Aller au contenu
Forum GNV Gaz-Mobilite.fr

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 30/11/2021 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Bonjour Klyer, Vaste question ! Un document publié en novembre 2020, par le cabinet conseil Carbone4 (fondé par 2 experts des enjeux énergie-climat, Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean) fait le point sur la situation. Il est intitulé "TITRE = Transport Routier : Quelles motorisations alternatives pour le climat ? SOUS-TITRE = Comparaison des émissions en cycle de vie, France et Europe Auteurs = Stéphane Amant, Nicolas Meunier & Côme de Cossé Brissac" On peut le retrouver sur ce lien : https://www.carbone4.com/publication-transport-routier-motorisation-alternatives L'étude est menée pour des mises en circulation de véhicules neufs entre 2020 et 2030, avec une durée de vie de 12 ans du véhicule. Est pris en compte les évolutions les plus probables sur les caractéristiques des véhicules, et d’autre part d’une approche prospective pour l’empreinte CO2e liée à la fabrication. Plusieurs segments d'utilisation sont considérés : la voiture Citadine / la voiture Berline / l'utilitaire Grand fourgon 12 m3 / le camion 40 t Comme carburant (vecteur énergétique) sont considérés : Essence / Bioéthanol / Diesel / Biodiesel / GNV / BioGNV / Electricité / Hydrogène. Pour ces carburants, la composition 2020 est décrite et la composition 2030 y est également projetée Ensuite, voici le diagramme obtenu pour une voiture citadine achetée en 2020 avec VTH : Véhicule Thermique / VEB : véhicule électrique Batterie, on y distingue le mix énergétique France, essentiellement électricité d'origine Nucléaire donc peu carbonée, le cas Pologne avec une électricité très carbonée, la moyenne UE qui est intermédiaire. / VHR Véhicule Hybride Rechargeable. Dans cette étude, pour les véhicules particuliers (citadine), c'est clairement le véhicule 100% BioGNV qui sort le mieux du point de vue CO2. Sur la gamme Véhicule Utilitaire et Autobus, c'est le véhicule Electrique à Batterie (avec le mix français nucléaire) qui sort le mieux, et le véhicule bio-GNV est à la hauteur du Véhicule à Hydrogène (Pile à Combustible) avec de l'hydrogène issu de l'électrolyse fait avec de l'électricité 100% énergie renouvelable - autant dire peu crédible). Pour les berlines, un léger avantage au bio-GNC mais le VEB àmix français et le VEH-100%ENR suivent de près. Attention cette étude ne porte que sur l'aspect C02 (pas les autres polluants)
×