 02min17s https://www.youtube.com/watch?v=aCHdU709eS4 (et donc bien sûr, il s'agit d'un camion). Mais on reste dans le logique du système français, il faut maintenir le bouton vert appuyé. Voilà pour cette série de vidéos pour illustrer le plein GNV
  3. 2 points
    Ciao @cloudres, benvenuto, (Google Translate fait du bon travail, la traduction est bonne) Avant de répondre à la question des applications, il faut bien comprendre que la France est un tout autre monde du point de vue du GNV . * Situation de la France en automobilistes GNV L'Italie est le grand pays d'Europe du GNV ou méthane, la France est un pays mineur dans ce domaine. Comme expliqué à @Stefano dans un post précédent , (lien ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/controle-technique-385/?do=findComment&comment=4580). * Situation de la France en stations GNV En Italie, le cap des 1500 distributeurs GNV a été atteint en juin 2021, en France, nous avons environ actuellement 200 à 210 , mais il y a une bonne dynamique d'ouvertures depuis 2 ans environ . Autres différences, les stations GNV en France ne distribuent quasiment que du GNV, elles sont rarement multi-carburants. Elles sont pratiquement toutes en self-service (fai-da-te) et ouvertes 24h/24 et 7j/7 et non pas comme en Italie, où le méthane est majoritairement servi sur des horaires et jours limités. Il n'y a pas de distributeurs indépendants comme en Italie, nous avons les stations des opérateurs principaux, voir le post de décembre 2021 dans un autre fil de discussion (https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/prix-du-gnv-625/?do=findComment&comment=4059). * Situation de la France du point de vue des moyens de paiement En France, le paiement en cash-liquide aux stations GNV est rare, il n'y a pas d'employé sur place, la plupart du temps. Le paiement se fait par Carte de Crédit. Mais attention, certaines stations n'acceptent que le paiement par badge spécifique, ces stations sont donc inaccessibles si les démarches d'obtention du badge n'ont pas été faites auparavant. Heureusement, il y a la carte Romac qui permet d'accéder à bon nombre de stations, nous avons sur ce forum son éminent représentant ( @Samuel Bodin). Cette carte est facile à obtenir, dans de courts délais et elle est appréciée par les utilisateurs du forum et elle est gratuite. Vous trouverez plus d'informations sur cette carte sur les fils de discussion suivants : https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/carte-romac-fuels-116/?do=findComment&comment=3001 et https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/romac-fuels-372/?do=findComment&comment=1765. * Situation de la France du point de vue des applications GNV En Italie, il y a l'application issue du site metanoauto.com, qui fait référence. En France, il y a l'excellente application CarburOgaz d'un autre éminent membre du forum @Alexis, mais elle ne fonctionne que sur Androïd. Elle est agréable, et la mise à jour des prix est faite par les utilisateurs. Le monde iphone , je ne le connais pas, d'autres membres du forum vont pouvoir compléter (@Suisse fait partie du monde Apple). Mais il y a l'application de ce site gaz-mobilité qui fonctionne sous Apple, lien ici https://apps.apple.com/gb/app/gaz-mobilite/id1582781115. La liste des stations y est à jour, mais je ne sais si la liste des prix est à jour. Mais en combinant cette application Gaz-Mobilité avec les informations du site web associé à l'application CarburOgaz (lien ici https://www.carburogaz.fr/stations.html), vous pourrez retrouver les prix mis à jour. Mais la logique des prix du GNV en France est plus simple qu'en Italie, on peut faire les prévisions d'évolution avec une assez bonne approximation chaque mois (voir le fil de discussion ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/prix-du-gnv-625/?do=findComment&comment=4589), car les réseaux des grands opérateurs suivent les indices de cotation du gaz naturel et les petits opérateurs qui ont des contrats à 3 ans, bougent peu leur prix. Conclusion : les contributions des autres membres vont vous aider, mais au vu de la densité assez limitée des stations GNV en France, le choix des stations en fonction du parcours sera assez restreint. Il faut plus souvent parler du choix du parcours en fonction de l'implantation des stations....
  4. 2 points
    @Stefano, dans un autre fil de discussion (lien ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/suivi-et-entretien-des-véhicules-gnv-par-quels-garages-413/?do=findComment&comment=4577) tu as écrit : En Italie, les règles sont très précises pour le contrôle des réservoirs GNV : Réservoir homologué selon la Norme nationale DGM : tous les 5 ans Réservoir homologué selon la Norme Européenne R110 ECE/ONU : tous les 4 ans Réservoir homologué selon la Norme Européenne R110 ECE/ONU de type IV en composite : 4 ans après la 1ère immatriculation puis tous les 2 ans. Qui conduit avec un réservoir non contrôlé risque une amende de 574€ (art. 80 du Code de la Route). La révision en soi est gratuite, car elle est payé déjà dans le prix du méthane ( 0,035€/mètre cube), mais il faut payer le démontage et remontage du réservoir et le changement éventuel de valves. Concernant le prix, il y a 3 fils de discussions dédiés à ce sujet sur metanoauto.com suivant les 3 types d'homologation et on constate un prix qui va de 60 à 120 € par bonbonne. Séparément, il y aussi le contrôle technique à faire (revisione), à la 4ème année puis tous les 2 ans (coût entre 55 et 80 € selon le lieu). Avant de passer à la situation française, il faut bien comprendre qu'en France au 01/11/2021, il y avait, en circulation, 2718 véhicules légers GNV (et 9575 véhicules utilitaires légers). On pourrait faire un repas annuel par département des propriétaires de véhicules légers, on serait 27... (voir lien ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/fiat-fiorino-gnv-813/?do=findComment&comment=4340). En Italie, sur le site subito.it, il y a environ 7200 voitures GNV d'occasion à vendre, donc 3 fois ce qui circule en France !!! Et il circule 985000 voitures au méthane en Italie. La France est un pays nain dans le royaume du GNV. En France, les règles concernant les réservoirs sont difficiles à trouver avec précision. Voilà ce que j'ai trouvé sur ce site (lien ici https://www.cargaz.fr/peut-on-recycler-les-reservoirs-de-gaz-naturel/) : "Les réservoirs de gaz naturel utilisés pour les voitures, les poids lourds et les bus sont soumis à la réglementation UN ECE R110. (...) Pour les véhicules de moins de 3,5 t les opérations de contrôle se font simplement dans les périodes de contrôle technique. Enfin, la réglementation automotive (véhicule routier) impose un remplacement du ou des réservoirs tous les 20 ans." Les vérifications des réservoirs se font donc pendant les opérations du Contrôle Technique (il faut trouver un Centre de Contrôle qui a l'habilitation gaz). Ces opérations de vérification lors du Contrôle Technique sont décrites dans le document en lien ici http://www.btv.fr/wp-content/uploads/2015/01/SRVFG-1-A.pdf. Donc @Stefano, l'Italie et la France suivent la même Norme Européenne, mais ont vraiment 2 façons différentes de la décliner. Une bonne nouvelle pour une fois, en France, tu n'auras pas à dépenser ces 200-300€ tous les 2 ans pour la vérification des bonbonnes. Le contrôle technique du véhicule GNV coûtera plus cher que celui d'un véhicule essence de 20 à 30€ en plus, semble-t-il.
  5. 1 point
    V-GAS a dire mai 16 maitenait plus repondre sur Twitter! je suis passe prece tout pret e ancore deux Station E ! Prix aussi sur Display! Fotos de moi libre a passe! https://www.gaz-mobilite.fr/stations-gnv/annecy-74000-363/
  6. 1 point
    EDIT: j'avais raté une réponse précédente de Alberi qui confirmait déjà ces éléments... Cette "carte verte" semble correspondre au document décrit dans l'article 7 de ce texte: https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000807525/2022-05-09/ Personnellement, je viens de faire la demande de ce certificat à mon concessionnaire, on verra bien. Je crois me souvenir que Pierre-Édouard m'avait dit que ce document devait être envoyé par SEAT avant l'échéance du premier CT, mais en lisant, on peut aussi comprendre que pour être "dans les clous", il faudrait à tout moment disposer de ce certificat, cette "autorisation de chargement" Autre point intéressant: le 8 bis: Là où les véhicules >3.5t doivent passer par des organismes spécialisés, cette "requalification" semble donc être réalisée lors du contrôle technique, tant que la durée de vie des bouteilles n'est pas atteinte, soit environ au bout de 20 ans, selon les modèles. Un point non négligeable tant cela semble être une galère (de trouver l'entreprise adéquate) et représenter un certain coût (~60€ par bouteille), quand je vois les discussions à ce sujet en Espagne ou en Belgique. Là ou il reste une zone d'ombre, c'est sur le faite que le règlement CEE-ONU n° 110 - §4.1.4 [ https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=OJ:JOL_2015_166_R_0001&amp;from=FRA ] dont il est question dans le document impose une inspection tous les 4 ans: Sur ce point, l'AFGNV dans sa rubrique règlementation (https://www.afgnv.org/reglementation/), ne semble s'intéresser qu'à la réglementation pour les véhicules >3.5t, mais est-ce vraiment si surprenant... dommage... Au final, j'en déduis donc que pour un véhicule <3.5t, soit pour nos voitures particulières et petits utilitaires, c'est donc bien le contrôleur qui effectue cette vérification ? Qu'en pensez vous ?
  7. 1 point
    @Samuel Bodin, nous vous remercions de faire ce qui est possible pour élargir le réseau Romac. Si on s'adresse à vous pour l'un ou l'autre des stations, c'est pour vous encourager et soutenir le mouvement en cours... Notamment comme dans le cas d'Avia, quand il y a déjà quelques stations incluses dans le réseau Avia, et qu'on constate une station réservée aux professionnels, donc non accessible aux particuliers comme celle de Gonfreville-l'Orcher, on se dit "Ah si la carte Romac rendait cette station accessible ...". Egalement, quand on voit les stations AS24 ou les stations Engie réservée aux professionnels et donc non accessibles, on se dit quel dommage, et aussitôt on se dit "Ah si Romac nous les rendait accessibles...". Ce n'est pas que vous n'allez pas assez vite, mais plutôt que les stations n'aient pas le réflexe d'inclure l'acceptation de la carte Romac dès le début....
  8. 1 point
    @Alberi comme d'habitude, vous avez été gentil au-delà de ce qu'il est humainement imaginable Je comprends parfaitement comment cela fonctionne. Bien que cela puisse sembler très compliqué au début, cela semble en fait être un jeu d'enfant et assez intuitif aussi. Les procédures de chargement du méthane sont à peu près les mêmes que celles que j'ai vues tous les jours depuis dix ans sur les voitures au méthane que je conduis. La différence substantielle est qu'il existe en France une sorte d'hybride entre les pompes à essence, où il y a un libre-service avec cartes de crédit, et les pompes à méthane précitées avec opérateur. Vraiment merci, maintenant tout est plus que clair ! La seule chose qui me fait vraiment rire, c'est le fait qu'il faut maintenir le bouton enfoncé... vraiment drôle, hahaha ! Ici en Italie, au lieu de boutons à ce stade, il y a presque toujours des leviers. Gauche ON et droite OFF. La chose est gérée de manière analogique, mais de manière fonctionnelle... sans obliger personne à une torture similaire. Je vais vous dire que jusqu'ici je n'y vois que des avantages. Le fait que pouvoir faire du méthane 24 heures sur 24 est une commodité innée dont nous rêvons encore ici en Italie.
  9. 1 point
    @cloudres, le prix du GNV de l'été prochain va dépendre de la cotation du gaz naturel sur le marché du gaz naturel : le PEG (Point d'Echange du Gaz) français d'ici cette date. L'équivalent du PSV (Punto di Scambio Virtuale) en Italie. D'ici là, il est impossible de savoir comment la situation évoluera en fonction des mesures prises par rapport à l'importation du gaz russe ou par rapport à l'importation du gaz liquide américain (issu du très polluant gaz de schiste). La cotation du PEG influera directement sur le prix du GNV pour les principaux opérateurs (Engie, Total, Air Liquide, Gazup, Avia/Primagaz, Proviridis/Vgas et Endesa) comme indiqué dans le post précédent car on peut faire les prévisions d'évolution avec une assez bonne approximation à chaque fin de mois avec une visibilité sur le mois suivant seulement(voir le fil de discussion ici https://forum.gaz-mobilite.fr/topic/prix-du-gnv-625/?do=findComment&amp;comment=4589). Mais à l’intérieur de chacun des réseaux, le prix est quasiment ou strictement le même. Les petits opérateurs qui ont établi des contrats de fourniture sur le réseau souvent triennaux avec GRDF, eux ont des prix qui restent relativement stables. Ainsi, le meilleur lieu pour passer des vacances du point de vue du prix GNV n'est pas d’aller en Normandie, mais d'aller du côté de Mortagne-sur-Sèvre, car à la station d'Agribiométhane, le GNV restera à 0,960€/kg (avec une petite variation possible) jusqu'au 31 juillet 2022 (fin de la période de la remise gouvernementale) puis il retournera vers 1,20€/kg après le 31 juillet 2022. La zone est attrayante, Mortagne-sur-Sèvre est à 60 km de Nantes et 100km des Sables-d'Olonne et @Davidb offre un coup de trouspinette .
  10. 1 point
    Nouvelle station Engie avec vue sur le Cengle Pour l'instant, elle n'est disponible qu'avec la carte pro Engie et encore avec quelques ratés plus ou moins avantageux Photo prise en avril ( pour le prix )
  11. 1 point
    Bonjour, Prévisions finales pour le moi de Mai 2022 Le PEG mensuel de fin mars était donc à 127,367 €/MWh, celui de fin avril est à 92,917€/MWh. Donc a priori sur les stations des opérateurs principaux on aurait une baisse de 40 à 50 cts des prix. Pour Vgas, avec l'indice PEG sur 3 mois, il devrait y avoir une hausse de 5 cts environ. Conclusion : Si vous faites le plein dans une station Engie, Endesa, Gaz'up, Air Liquide, Avia Primagaz, Molgas, attendez la remise à jour des prix de mai 2022 pour faire le plein (le 1er ou le 2 mai, avec Engie, c'est quelquefois plus tard). Si vous faites le plein chez Vgas, allez-y avant le 1er mai si vous voulez éviter la hausse de quelques centimes Et sur les stations des petits opérateurs AgribioMéthane, Biogaz des Monts, Gaz d'Ici , Gazie , KarrGreen, Vendée GNV, pas de changements a priori.
  12. 1 point
    Bonjour, Retour sur les prix d'Avril 2022 Lors du bilan du mois d'avril, j'avais noté une variation des prix très différentes pour Vgas avec une hausse modérée contrairement aux autres opérateurs. J'ai eu un échange en message privé avec @Paul de VGas, suivi d'un échange téléphonique, qui a fourni les explications nécessaires. Voilà la situation : les autres opérateurs font évoluer leur prix en fonction du prix de cotation du PEG du Gaz Naturel en moyenne mensuelle. Vgas prend comme paramètre la cotation du PEG en moyenne mensuelle sur les 3 derniers mois . Le prix de cotation PEG du Gaz Naturel sur les derniers mois est le suivant : La moyenne PEG de février (79,841) à mars (127,367) a augmenté de 59,5% engendrant une augmentation de 30 à 40% des prix en avril. Pour Vgas, avec une moyenne glissante sur 3 mois, lors de l'affichage des prix d'avril, on est passé d'une moyenne portant sur décembre 2021-janvier 2022-février 2022 (utilisée pour calculer les prix de mars) à une moyenne portant sur janvier 2022-février 2022-mars 2022. Donc dans le calcul des prix d'avril, le mois de décembre 2021 qui était très haut (115,224) a été remplacé par un autre mois très haut mars 2022 (127,224), soit une variation de la moyenne sur 3 mois (appelée PEG301) de 4,35%. Vgas avec ses propres formules, l'a traduit par une hausse du prix du GNV (avant remise gouvernementale) de 3,30%. Cette approche spécifique à Vgas permet de lisser les pics de variation du PEG mensuel, et engendre des variations de prix atténuées. Nous avons échangé quelques instants sur les implantations des stations Vgas, de mémoire (donc sous réserve), 2 stations vont être ouvertes en 2022 et une dizaine en 2023, avec la perspective de passer pour toutes les stations GNC (sans GNL) au biométhane début 2023 grâce aux Garanties d'Origine et aux CPB (Certificat de Production Biogaz), pour cela Vgas développe ses liens avec les méthaniseurs. Pour les stations GNC seul, Vgas se fournit en gaz auprès du réseau GRDF. Pour ses stations GNL-GNC, Vgas se fournit auprès des pays fournissant du GNL, et le GNC distribué dans ses stations GNL-GNC provient du GNL. En évoquant, l'évolution des prix, en particulier des stations de petits opérateurs locaux qui ont maintenu leurs prix globalement depuis l'été 2021 grâce à leurs contrats à prix fixe avec GRDF. Vgas n'a pas ce type de contrat, mais des contrats avec des prix en lien avec les prix du marché. Vgas doit donc suivre les variations de marché dans ses prix GNV pour tenir compte de leur propre coût d'achat et des frais d’acheminement ou de maintenance des stations. Voilà pour ce panorama et en remerciant @Paul de VGas pour le temps de l'échange et des explications associées. On y voit plus clair .
  13. 1 point
    Et encore @Alberi, je soupçonne que ces véhicules légers soient bien souvent dans des flottes d'entreprise, donc avec un seul propriétaire pour plusieurs voitures... Même pas sûre qu'on soit 27 !
  14. 1 point
    Alberini, Une chance peut-être de faire le 28ème, je suis plus souvent en France qu'en Belgique ! Bonne soirée les gaziers
  15. 1 point
    Bin Nouvelle Le station Cher sont une nouvelle probitere! Et depiuis Anne prix 1.44 sfr ca 1,50€ il a station en Suisse plus de 3 fr le kg essence et moins Cher ! copy deputies Facebook: Le saviez-vous ? Les stations GNC approvisionnées par #Energiapro proposent un prix unique de CHF 1.44 par kilo, ce qui correspond à CHF 0.98 par litre d’équivalent essence. Le plein revient ainsi à moins de CHF 25.- et permet de parcourir plus de 300 km !️ La récente reprise des deux stations GNC de Sion et Sierre élargit notre offre à 16 stations GNC, réparties sur les cantons de Vaud, de Fribourg et du Valais.Bonne route !
  16. 1 point
    Bonjour à tous, Pour information, je viens de contacter ce garage pour une éventuelle réparation du système GNV d'un modèle C3 (relativement au problème de @montjeanclaude) . Le garagiste m'a donné des informations instructives à savoir qu'il connait bien ce modèle : pour la réparation, les pièces n'existant plus, il installe un nouveau kit GNV à la place de l'ancien qui est facturé entre 1500 et 2000 euros. Avis aux experts mécanos, est-ce que ce procédé vous semble viable en terme de performance et fiabilité? Merci, Claude
  17. 1 point
    Et pour le réservoir de GNV plein, dans mon cas on m'a seulement demandé 50% minimum. Passer le contrôle technique pour un véhicule GNV, même dans des centres qui ont l'agrément, n'est pas forcément de tout repos... Je me réjouis d'avoir délégué ça au garage avant d'acheter ma Golf ! Il n'a pas été prévu par VW à la conception qu'on puisse vouloir passer du GNV à l'essence. Certes ça ne me viendrait pas à l'idée de rouler à l'essence tant que j'ai du GNV, mais pour le CT ça m'a été demandé pour les contrôles de pollution sur l'essence. Pour cela, sur ma Golf 7 phase 1, il y a une fiche dans le compartiment moteur qu'il faut débrancher pour désactiver le système gaz. Fiche branchée : la voiture passe automatiquement au gaz. Fiche débranchée : le moteur ne tourne qu’à l'essence. Je met en pièce jointe la photo pour trouver cette fiche, pour ceux à qui ça peut être utile. Ceci est valable pour ma Golf 7 phase 1 GNV, je ne sais pas pour les autres modèles... Et en zoomant :
  18. 1 point
    Pour l'accès au réservoir, il semblerait que ça soit le garagiste Borel qui avait raison, cf ce post du forum : "le contrôle du réservoir n'est plus obligatoire si celui-ci est conforme avec la norme R67-01 (norme de 2001)." Voici en tous cas ce que dit l'arrêté du 13 octobre 2006 pour les véhicules de moins de 3,5 t, publié dans le JO n°301 du 29 décembre 2006 : Le réservoir GNC est certes cité (point de contrôle 8.2.6), mais voici la liste des défauts constatables relatifs à son contrôle. Le N signifie que ça ne nécessite pas de contre-visite.
  19. 0 point
    Gran grevier a Cote anncey et mord ! Je suis passe a cote so Foto !
  20. 0 point
    @Bac, les autres moyens de paiement (CB) arriveront-ils ? Nous l'espérons ... avec la Carte Romac, mais là, ce serait le miracle , sauf si @Samuel Bodin a réussi l'exploit du siècle . Déjà de voir une borne lumineuse avec les prix affichés pour Engie, c'est la première fois pour moi, cela me fait une certaine émotion . Sur ma station de proximité de Maarcoussis (91), il y avait la plaque de marbre (façon cimetière) avec les prix fixés pour l'éternité : 1,26 €/kg 1,40€/kg et 1,56€/kg pour le GNC, Mix et bioGNC qui a perduré jusqu'en novembre 2021 environ, alors que l'éternité avaitdéjà connu sa fin et que les prix étaient déjà passés à 1,70€/kg puis 2,15€/kg. Maintenant pour connaitre les prix en arrivant sur la station, il faut regarder à la borne le prix qu'a payé le client précédent.... en faisant l'hypothèse que le GNC et bioGNC soient au même prix, car on ne sait pas ce que le client précédent a pris. On peut noter en passant qu'Engie applique la loi avec délai. Car pour une photo prise en avril avec le prix de 2,567€/kg, normalement Engie aurait dû appliquer la remise gouvernementale des 26,2cts€/kg depuis le 1er avril, ce qu'il n'avait pas fait manifestement. Et là pas d'excuses de stock de réservoir puisque le gaz est pris sur le réseau. Le prix de 2,567€/kg datait de février ou mars 2022. A la fois tant mieux, car quand Engie a appliqué la remise gouvernementale, le prix était passé à 3,046€/kg. Mais quand même, si Engie était un petit opérateur, on pourrait comprendre. Mais Engie est le plus grand opérateur ! Opérateur excentrique quelquefois !
×